1

extraordinaire

 Définition et Synonymes - Définition Mediadico

extraordinaire(adjectif)

Les synonymes Mediadico de extraordinaire :

Les synonymes Word de extraordinaire :

Les synonymes WordNet de extraordinaire :

Les antonymes de extraordinaire :

courant, courante, médiocre, ordinaire, rebattu,e, normal,ale,aux, conventionnel,elle, banal, usuel,elle, mitoyen,enne, répandu,e, plébéien,enne, populacier,ière, familier, général,aux, générale, commun,e, commune, connu,e, habituel,elle, insignifiant,e, universel,elle, traditionnel,elle, normale, grossier,ière, simple


2

Définition du dictionnaire Littré

> EXTRAORDINAIRE
Prononciation : èk-stror-di-nê-r'. La prononciation où l'a est nul est encore la plus usitée ; mais l'écriture commence à l'emporter sur l'usage ; plusieurs disent èk-stra-or-di-nê-r', faisant sentir l'a ; prononciation qu'on trouve dans l'Irato de Méhul : Non jamais sur terre On n'aura goûté De félicité Plus extraordinaire ; il y a une note pour a. Marg. Buffet, Observ. p. 49, note, de son temps, comme prononciation vicieuse extreordinaire et extraordinaire
adj.
Sens 1
Qui n'est pas selon l'ordinaire, selon l'ordre. Séance extraordinaire. Action extraordinaire. Événement extraordinaire.
Dépense extraordinaire, dépense qui excède celle que l'on fait ordinairement, ou dépense imprévue que l'on fait en sus de celle qu'on s'était proposé de faire.
Conseiller d'État en service extraordinaire, conseiller d'État qui n'a pas de traitement et qui ne remplit pas de fonctions au conseil.
Ambassadeur extraordinaire, envoyé extraordinaire, celui qu'un gouvernement envoie en certains cas particuliers.
Affaires extraordinaires, se disait, sous l'ancienne monarchie, des ressources financières qu'on se créait en dehors du produit des impôts.
Aujourd'hui, budget extraordinaire, partie du budget qui comprend les dépenses non obligatoires, et auxquelles on fait face par des ressources extraordinaires.
Autrefois, procédure extraordinaire, la procédure criminelle, par opposition à la procédure civile. Juger à l'extraordinaire, juger au criminel.
Question extraordinaire, voy. QUESTION.
Sens 2
Singulier, rare, peu commun. Un génie extraordinaire. Un homme extraordinaire. Il est d'une laideur, d'une avarice extraordinaire.
Sens 3
Étrange, bizarre, choquant. Langage, habit extraordinaire. Avoir l'air extraordinaire.
Sens 4
S. m. Chose qui se fait contre l'ordinaire. C'est pour lui un extraordinaire que de boire du vin.
D'extraordinaire, en surplus, non attendu.
Sens 5
Dans les comptes, ce qui est outre la dépense ordinaire, fonds pour y faire face. L'extraordinaire monte à tant. L'extraordinaire est complétement dépensé.
Sens 6
Anciennement. L'extraordinaire des guerres, ou de la guerre, et, absolument, l'extraordinaire, fonds destiné aux dépenses de la guerre.
Trésorier extraordinaire des guerres, employé supérieur des finances qui prenait immédiatement ses fonds au trésor royal pour les dépenses de la guerre.
Sens 7
Nom donné autrefois à un supplément de la gazette, qui contenait les nouvelles étrangères.
Sens 8
En matière ecclésiastique, autorité placée en dehors de celle du diocésain.
Sens 9
Terme d'ancienne jurisprudence. Casuel d'une seigneurie.
HISTORIQUE
XIVe s.
XVIe s.
ÉTYMOLOGIE
Provenç. extraordinari ; espagn. extraordinario ; ital. straordinario ; du lat. extra ordinarius, de extra, hors, et ordo, ordinis, ordre.
SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE EXTRAORDINAIRE. Ajoutez :
Sens 10
Ancien terme de théâtre. Jouer à l'extraordinaire, doubler le prix de certaines places.
3

Dictionnaire de L'académie française (8 ème édition)

> EXTRAORDINAIRE
adj. des deux genres
Qui n'est pas selon l'usage ordinaire, selon l'ordre commun, qui est au-dessus de l'ordinaire. Séance, audience extraordinaire. Par voie extraordinaire. Employer des moyens extraordinaires. C'est une chose bien extraordinaire. Un événement extraordinaire. Il n'y a rien d'extraordinaire à cela. Budget extraordinaire. Dépenses extraordinaires.

Ambassadeur extraordinaire, envoyé extraordinaire, Celui qu'un gouvernement envoie pour traiter et négocier quelque affaire particulière et importante, ou seulement à l'occasion de quelque cérémonie.

Conseiller d'État en service extraordinaire, Conseiller d'État qui ne remplit pas les fonctions ordinaires au conseil et ne touche pas le traitement de conseiller, mais qui représente dans les débats un service public.

Procédure extraordinaire s'est dit autrefois de la Procédure criminelle, par opposition à la Procédure civile. On disait comme nom, dans un sens analogue, Juger à l'extraordinaire, Juger au criminel.

Question extraordinaire se disait de la Torture la plus rude qu'on faisait souffrir à un accusé pour lui arracher quelque aveu. Il fut mis à la question ordinaire et extraordinaire.

Il signifie aussi Qui est singulier, rare, peu commun. Un mérite extraordinaire. Un génie extraordinaire. Un homme extraordinaire dans son art. Une mémoire extraordinaire.

Il signifie souvent en mauvaise part Qui choque par sa bizarrerie, son extravagance. Voilà un personnage bien extraordinaire. Visage extraordinaire. Manières extraordinaires. Quel langage extraordinaire! Propositions extraordinaires. Coiffure extraordinaire. Costume extraordinaire.

Il est aussi nom masculin et signifie Ce qui dépasse l'ordinaire, ce qui est au-dessus de l'ordinaire. Il a le goût de l'extraordinaire.

Il signifie particulièrement, dans les Comptes, Ce qui est en dehors de la dépense ordinaire. L'extraordinaire monte à tant.

L'extraordinaire des guerres ou de la guerre, Fonds que l'on constituait autrefois pour payer la dépense extraordinaire de la guerre. Trésorier de l'extraordinaire.

4

Anagrammes de extraordinaire

Nombre de lettres :
5

Mots Proches de extraordinaire