1

fille

 Définition et Synonymes - Définition Mediadico

fille(nom féminin)

Difficultés orthographiques
une fille mère, des filles mères.
des filles de bonne maison.
des jeunes filles au pair.

Les synonymes Mediadico de fille :

1 : [ fam] prostituée: péripatéticienne, putain[ fam], fille de joie, fille publique, entraîneuse, racoleuse, grue, catin, fille des rues, traînée, tapineuse[ fam], gagneuse[ fam], courtisane, belle-de-nuit.

Les synonymes Word de fille :

Les synonymes WordNet de fille :

2

Définition du dictionnaire Littré

> FILLE
Prononciation : fi-ll', ll mouillées, et non fi-ye
s. f.
Sens 1
Personne du sexe féminin, par rapport à son père et à sa mère, ou à l'un des deux seulement. Fille légitime. Fille naturelle.
Fille adoptive, fille que l'on a adoptée, ou fille à laquelle on tient lieu des parents qu'elle a perdus.
Belle-fille, voy. BELLE-FILLE.
Petite-fille, voy. PETIT.
Fille en Jésus-Christ, se dit d'une religieuse par rapport à la supérieure ou à la fondatrice de l'ordre.
Fille en Jésus-Christ, titre donné par le pape à la reine de France, en parlant d'elle.
Fig. La foi, fille du ciel ; la superstition, fille de l'ignorance.
Poétiquement. Les filles de Mémoire, les Muses.
Les filles d'enfer, les Furies.
Sens 2
Dans le style élevé, celle qui est issue, originaire de. La fille des Césars.
Filles de France, les filles du roi et de la reine de France.
Fille d'ève, voy. ÈVE.
Fig. Une fille de l'Église, une femme catholique.
Dans le langage biblique. Filles de Bélial, les femmes idolâtres, et aussi les femmes sans pudeur.
Sens 3
Tout enfant du sexe féminin. Le ciel a comblé mes voeux en me donnant une fille.
On dit souvent petite fille, quand on parle d'une fille née depuis peu. Elle vient d'accoucher d'une petite fille.
Grande fille, fille qui a passé l'enfance. Rennes est de toutes les villes Celle où le dieu d'amour est le plus triomphant ; Toutes dès quatorze ans y font les grandes filles, Et vous seule après seize y vivez en enfant, MONTREUIL, Remontrance à une jeune demoiselle.
Petite fille, se dit par opposition à grande fille.
Grande fille, se dit aussi, par euphémisme, d'une jeune fille qui a pour la première fois ses règles. Est-elle déjà grande fille ?
Sens 4
Il se dit par opposition à femme mariée. Elle veut rester fille.
Être fille à, être capable de.
La fille, terme très familier qui se dit en parlant à une fille dont on ne sait pas le nom.
Sens 5
Nom qu'on donne à certaines religieuses. Les filles du Calvaire.
Filles bleues ou annonciades célestes, religieuses de l'ordre de Saint-Augustin.
Filles-Dieu, soeurs hospitalières.
Filles de la Charité ou soeurs grises, ainsi dites à cause de leur habit de serge grise ; elles ont pour office le service des pauvres et des malades. La première confrérie des filles de la Charité fut instituée à Châtillon en Bresse, en 1677, par saint Vincent de Paul.
Sens 6
Fig. Il se dit des églises, abbayes et prieurés qui sont de la fondation et de la dépendance d'une autre église et abbaye. L'abbaye de Trois-Fontaines est fille de Clairvaux.
Il se dit pareillement des corps adoptés par un autre. L'Académie de Soissons se disait fille de l'Académie française.
Sens 7
Celle qu'on regarde, qu'on aime ou qu'on traite comme sa fille. Elle est une fille pour moi.
Ma fille, terme d'affection, en s'adressant à une jeune fille ou à une femme. Ma fille, lui dit le bon vieillard, écoutez-moi.
Anciennement. La Fille aînée des rois de France, l'université de Paris. On met en cette locution une majuscule à Fille.
Sens 8
Fille d'honneur, fille de qualité attachée au service d'une princesse.
On nommait aussi les filles d'honneur de la reine, filles de la reine.
On dit dans un sens analogue fille de la suite.
Par extension. Fille d'honneur, jeune fille qui assiste et accompagne la mariée pendant la journée des épousailles.
Sens 9
Fille de boutique, fille employée à la vente dans une boutique.
Fille de chambre, se disait autrefois de la fille ou femme servant à la chambre auprès d'une dame. On dit aujourd'hui femme de chambre.
Fille de service, fille d'auberge, fille employée aux différents services d'une maison, d'une auberge.
Absolument. La fille, la servante. Donner quelque chose à la fille, en payant la dépense.
Sens 10
Fille d'opéra, chanteuse ou danseuse à l'opéra.
Sens 11
Fille de joie, fille publique, ou, simplement, fille, femme prostituée. Aller chez les filles. Fréquenter les filles.
Dans le langage administratif. Filles soumises, femmes publiques qui sont inscrites à la police et soumises à une visite médicale.
Les filles repenties, voy. REPENTI.
Une fille des rues, une coureuse.
Sens 12
Fig. Fille se dit de ce qui est produit par. La misère est fille du vice. C'est la fille au vilain ; qui en donnera le plus, l'aura, se dit d'une chose qui est mise à l'enchère.
HISTORIQUE
XIe s.
XIIIe s.
XVe s.
XVIe s.
ÉTYMOLOGIE
Wallon, fèie ; provenç. filha, filla ; espagn. hija ; portug. filha ; ital. figlia ; du lat. filia.
3

Dictionnaire de L'académie française (8 ème édition)

> FILLE
(Dans ce mot et les deux suivants, ill se prononce iye.) n. f.
Tout être humain du sexe féminin depuis sa naissance jusqu'à son mariage. Garçons et filles. Jeune fille. Jolie fille. Il n'a eu que des filles. Une fille de dix- huit ans. Les filles du village.

Fille mère, Qui a eu un enfant hors mariage.

Par rapport à la filiation, il signifie Personne du sexe féminin considérée par rapport à son père et à sa mère où à l'un des deux seulement. Fille légitime. Fille légitimée. Fille naturelle. Fille aînée. Fille cadette. Fille unique. Fille adoptive. La mère et la fille. C'est la fille d'un tel. C'est votre fille. Marier sa fille. Fig., La misère est souvent fille de la paresse.

Petite-fille, La fille du fils ou de la fille, par rapport à l'aïeul ou à l'aïeule.

Arrière-petite fille, La fille du petit fils ou de la petite-fille, par rapport au bisaïeul ou à la bisaïeule.

Belle-fille. Voyez ce mot à son ordre alphabétique.

Il se dit quelquefois de Celle qu'on regarde ou qu'on aime comme sa fille. Elle a trouvé dans sa nièce une fille tendre et soumise.

Ma fille, Terme d'affection, de tendresse, dont les personnes d'un certain âge ou d'un caractère vénérable se servent quelquefois envers une personne du sexe féminin qui n'est point leur fille. Ma fille, écoutez-moi.

La fille aînée des rois de France, Titre que prenait l'Université de Paris.

La fille aînée de l'Église, Titre donné à la France par le Souverain Pontife.

En termes de poésie et dans le style élevé, se prend pour Descendante, issue de telle ou telle race, native de tel ou tel pays. La fille des Césars.

Il se dit, particulièrement, par opposition à Femme mariée. Elle est encore fille, elle n'est pas mariée. Fille à marier. Vieille fille. Mourir fille.

Filles d'honneur, Filles de qualité qui sont auprès des reines, des grandes princesses. Les filles d'honneur de la reine, ou, simplement, Les filles de la reine.

Fille de ferme, Servante occupée à la ferme.

Fille de boutique, Celle qui est employée dans une boutique, soit pour vendre, soit pour travailler. On dit plutôt aujourd'hui Demoiselle de magasin.

Fille de service, Fille ou femme employée à différents services dans une maison.

Fille de joie, fille publique, ou simplement Fille, Noms que l'on donne aux prostituées. C'est un homme qui court les filles.

Les filles repenties, ou simplement Les Repenties, se dit de Certaines maisons religieuses où les filles qui ont vécu dans le désordre se retirent ou sont enfermées pour faire pénitence.

FILLE est aussi le Nom que l'on donne aux religieuses de certaines communautés. Les filles de saint Vincent de Paul. Les filles du Carmel, de la Charité.

Il s'est dit, au figuré, des Églises, abbayes et prieurés qui étaient de la fondation et de la dépendance d'une autre église. Ces abbayes sont filles de Cîteaux. C'est une fille, une des filles de Cluny.

4

Anagrammes de fille

Nombre de lettres :
5

Usages de fille

fille


1 :

Fille aînée, cadette, légitime, naturelle, adoptive.
Fille sympa, mignonne, laide, dégingandée, modèle.
Fille nubile, publique, perdue, unique.
Fille-mère.
Fille d' Ève.
Fille de joie, de bonne famille.
Fille de ferme, d‘ auberge, de salle, de cuisine, d‘ honneur.
Filles de France.
Fille de la maison, du pays, du peuple, de la campagne.
Filles de la nuit, du Parnasse.
Fille des rues.
Fille à marier, à caser.
Filles à problèmes, à soldats.
Fille au pair.
Fille qui fait craquer les garçons.
Fille qui s' établit, se marie.
Fille qui se féminise en grandissant.
Filles qui jacassent, caquètent, papotent.
Petite, jeune, belle, grande, jolie, mauvaise, brave, bonne fille.
Chic, vieille fille.
Petit-fille.
Beau brin de fille.
Nom de jeune fille.
Habitudes de vieille fille.
Jeux, vélo de fille.
Jupes des filles.
Entre filles.
Telle mère, telle fille.
Il naît plus de filles que de garçons.
Accoster une fille.
Accoucher d‘ une fille.
Aimer quelqu‘un comme sa propre fille.
Aimer chahuter les filles.
Avoir une( ou plusieurs) filles.
Avouer pour fille.
Baratiner une fille.
Brancher une fille.
Chaperonner une jeune fille.
Cloîtrer une jeune fille.
Compromettre une jeune fille.
Coucher avec une fille.
Courir les filles.
Craquer pour une fille.
Déflorer une fille.
Déniaiser une jeune fille.
Dépuceler une jeune fille.
Déshonorer une jeune fille.
Dévirginiser une fille.
Doter( richement) sa fille.
Draguer une fille.
Draguer les filles.
Élever une fille.
Emballer une fille.
Embrasser une fille.
Être bien la fille de son père, de sa mère.
Être fille à faire quelque chose.
Exciser une fille.
Faire la jeune fille de la maison.
Fiancer sa fille.
Fréquenter une fille.
Fréquenter les filles.
Jouer la fille de l' air.
Lorgner une fille.
Marier sa fille.
Marier sa fille à ( ou avec) quelqu‘un.
Mater les filles.
Mourir vielle fille.
Prendre( légalement) pour fille.
Reconnaître sa fille.
Rester fille.
S‘amouracher d‘ une fille.
S‘enticher d‘ une fille.
S‘ intéresser aux filles.
Sortir avec une fille.
Sortir entre filles.


6

Mots Proches de fille

Mots précédents
filigraner
filin
filipendule

Mots suivants
filler
fillerisé,e
fillette