1

enfermer

 Définition et Synonymes - Définition Mediadico

enfermer(verbe transitif)

Les synonymes Mediadico de enfermer :

2 : s' enfermer: se barricader, se murer, s‘ isoler, se renfermer, se claustrer, se cacher, se cloîtrer.

Les synonymes Word de enfermer :

Les synonymes WordNet de enfermer :

Les antonymes de enfermer :

écarter, desserrer, coller, blottir, pelotonner, libérer, élargir, délivrer, ouvrir, lâcher, aérer


2

Définition du dictionnaire Littré

> ENFERMER
Prononciation : an-fèr-mé
v. a.
Sens 1
Mettre en un lieu fermé. Enfermer quelqu'un dans sa chambre, un cheval à l'écurie. Il fut enfermé dans une forteresse.
Fig. Enfermer le loup dans la bergerie, enfermer quelqu'un dans l'endroit même où il peut faire le plus de mal, et presque toujours lorsque l'on croit se garantir par là de tout inconvénient. Se dit aussi d'une plaie, d'un ulcère qu'on ferme, tout en laissant dans le corps des humeurs qui avaient pris leur cours par là.
Absolument. Enfermer, mettre dans une prison, dans un cloître, dans un appartement qui sert de lieu de réclusion.
Il signifie aussi mettre dans une maison d'aliénés.
Sens 2
Serrer. Enfermer le sucre, le pain, le vin.
Sens 3
Enfermer son chagrin, le contenir, ne pas s'y abandonner. Enfermer sa honte, la cacher.
Sens 4
Entourer, clore. Les coteaux qui enferment ce vallon retiré.
Il se dit aussi de personnes qui en enveloppent une autre.
Sens 5
Contenir, avoir en soi.
Sens 6
Supposer, contenir comme conséquence.
Sens 7
S'enfermer, v. réfl. Se mettre en un lieu fermé. S'enfermer dans un cloître.
S'enfermer dans une place, s'établir, pour la défendre, dans une place qui va être assiégée.
Fig.
Sens 8
Fermer la porte sur soi pour s'isoler. Ils se sont enfermés deux heures.
Sens 9
S'impliquer.
HISTORIQUE
XIIe s.
XIIIe s.
XIVe s.
XVe s.
XVIe s.
ÉTYMOLOGIE
En 1, et fermer ; bourguig. enfromai.
> ENFERMÉ, ÉE
Prononciation : an-fèr-mé, mée
part. passé.
Sens 1
Mis en un lieu fermé. Du linge enfermé dans une armoire. Enfermé dans une prison.
Terme de marine. Navire enfermé, navire placé entre des terres ou entouré de glaces.
Substantivement. Celui qui est enfermé. Les enfermés périssaient.
Terme de zoologie. Les enfermés, famille de mollusques de l'ordre des conchifères ou acéphales testacés.
Sens 2
Environné, circonscrit.
Sens 3
Contenu.
Sens 4
S. m. Sentir l'enfermé, exhaler une odeur que contractent souvent les choses enfermées. On dit, dans le même sens et plus souvent, sentir le renfermé.
3

Dictionnaire de L'académie française (8 ème édition)

> ENFERMER
v. tr.
Mettre quelqu'un ou quelque chose dans un lieu fermé de tous côtés. Enfermer un homme dans une prison. Enfermer des chevaux dans une écurie. Enfermer entre quatre murs. Enfermer dans une cage.

Il signifie, dans une acception particulière, Mettre quelqu'un dans une maison de fous, dans un lieu de correction. C'est un homme à enfermer. Son inconduite l'a fait enfermer.

Fig., Enfermer le loup dans la bergerie. Voyez BERGERIE.

S'ENFERMER signifie particulièrement Se retirer dans un lieu qu'on ferme ensuite, pour que personne ne puisse s'y introduire. Il s'enferme presque toute la journée pour travailler. S'enfermer dans son cabinet. S'enfermer avec quelqu'un. Il s'était enfermé dans une chambre d'où il opposa une vive résistance aux gens qui étaient venus pour l'arrêter.

S'enfermer dans une place, Demeurer dans une place qui va être assiégée et qu'on veut défendre.

S'enfermer dans un cloître, Se faire religieux ou religieuse.

Le participe passé s'emploie quelquefois comme nom. Sentir l'enfermé, se dit d'une Chose qui sent mauvais parce qu'il y a longtemps qu'elle n'a été à l'air, ou que l'air n'y a pénétré. Cette chambre sent l'enfermé. Dans ce sens on dit plutôt le renfermé.

ENFERMER signifie aussi Serrer, mettre une chose dans un lieu, dans un meuble, que l'on ferme, pour la mieux conserver, pour la soustraire aux regards, pour la garder plus sûrement. Enfermer des habits dans une armoire. Enfermer des papiers dans un secrétaire. Enfermer à clef, sous clef.

Il signifie encore Environner de toutes parts. Enfermer un parc de murailles. Enfermer de haies. Les ennemis se sont laissé enfermer entre deux rivières, entre deux montagnes.

Il signifie également Contenir, comprendre. Son coeur n'enferme point une méchanceté si noire. Ce passage enferme beaucoup de vérités. Cette proposition en enferme beaucoup d'autres.

4

Anagrammes de enfermer

Nombre de lettres :