1

fourreau,eaux

 Définition et Synonymes - Définition Mediadico

fourreau,eaux(nom masculin)

Sorte de gaine servant à recouvrir un objet pour le protéger: fourreau de parapluie.
Se dit d'une robe moulante.

Les synonymes Word de fourreau,eaux :

Les synonymes WordNet de fourreau,eaux :

Les antonymes de fourreau :

contenu


2

Définition du dictionnaire Littré

> FOURREAU
Prononciation : fou-rô
s. m.
Sens 1
Sorte de gaîne, d'enveloppe servant à recouvrir un objet pour le préserver. Fourreau d'épée, de baïonnette. Fourreau de parapluie.
Faux fourreau, sorte de fourreau dont on couvre le vrai fourreau d'une épée, d'un pistolet, etc.
Fig.
Fig. Le fourreau est jeté, se dit d'une guerre à outrance.
Tirer l'épée du fourreau, commencer la guerre. Remettre l'épée au fourreau, faire la paix.
Coucher comme l'épée du roi dans son fourreau, ou, simplement, coucher dans son fourreau, coucher tout habillé.
Fig. La lame use le fourreau, se dit d'une personne chez qui la grande activité de l'âme use le corps.
Sens 2
Robe d'enfant. On mit à cette petite fille un fourreau.
Nom depuis le règne de Louis XVI jusque sous le premier empire, d'une robe de femme taillée d'une façon étroite et tout d'une venue.
Sens 3
Morceau de peau dont on garnit le trait d'un harnais à l'endroit où il frotte contre le flanc du cheval.
Sens 4
Terme de vétérinaire. Repli cutané, qui enferme la verge des chevaux et autres animaux dans l'état d'inaction.
Sens 5
Tuyau de tôle dans lequel est ajustée une bascule pour le service d'une sonnette.
Tuyau de cuivre rapporté au haut d'un corps de pompe pour servir de réservoir à l'eau.
Sens 6
Grand cartouche qui renferme plusieurs pots à feu d'artifice.
Sens 7
Morceau de parchemin dont les batteurs d'or enveloppent les moules, pour que les feuilles d'or ne se dérangent point.
Sens 8
Ce qui enferme et couvre l'épi quand il n'est pas encore bien formé.
Sens 9
Mésange à longue queue.
HISTORIQUE
XIe s.
XIIe s.
XIIIe s.
XVe s.
ÉTYMOLOGIE
Diminutif de l'ancien français fuere (conservé dans le parler génevois : une fourre, un fourreau) qui signifiait fourreau ; ital. fódero ; espagn. et portug. forro. Fuere et les autres formes romanes viennent du germanique : gothique et anc. haut allem. fôdr, fourreau, gaîne ; suéd. foder ; allem. mod. Futter, gaîne, enveloppe extérieure. Mais le français donnait aussi à fuerre, feurre, foare, le sens de paille ou fourrage, qui a la même origine (voy. FEURRE).
3

Dictionnaire de L'académie française (8 ème édition)

> FOURREAU
n. m.
Enveloppe de métal, de cuir ou d'étoffe ajustée à la forme allongée de l'objet qu'elle renferme et destinée à le protéger quand on ne s'en sert plus. Fourreau d'épée. Tirer l'épée hors du fourreau, du fourreau. Fourreau de pistolet, de revolver. Fourreau de baïonnette. Fourreau de parapluie.

Faux fourreau, Sorte de fourreau dont on couvre le véritable fourreau d'une épée, d'un pistolet, etc., pour le garantir de la poussière ou de la pluie.

Fig., Tirer l'épée du fourreau, Commencer les hostilités. Remettre l'épée au fourreau, Faire la paix.

Prov. et fig., L'épée, la lame use le fourreau. Une trop grande activité d'esprit nuit à la santé.

Il a des emplois techniques où il désigne des Choses rappelant la forme du fourreau. Il désigne notamment Certaines robes d'enfant ou de femme, de forme étroite; l'Enveloppe des épis quand ils commencent à se former, etc.

4

Anagrammes de fourreau,eaux

Nombre de lettres :
5

Usages de fourreau,eaux

fourreau,eaux


1 :

Fourreau d' épée, de parapluie.
Fourreau d‘ une arme blanche.
Fourreau qui reçoit un objet.
Corps, bouterolle d‘ un fourreau.
Entrer( une arme) dans un fourreau.
Préserver quelque chose dans un fourreau.
Protéger quelque chose dans un fourreau.
Tirer quelque chose de son fourreau.


6

Mots Proches de fourreau,eaux

Mots précédents
fourragère
fourrageur
fourre

Mots suivants
fourrer
fourre-tout
fourreur