1

entrée

 Définition et Synonymes - Définition Mediadico

entrée(nom féminin)

Action d‘ entrer.
Endroit par lequel on entre.
Commencement, début.
Admission.
Première partie du repas, du menu.



Multimédia Point d'entrée : endroit à partir duquel un réseau prend en charge le transport de l'information Aviation Entrée d'air variable : prise d'air utilisée sur les avions supersoniques et possédant des parois internes ou externes mobiles de manière à adapter le fonctionnement du réacteur aux différentes vitesses de vol de l'avion.Terme à éviter: entrée d'air à géométrie variable.(Syn.: prise d'air variable).(Anglais: variable geometry inlet, variable geometry intake)

Difficultés orthographiques
entrée en matière.
une entrée en fonction( s).
un ballet à entrées.

Homonymes - paronymes
entrait( poutre).

Les synonymes Mediadico de entrée :

Les synonymes Word de entrée :

10 : ruée

Les synonymes WordNet de entrée :

Les antonymes de entree :

aboutissement, débouché, issue, achèvement, sortie, refus, rejet, recalage, ajournement, borne, retiré,e, conclusion, confins, conséquence, effleurer, imbrication, résultat, quitter, suite, partie, échouer, rate


2

Définition du dictionnaire Littré

> ENTRÉE
Prononciation : an-trée
s. f.
Sens 1
Action d'entrer. L'entrée des juges au tribunal. Faire son entrée.
En parlant des éclipses, l'entrée de la lune dans l'ombre, etc.
Sens 2
Cérémonie solennelle avec laquelle un personnage considérable entre ou est reçu dans une ville.
Entrée se dit aussi d'un vainqueur qui est reçu dans une ville soumise. L'entrée de l'armée dans la capitale ennemie.
Joyeuse entrée, inauguration des anciens souverains de la Flandre.
Sens 3
Terme de théâtre. Action d'entrer en scène ; moment d'y entrer. Cet acteur a manqué son entrée.
Sens 4
Entrée de ballet, ou, simplement, entrée, se disait autrefois des intermèdes d'un ballet. Danser une entrée.
Fig. Faire une entrée de ballet dans une compagnie, y entrer sans garder les convenances et faire les civilités nécessaires.
Il se disait aussi des actes d'un opéra-ballet, lorsque chaque acte était un sujet détaché. Première entrée. Seconde entrée.
Aujourd'hui, divertissement exécuté par un certain nombre de danseurs, dans un ballet, dans un opéra. Une entrée de paysannes.
Terme de musique. Se dit du moment où chaque partie commence à se faire entendre. L'entrée des cors.
Ritournelle qui, dans un mélodrame, annonce l'entrée en scène d'un personnage.
Sens 5
Droit d'entrer sans payer dans un spectacle. Cet auteur a son entrée ou ses entrées à la Comédie-Française.
Sens 6
Droit de siéger. Le gouverneur de Paris avait entrée au parlement. Avoir entrée au conseil d'État.
Sens 7
Accès dans un lieu.
Ancien terme de la cour. Privilége attaché à certains rangs et à certaines charges, d'entrer à certaines heures dans la chambre du roi. Cette charge donne toutes les entrées.
Les grandes entrées, se disait des entrées qu'avaient les gentilshommes de la chambre.
Les petites entrées, se disait des entrées que donnaient les autres charges.
Par métonymie. Celui ou celle qui a ses entrées.
Sens 8
Admission. Depuis son entrée au collége, cet élève a fait beaucoup de progrès. L'entrée au séminaire. L'examen d'entrée à une école.
Ce qu'on payait en entrant en charge ; bienvenue.
Sens 9
Endroit par où l'on entre, l'on pénètre. L'entrée de la maison. À l'entrée de la ville. L'entrée est de ce côté. L'entrée d'un port, d'une rade.
Terme d'architecture. Entrée de choeur, décoration, façade qui sépare le choeur d'une église du reste de la nef.
Les abords.
Sens 10
Ouverture de certaines choses. L'entrée de ce chapeau, de cette chaussure, de cette manche est trop étroite.
Ouverture par laquelle une clef entre dans la serrure.
Sens 11
Fig. Il se dit de tout ce qui est comparé à une action d'entrer, à un acheminement.
L'entrée dans le monde, la naissance.
L'entrée dans le monde, se dit aussi des personnes qui commencent à fréquenter la société.
Sens 12
Occasion, opportunité. Cette innovation donnerait entrée à beaucoup de désordres. Donner entrée à un abus.
Sens 13
Il se dit du premier temps, des premiers moments de quelque chose qui dure. L'entrée du mois. À l'entrée de l'hiver. L'entrée de son pontificat.
Dès l'entrée de table, dès le commencement du repas.
Sens 14
Début, commencement.
On dit dans le même sens, entrée en possession, en jouissance.
Entrée en séance, action de commencer une séance.
D'entrée, loc. adv. Tout d'abord, dès le début.
D'entrée de jeu, dès le commencement du jeu. Il se mit à jouer, et d'entrée de jeu il perdit presque tout son argent.
Fig. D'entrée de jeu, d'abord. D'entrée de jeu il fit voir son extravagance.
Sens 15
Se dit de la permission d'entrer dans un pays, en parlant de marchandises, de livres, etc.
Avoir l'entrée d'un port, avoir accompli les formalités nécessaires pour y être admis.
Sens 16
Terme de douane. Droit qu'on paye pour les marchandises qui entrent dans certaines villes ou certains pays.
Sens 17
Terme de cuisine. Mets qui se servent au commencement du repas. On servit les entrées.
Fig.
Sens 18
Terme d'eaux et forêts. Bois d'entrée, ceux qui commencent à donner quelques signes de dépérissement.
Sens 19
S. f. plur. Terme de commerce. Se dit des valeurs, des marchandises qui entrent. Le livre des entrées.
HISTORIQUE
XIe s.
XIIe s.
XIIIe s.
XIVe s.
XVe s.
XVIe s.
ÉTYMOLOGIE
Entrer ; provenç. intrada ; espagn. entrada ; ital. entrata.
SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE ENTRÉE. Ajoutez :
Sens 20
Nom, dans le langage administratif, de petits tableaux indiquant les objets à discuter dans un conseil municipal ou départemental.
Sens 21
Terme de turf. Entrées, somme versée par le propriétaire qui engage un cheval pour une course.
Sens 22
Terme de comptabilité. Table à double entrée, table dans laquelle une signification est donnée aux colonnes verticales, et une aux colonnes horizontales. La table de Pythagore est une table à double entrée, ainsi nommée parce qu'on y peut entrer dans les deux sens.
Joyeuse entrée signifiait aussi, dans l'ancienne Flandre, la charte qui assurait les libertés des habitants. Il est constamment question de joyeuse entrée dans les plaintes et représentations des adversaires de Joseph II ; et l'on disait alors violer la joyeuse entrée ou les joyeuses entrées, comme on dit aujourd'hui violer la constitution, la loi fondamentale. (Note communiquée par M. Du Bois, avocat à Gand.)
3

Anagrammes de entrée

Nombre de lettres :
4

Usages de entrée

entrée


1 :

Entrée impromptue, discrète, soudaine, silencieuse, solennelle.
Entrée interdite, libre, gratuite, payante, auxiliaire.
Entrée froide, chaude.
Entrée-sortie.
Entrée d' argent.
Entrée de faveur, d‘ air, d‘ eau, de câble.
Entrée de service, de poste.
Entrée de cinéma, de ballet.
Entrée de marchandises, de valeurs, de données, de produits.
Entrée de la tige d‘ un piston.
Entrée d‘ un bâtiment, d‘ une banque, d‘ une ville, d‘ un port.
Entrée d‘ un pays dans l' Union européenne.
Entrée d‘ un signal, d‘ une information.
Entrées d‘ un dictionnaire, d‘ un spectacle.
Entrée des artistes.
Entrée dans un lieu.
Entrée en trombe, en gare, en jeu.
Entrée en fonctions, en charge, en vigueur, en action.
Entrée en matière.
Entrée sur scène, sur un territoire.
Entrée qui dessert plusieurs pièces.
L' entrée s' effectue par cette porte.
Ticket, billet, bon, carte, examen, droits d‘ entrée.
Nombre d‘ entrées.
Assortiment d‘ entrées.
Iconicité de l‘ entrée du dictionnaire.
Taxe à l‘ entrée.
Tableau, table à double entrée.
À l‘ entrée de la vie, de l‘ hiver.
À son entrée.
À double entrée.
À compter de l‘ entrée en vigueur de la directive.
D‘ entrée, d‘entrée de jeu.
Acheter une entrée.
Amorcer une entrée( en matière).
Attendre dans( ou à) l‘ entrée.
Avoir ses entrées chez quelqu‘un.
Avoir ses entrées dans la maison de quelqu‘un.
Bloquer une entrée.
Comptabiliser les entrées.
Compter les entrées.
Constituer l‘ entrée de quelque chose.
Contrôler l‘ entrée de quelque chose.
Contrôler les entrées.
Faire son entrée.
Favoriser l‘ entrée de quelque chose.
Fermer une entrée.
Forcer l‘ entrée de quelque chose.
Former une entrée.
Garder une entrée.
Interdire l‘ entrée à quelqu‘un dans quelque chose.
Limiter l‘ entrée de quelque chose.
Louper son entrée( en scène).
Manquer son entrée.
Obtenir une entrée.
Ouvrir une entrée.
Prendre une entrée.
Préparer son entrée.
Refuser l‘ entrée à quelqu‘un.
Réserver l‘ entrée à quelqu‘un.
Servir d‘ entrée.
Servir un plat en entrée.
Signaler une entrée.
Solliciter une entrée.
S‘opposer à l‘ entrée de quelque chose ou de quelqu‘un.
Surveiller les entrées et sorties de quelqu‘un.