1

fouetter

 Définition et Synonymes - Définition Mediadico

fouetter(verbe transitif)

Frapper du fouet.
Donner le fouet.
{sens figuré} Cingler.
Stimuler.

Les synonymes Mediadico de fouetter :

Les synonymes Word de fouetter :

Les synonymes WordNet de fouetter :

Les antonymes de fouetter :

récompenser


2

Définition du dictionnaire Littré

> FOUETTER
Prononciation : fouè-té ; quelques-uns disent foi-té ; mais cette prononciation n'est pas bonne
v. a.
Sens 1
Frapper du fouet. Fouetter les chevaux, les chiens. Fouetter un sabot.
Et puis fouette cocher ! se dit, en plaisantant, pour exprimer le départ rapide d'une voiture. Nous montâmes en voiture, et puis fouette cocher !
Fig. Il se dit pour signifier qu'on se lance dans quelque entreprise.
Sens 2
Donner le fouet soit avec un fouet, soit avec des verges. On fouettait autrefois certains condamnés.
Familièrement. Il n'y a pas là de quoi fouetter un chat, un page, c'est une bagatelle, une faute légère.
Fig. Avoir bien d'autres chiens à fouetter, avoir bien d'autres affaires en tête.
Fig. Donner des verges pour se faire fouetter, pour se fouetter, fournir des armes contre soi-même.
Sens 3
Fig. Frapper par la satire.
Sens 4
Fouetter des oeufs, de la crème, les battre avec des verges pour les faire mousser.
Fig. Fouetter le sang, exciter l'impatience, l'irritation.
Fouetter le sang, se dit aussi pour faire circuler le sang. Faites une bonne promenade, cela fouette le sang.
Sens 5
Frapper, cingler à la manière d'un fouet. Les hirondelles, rasant l'eau, la fouettaient de leurs ailes. La pluie me fouette le visage.
Sens 6
Lancer comme avec un fouet.
Terme de marine. Les voiles fouettent les mâts, lorsque, le vent ne les tenant pas assez tendues, elles frappent avec violence contre les mâts par l'effet du roulis et du tangage.
Terme de guerre. Se dit du canon qui bat sans obstacle un endroit.
Il s'emploie neutralement. La pluie fouettait contre la fenêtre.
Se dit du canon. Le canon fouettait sur tout le penchant du coteau.
Sens 7
Fouetter les cocons, l'une des opérations de l'art de tirer la soie.
Sens 8
Terme de relieur. Serrer le volume, couvert avec des ficelles appelées fouet, entre deux ais, afin de bien marquer les nerfs.
Sens 9
Terme de vétérinaire. Lier fortement le scrotum au-dessus des testicules pour rendre l'animal incapable de reproduction.
Sens 10
Terme de marine. Tourner un fouet sur un cordage tendu de manière à l'empêcher de mollir.
Sens 11
Fig. et familièrement. Fouetter un verre de vin, l'avaler d'un trait.
Sens 12
Se fouetter, v. réfl. Se donner à soi-même des coups de fouet.
Se donner réciproquement des coups de fouet.
HISTORIQUE
XVIe s.
ÉTYMOLOGIE
Fouet 1.
3

Dictionnaire de L'académie française (8 ème édition)

> FOUETTER
v. tr.
Frapper à l'aide d'un fouet. Fouetter un cheval.

Fam., Et puis fouette cocher, se dit, en plaisantant, pour exprimer que l'on part en voiture avec une certaine rapidité. Nous montâmes en voiture, et puis fouette cocher. Il signifie aussi, figurément, Se lancer dans une affaire avec précipitation. J'engagerai la lutte, et puis fouette cocher.

Il signifie aussi Frapper à coups de verge ou à l'aide d'une lanière. Fouetter un enfant. Fouetter un chien. On fouettait autrefois les criminels.

Fig., Donner des verges pour se faire fouetter. Voyez VERGE.

Prov., Il n'y a pas là de quoi fouetter un chat. Voyez CHAT.

Prov. et fig., Il a bien d'autres chiens à fouetter, Il a bien d'autres affaires en tête.

Par analogie, Fouetter de la crème, fouetter des oeufs, etc., Battre de la crème, battre des oeufs, etc., pour les faire mousser.

Crème fouettée. Voyez CRÈME.

Fig., Fouetter le sang, Causer une excitation que l'on juge salutaire et vivifiante. Faites une bonne promenade, cela vous fouettera le sang. Il est trop apathique, il faut lui fouetter le sang de temps à autre.

En termes de Marine, on dit que Les voiles fouettent les mâts lorsque le vent n'est pas assez fort pour enfler les voiles et que, par l'effet du tangage et du roulis, elles frappent avec violence contre les mâts.

Il se dit, figurément et intransitivement, de la Pluie, de la grêle, etc., quand elles frappent violemment contre quelque chose. La pluie, la grêle fouette contre les vitres. La neige fouette. On l'emploie dans un sens analogue en parlant du Vent. Le vent nous fouettait au visage. Transitivement, La pluie nous fouettait le visage.

Le participe passé signifie adjectivement Qui est marqué de petites raies comme de coups de fouet. On le dit surtout des Fleurs et des fruits. Des fleurs jaunes fouettées de rouge.

4

Anagrammes de fouetter

Nombre de lettres :