1

empêcher

 Définition et Synonymes - Définition Mediadico

empêcher(verbe transitif)

Les synonymes Mediadico de empêcher :

Les synonymes Word de empêcher :

Les synonymes WordNet de empêcher :

Les antonymes de empecher :

pousser, promouvoir, exhorter, stimulant,e, stimuler, taire, attiser, enhardir, incitant,e, inciter, aider, seconder, contenter, conforter, favoriser, soutenant, soutenir, exciter, animer, affronter, braver, favorisant,e, participer, provoquer, chercher, continuer, parrainer, poursuivre, relâcher, participant,e, débarrasser, vivifier, vivifiant,e, excitant,e, affermir, approuver


2

Définition du dictionnaire Littré

> EMPÊCHER
Prononciation : an-pê-ché
v. a.
Sens 1
Mettre entrave à quelqu'un.
Il se dit aussi quelquefois dans un sens favorable.
Sens 2
Être cause que quelque chose ne se fasse pas.
Sens 3
Gêner l'exercice de.
Sens 4
S'empêcher, v. réfléchi. Se défendre, s'abstenir de. Il ne put s'empêcher de parler.
S'embarrasser.
REMARQUE
1.D'après Voltaire (Remarq. sur Corn.) et d'après certains grammairiens, empêcher demande toujours un régime direct de la personne, et c'est une faute de dire : on nous empêche l'accès de cette maison. Cependant cette locution a été employée par bien des écrivains très autorisés : par Malherbe : ; par Corneille : ; par Racan : ; par Bossuet : ; ; par Saint-Simon : ; par Chateaubriand :
2. Empêcher veut de avant l'infinitif.
3. Avec que, la proposition subordonnée prend ne. J'empêche qu'il ne vienne. Cette règle peut être négligée dans les vers : Mais en prose, elle ne doit pas l'être, ou du moins elle ne l'est pas d'ordinaire ; cependant on trouve des phrases comme les suivantes, qui, à le bien prendre, n'ont rien de fautif en soi, le ne étant purement explétif :
4. Si empêcher est accompagné de la négation ou est dans une phrase interrogative, la proposition subordonnée peut prendre ou ne pas prendre ne : Je n'empêche pas qu'il ne sorte ou qu'il sorte. Si l'on ne veut pas faire le bien, il ne faut pas empêcher que les autres le fassent.
HISTORIQUE
XIIIe s.
XIVe s.
XVe s.
XVIe s.
ÉTYMOLOGIE
Bourguig. empoché, empêcher, ampigé, embarrassé ; wallon, épêchi, empêcher ; provenç. empedegar, et aussi empaichar, empaitar, enpazar, empechar. La forme provençale empaichar, etc. et la forme française empacher qui se trouve aussi (Assises de Jérus. p. 34, dans LACURNE), viennent, comme l'a montré Diez, d'une forme non latine, impactiare, pour impactare, dérivé du latin impactum, lancer contre. Mais le provençal empedegar et le français empeechier viennent de impedicare (de in, en, et pedica, piége ; voy. PIÉGE). Impedicare a donné empeechier, comme praedicare, preechier ; d'où la contraction consécutive empêcher ; on voit que l's qui se trouve dans les anciens textes est purement adventice.
SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE EMPÊCHER.
Sens 4
S'empêcher, v. réfl. Ajoutez :
Sens 5
Neutralement, empêcher à quelqu'un, le gêner, lui créer des obstacles (emploi vieilli).
Ajoutez :
5. Vaugelas dans ses Remarques note ceci : " Un de nos meilleurs auteurs a dit que quelqu'un avait fait rompre un pont, pour s'empêcher d'être suivi. à la prendre au pied de la lettre, cette expression s'empêcher d'être suivi, ne peut guère se concevoir ; cependant beaucoup l'approuvent. " Rien dans la grammaire ne fait obstacle à cette tournure, peu usitée sans doute. On dit : s'empêcher de faire ; et il faudra la prendre, si l'on veut après s'empêcher mettre un infinitif passif. Il s'empêcha d'être aimé, vaut certainement mieux que il empêcha qu'on l'aimât. Au Dictionnaire, voyez l'exemple de Mairet : Je m'empêcherais bien de servir de matière à la sévérité.... Servir de matière est l'équivalent d'un verbe passif, et on pourrait le remplacer par être traité sévèrement. S'empêcher de signifiant se défendre peut être suivi d'un infinitif passif.
3

Anagrammes de empêcher

Nombre de lettres :