1

ferrer

 Définition et Synonymes - Définition Mediadico

ferrer(verbe transitif)

Garnir de fer ferrer une porte, un bâton. en garnir les extrémités de métal.
Ferrer un cheval: garnir ses pieds de fers attachés avec des clous.

Ferrer un cheval à glace lui appliquer des fers cramponnés ou des clous à tête pointue, pour l'empêcher de glisser sur la glace.
Dans la pêche à la ligne, donner un coup sec du poignet, au moment où le poisson mord, afin d'engager le fer de l'hameçon dans les chairs.

Les synonymes Word de ferrer :

Les synonymes WordNet de ferrer :

2

Définition du dictionnaire Littré

> FERRER
Prononciation : fè-ré
v. a.
Sens 1
Garnir de fer. Ferrer une porte, un bâton.
Ferrer des lacets, des aiguillettes, en garnir les extrémités de métal.
Par catachrèse. Ferrer d'or, d'argent, mettre des garnitures en or, en argent. Cette cassette est ferrée d'or.
Sens 2
Ferrer un cheval, garnir ses pieds de fers attachés avec des clous.
Ferrer un cheval à glace, lui appliquer des fers cramponnés ou des clous à tête pointue, pour l'empêcher de glisser.
Fig. Familièrement. Cet homme n'est pas facile à ferrer, il est difficile à diriger, à convaincre.
Se laisser ferrer, être docile, obéissant, soumis.
Ferrer la mule, acheter une chose pour quelqu'un, et la lui compter plus cher qu'elle n'a coûté, et aussi recevoir de l'argent pour procurer accès auprès d'un personnage puissant ; locution qui vient de cette anecdote racontée dans la vie de Vespasien, et où il est dit qu'un serviteur de l'empereur s'arrangea pour qu'une mule, dans un voyage du prince, eût besoin d'être ferrée, et, pendant qu'on la ferrait, un solliciteur, qui avait payé le serviteur, remit un placet à l'empereur.
Sens 3
Terme de pêche à la ligne. Donner un coup sec du poignet, au moment où l'on sent que le poisson mord, afin d'engager le fer de l'hameçon dans les chairs.
Absolument. Il ne sait pas ferrer.
Sens 4
Ferrer le chanvre, frotter du chanvre par poignée sur un fer obtus pour le rendre plus aisé à filer.
Sens 5
Appliquer un plomb de visite sur une pièce d'étoffe et la marquer avec un coin d'acier.
HISTORIQUE
XIIe s.
XIIIe s.
XIVe s.
XVe s.
XVIe s.
ÉTYMOLOGIE
Provenç. ferrar ; espagn. herrar ; ital. ferrare ; du latin ferrare, de ferrum, fer.
SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE FERRER.
Sens 2
Ferrer la mule. Ajoutez ces exemples :
Sens 6
Ferrer un cochon, lui fixer au bout du groin un fer qui s'enfonce dans la chair, au moyen de crampons, et qui est destiné à empêcher cet animal de fouir.
Sens 7
Ferrer les lacets, les garnir de cuivre.
3

Dictionnaire de L'académie française (8 ème édition)

> FERRER
v. tr.
Garnir de fer. Ferrer une porte, une fenêtre. Ferrer un coffre, une malle. Un bâton ferré. Ferrer des roues.

Il signifie particulièrement Garnir de fers les pieds d'un cheval, d'un mulet, etc., à l'aide de clous. Ferrer un cheval des quatre pieds, le ferrer à neuf.

Ferrer des chevaux à glace, Leur mettre des fers à crampons pour empêcher qu'ils ne glissent sur la glace.

Ferrer des aiguillettes, un lacet, En garnir les extrémités de fer-blanc, de cuivre ou d'autre métal.

Par extension, Ferrer d'or, ferrer d'argent, de cuivre, Garnir d'or, d'argent, etc., ce qui est ordinairement garni de fer. Cette cassette est ferrée d'or.

Eau ferrée. Voyez EAU.

Chemin ferré, Chemin dont le fond est ferme et pierreux et où l'on n'enfonce point. Il se dit aussi, par opposition à Chemin pavé, d'un Chemin qu'on a construit avec des cailloux.

Fig. et Fam., Cet homme est ferré, Il connaît à fond telle question. Il est ferré sur ce sujet, on ne peut aisément l'embarrasser.

Fig. et pop., Il a la gueule ferrée, c'est une gueule ferrée, se dit de Quelqu'un qui mange avidement des mets très chauds.

Ferrer un poisson, en termes de Pêche à la ligne, Engager par un coup sec du poignet la pointe de l'hameçon dans la bouche du poisson qui a mordu.

4

Anagrammes de ferrer

Nombre de lettres :

Mots précédents
ferré,e
ferrédoxine
ferrement

Mots suivants
ferret
ferreur
ferreux,euse