1

enflé,e

 Définition et Synonymes - Définition Mediadico

enflé,e(adjectif)

Qui a de l'enflure, de l'emphase.

Les synonymes Mediadico de enflé,e :

Les synonymes Word de enflé,e :

Les synonymes WordNet de enflé,e :

Les antonymes de enfle :

simple, sobre, tendu,e, désenfler, minimiser


2

Définition du dictionnaire Littré

> ENFLÉ, ÉE
Prononciation : an-flé, flée
part. passé.
Sens 1
Qui est devenu plus volumineux qu'il n'était. Il a le corps tout enflé. Son pied est enflé d'une entorse.
Être enflé, être hydropique.
Par extension.
Substantivement. Un gros homme.
Dans les parades et dans un langage très trivial. Hé l'enflé ! en appelant un gros homme dont on ne sait pas le nom.
Sens 2
Qui a été grossi par insufflation. Un ballon enflé.
Être enflé comme un ballon, être très enflé ; et fig. avoir un orgueil excessif.
Sens 3
À qui la confiance, le courage, la présomption ont crû.
Sens 4
Grossi. Un compte enflé. Un son enflé.
Par extension.
Sens 5
Qui a de l'emphase.
Substantivement.
SYNONYME
1° ENFLÉ, GONFLÉ. Enfler c'est in-flare ; gonfler, c'est con-flare ; ces deux mots ont donc le même radical, flare, souffler, avec un préfixe différent. Au propre, la nuance n'est pas saisissable ; on enfle ou on gonfle un ballon ; le pied foulé enfla ou se gonfla. Au figuré, on dit enflé d'orgueil ou gonflé d'orgueil, sans différence notable. Mais, quand on dit enflé par ce succès, ou gonflé par ce succès, une différence devient visible : enflé par ce succès, signifie que le courage, la confiance ont crû ; gonflé par ce succès signifie que ce qui a crû, c'est l'orgueil, la vanité.
2° ENFLÉ, BOURSOUFLÉ, en parlant du style. Le style enflé est celui qui, comme dit Longin, va au delà du grand ; le style boursouflé enchérit encore sur l'enflure, et manque d'une certaine dignité que le style enflé ne perd pas.
3

Anagrammes de enflé,e

Nombre de lettres :