1

frotter

 Définition et Synonymes - Définition Mediadico

frotter(verbe intransitif, verbe transitif)

Passer une chose sur une autre en appuyant.
Enduire avec un produit que l'on répand en frictionnant: frotter le parquet avec de la cire.
Se dit d'une chose qui passe sur une autre en appuyant de manière continue:
la roue frotte contre l'aile avant.

Se frotter exercer sur soi-même un frottement.

Qui s‘y frotte s‘y pique s‘attaquer à

Les synonymes Mediadico de frotter :

Les synonymes Word de frotter :

Les synonymes WordNet de frotter :

Les antonymes de frotter :

mouiller, tremper, infliger, empoussiérer, salir, dépeigner, emmêler


2

Définition du dictionnaire Littré

> FROTTER
Prononciation : fro-té
v. a.
Sens 1
Passer une chose sur une autre en appuyant. Frotter avec la main. Frotter un métal avec de l'émeri.
Absolument.
Se frotter les yeux, passer sa main sur ses yeux quand on se réveille pour écarter les paupières et rendre la vue plus nette ; et fig. Être surpris, étonné.
Se frotter les mains, frotter ses mains l'une contre l'autre, pour les nettoyer, les réchauffer, etc. et fig. se réjouir.
Familièrement. Frotter son nez, intervenir là où l'on n'a que faire.
Sens 2
Enduire avec de la cire ou quelque autre chose semblable. Frotter des chaises, un parquet avec de la cire.
Particulièrement. Nettoyer le parquet, étendre de la cire avec une brosse. Frotter un appartement.
Absolument. Ce domestique sait frotter.
Sens 3
Faire des onctions. On lui frotte les bras avec du baume, avec de l'huile.
Particulièrement. Faire des frictions.
Sens 4
Terme de peinture. Appliquer une légère couche de peinture sur celle qui fait le fond du tableau, de manière qu'on puisse la voir à travers.
Sens 5
Terme de marine. Frotter la toile à voile, y former des plis distincts.
Sens 6
Battre, maltraiter, rosser.
On dit de même : frotter les oreilles à quelqu'un.
Sens 7
V. n. Se dit d'une chose qui glisse sur une autre sans exercer une pression. Ces deux surfaces frottent l'une contre l'autre.
Sens 8
Se frotter, v. réfl. Exercer sur soi-même un frottement. Se frotter avec la main. Se frotter contre quelque chose.
Exercer réciproquement un frottement. Se frotter l'un l'autre.
Fig. Fréquenter, avoir commerce avec. Il est bon de se frotter aux savants.
Se frotter au pilier, se disait pour signifier : prendre les mauvaises habitudes des gens que l'on hante (comme on salit ses habits en se frottant contre les piliers des appartements que l'on fréquente).
Fig. S'attaquer à quelqu'un, entreprendre certaines choses.
Ne vous y frottez pas, je ne vous conseille pas de vous y frotter, se dit quand on veut dissuader quelqu'un de faire une chose dangereuse pour lui.
Sens 9
S'enduire, se frictionner. Les athlètes se frottaient d'huile avant que de lutter.
Fig. Prendre une légère connaissance de. Se frotter de latin.
Sens 10
Se frotter, se battre l'un contre l'autre.
PROVERBES
Qui s'y frotte s'y pique, c'est-à-dire celui qui s'attaque à cet homme, qui entreprend cette affaire, en reçoit du dommage.
Un mulet frotte l'autre, des hommes sans valeur réelle se louent, se vantent réciproquement.
HISTORIQUE
XIIe s.
XIIIe s.
XVe s.
XVIe s.
ÉTYMOLOGIE
Berry, fretter, ferter ; provenç. fretar ; espagn. frotar, flotar ; ital. frettare. Le berrichon paraît faire la transition entre frotter du français et les formes qui ont l'e, et il appuie Diez, qui donne à tous ces mots le même radical, latin frictum, frotter ; admettant en même temps que l'espagnol frotar est emprunté au français. Ce qui a peut-être facilité le changement de l'i ou e en o, c'est l'ancienne forme froier, frotter, de fricare.
3

Dictionnaire de L'académie française (8 ème édition)

> FROTTER
v. tr.
Passer une chose sur une autre à plusieurs reprises, en appuyant, en pressant. Frotter fort, doucement. Se frotter les yeux. Frotter deux pierres l'une contre l'autre. Se frotter avec la main. Se frotter en quelque partie du corps. Se frotter contre quelque chose. Se frotter l'un contre l'autre.

Se frotter les mains, Faire ce geste familier exprimant la satisfaction.

Fig. et fam., Se frotter à quelqu'un, Avoir commerce, communication avec quelqu'un. Se frotter à la bonne société. Se frotter aux savants, aux artistes. Ne vous frottez pas à ces gens-là : vous n'aurez qu'à y perdre. On dit dans un sens analogue et adjectivement Il est frotté de grec et de latin, Il n'en a qu'une connaissance superficielle. Se frotter à quelqu'un signifie aussi S'attaquer à quelqu'un, le provoquer, le défier. Je ne vous conseille pas de vous frotter à lui. C'est un homme auquel il est dangereux de se frotter. Ne vous frottez pas à un tel : il pourrait vous en cuire. On dit de même Ne vous y frottez pas, je ne vous conseille pas de vous y frotter, etc., lorsqu'on veut dissuader quelqu'un de faire une chose que l'on croit dangereuse pour lui.

Prov. et fig., Qui s'y frotte, s'y pique, se dit en parlant de Quelqu'un qui ne se laisse pas attaquer impunément.

Il signifie aussi Oindre, enduire, en frottant. On lui frotta le bras avec du baume, avec de l'huile. Les athlètes se frottaient d'huile avant de lutter. Se frotter à l'eau de Cologne. Frotter des chaises. Frotter le parquet d'un appartement ou Par extension Frotter un appartement. Absolument, Ce domestique ne sait pas frotter.

En termes de Peinture, il signifie Appliquer une légère couche de couleur sur celle qui fait le fond d'un tableau.

Il signifie aussi, figurément et familièrement, Battre, frapper, maltraiter. On l'a frotté comme il faut, frotté d'importance. On dit de même Frotter les oreilles à quelqu'un. Il me charge de lui frotter les oreilles.

Il s'emploie quelquefois comme verbe intransitif et se dit d'une Chose qui passe, qui glisse sur une autre ou contre une autre, en exerçant quelque pression. Une des roues frottait contre la caisse de la voiture.

4

Anagrammes de frotter

Nombre de lettres :
5

Mots Proches de frotter

Mots précédents
frottant,e
frottée
frottement

Mots suivants
frotteur,euse
frottis
frottoir