1

flanquer

 Définition et Synonymes - Définition Mediadico

flanquer(verbe transitif)

Les synonymes Mediadico de flanquer :

Les synonymes Word de flanquer :

Les synonymes WordNet de flanquer :

Les antonymes de flanquer :

attraper, fixer, immobiliser, décider, garder, ôter, enlever, écarter, négliger


2

Définition du dictionnaire Littré

> FLANQUER
Prononciation : flan-ké
v. a.
Terme populaire. Lancer un coup ; jeter brusquement quelque chose à quelqu'un. Flanquer un coup de pied. Flanquer une assiette à la tête de quelqu'un. Ils se sont flanqué des coups de bâton.
Il prend aussi pour régime un nom de personne. Je vous flanque à la porte.
Se flanquer, v. réfl. Se jeter. Se flanquer contre le mur. Se flanquer dans la boue. Il s'est flanqué par terre.
ÉTYMOLOGIE
Ce paraît être le verbe flaquer, avec intercalation d'une nasale. Cependant on cite le scandinave flengja, frapper ; angl. to fling, lancer.
> FLANQUER
Prononciation : flan-ké
v. a.
Sens 1
Terme de fortification. Il se dit de la partie d'une fortification qui en voit une autre de flanc. Bastions qui flanquent la courtine.
Construire, élever la partie d'une fortification qui doit en flanquer une autre. Flanquer une muraille avec des tours.
Sens 2
Terme d'architecture. Il se dit des ouvrages ou ornements qui terminent une façade. Des pilastres flanquent les encoignures.
Sens 3
Être placé à côté comme accompagnement. Quatre plats flanquaient cet énorme pâté.
Sens 4
Terme militaire. Se placer sur le flanc d'un bataillon, d'un corps d'armée pour le protéger. Un régiment de cavalerie flanquait la division.
Par extension, frapper dans le flanc d'un ennemi qui entreprend une défense oblique.
HISTORIQUE
XVIe s.
ÉTYMOLOGIE
Flanc. On trouve flanqué avec le sens de : qui a un flanc.
3

Dictionnaire de L'académie française (8 ème édition)

> FLANQUER
v. tr.
[Génie militaire] Construire, élever la partie d'une fortification qui en voit une autre et qui lui sert de défense. On a flanqué cette muraille de deux tours.

Il se dit aussi de la Situation des ouvrages ainsi disposés et de la Partie d'une fortification ainsi disposée. Des bastions qui flanquent la courtine. Des casemates qui flanquent un fossé.

Il s'emploie également en termes d'Architecture et signifie Garnir sur le flanc, les flancs. Des pilastres flanquent les encoignures de cette façade. Cette façade est flanquée d'avant-corps. Un château flanqué de tourelles.

Il se dit encore, familièrement, d'Objets placés en flanc, à côté de quelque chose. La pièce du milieu était flanquée d'assiettes de petits fours.

Il signifie, en termes de Guerre, Se placer sur le flanc d'un régiment, d'une division, d'un corps d'armée pour le protéger. Un bataillon de chasseurs flanquait la colonne.

Le participe passé se dit figurément et familièrement en parlant d'une Personne accompagnée souvent d'une autre. Flanqué de ses deux acolytes.

Il se dit, en termes de Blason, des Pals, arbres et autres figures qui en ont d'autres à leur côté. Fasce d'or flanquée de deux pointes d'argent.

> FLANQUER
v. tr.
Lancer, jeter, appliquer brusquement. Flanquer une assiette par la figure. Je l'ai flanqué à la porte.

Pop., Flanquer un coup de poing, un soufflet, une gifle. Se flanquer dans la boue, S'y laisser tomber, ou y marcher étourdiment. On dit dans un sens analogue Se flanquer par terre. Se flanquer contre la muraille, etc.

4

Anagrammes de flanquer

Nombre de lettres :
5

Mots Proches de flanquer

Mots précédents
flânerie
flâneur,euse
flanquement

Mots suivants
flapi,e
flaque
Flash