1

garant,e

 Définition et Synonymes - Définition Mediadico

garant(nom masculin)

Sûreté, garantie.
Personne qui fait office de garantie, de caution.
Cordage qui forme un palan.

garant,e(adjectif, nom)

Qui répond de son propre fait ou du fait d'autrui.

Les synonymes Mediadico de garant :

Les synonymes Word de garant :

Les synonymes WordNet de garant :

Les antonymes de garant :

dérangeant,e, mélanger


2

Définition du dictionnaire Littré

> GARANT, ANTE
Prononciation : ga-ran, ran-t'
s. m. et f.
Sens 1
Celui, celle qui répond de son propre fait, ou du fait d'autrui. Tout homme est garant de ses faits et promesses.
Adj.
Fig. et familièrement. Je vous suis garant, je vous suis garante que cela est vrai, je vous l'assure, je vous en réponds.
Sens 2
Terme de jurisprudence. Celui, celle qui est caution d'un autre, qui répond de sa dette. Être garant d'une dette, d'une obligation. Cette marchande s'est rendue garante.
On dit d'un créancier qu'il a un bon, un mauvais garant. Prendre pour garant.
Sens 3
Celui, celle qui est obligée de faire jouir un autre de la chose qu'il lui a vendue ou transportée. Le vendeur est garant, envers l'acquéreur, de la propriété de la chose vendue.
Garant formel, celui qui, en matière réelle et hypothécaire, est obligé de faire jouir le garanti.
Sens 4
Fig. Auteur dont on a tiré un fait, un principe. Il cite pour garante Mme de Sévigné.
Personne de qui on tient une nouvelle. Cette nouvelle paraît étrange, mais j'ai de bons garants. Cette dame est ma garante.
Sens 5
En parlant des choses, sûreté, garantie.
En cet emploi, garant est toujours masculin, et ne se met pas au féminin.
Sens 6
Terme de marine. Bout d'un cordage passé par une poulie pour servir à quelque amarrage.
Mollir, filer en garant, lâcher un cordage doucement.
Sens 7
À garant, loc. adv. En garantie.
Dans cette locution, à garant est toujours masculin, et ordinairement invariable.
REMARQUE
Ce mot présente quelques difficultés ; en effet il est d'une part primitivement substantif à deux genres et par suite adjectif ; d'autre part substantif à un seul genre, le genre masculin. Dans ces phrases de Marivaux et d'Imbert : Que vous importe ce que vous direz à la fille, dès que la mère sera votre garant ? , MARIVAUX, Fausse confid. I, 11 ; Le chevalier : Voilà tous mes succès. - La comtesse : Attendez jusqu'au bout ; D'avance je vous suis garant de sa tendresse, IMBERT, Jaloux sans amour, I, 5 ; si l'on prend garant au sens de disposé à cautionner, il y a faute, et il faut dire : garante ; mais, si l'on prend garant au sens de garantie, sûreté, la locution est correcte. Les deux locutions ne sont pas tout à fait synonymes, et il y a une nuance. Inversement, dans cette phrase de Marivaux : Il n'y a pas jusqu'à leur physionomie qui ne soit garante de toutes les bonnes qualités qu'on leur trouve, Jeux de l'am. et du has. I, 1 ; si l'on prend ce mot dans le sens de garantie, il y a faute, et on mettra garant ; mais, si on le prend figurément pour capable de cautionner, le féminin deviendra acceptable.
HISTORIQUE
XIe s.
XIIe s.
XIIIe s.
XVe s.
XVIe s.
ÉTYMOLOGIE
Prov. garen, guaren, guiren ; espagn. et portug. garente ; anc. ital. guarento ; angl. warrant ; bas-lat. warens ; du germanique : anc. frison, werand, warend ; de l'anc. haut-allem. werên, fournir, cautionner.
3

Dictionnaire de L'académie française (8 ème édition)

> GARANT, ANTE
n.
Celui, celle qui répond de son propre fait ou du fait d'autrui. Tout homme est garant de ses faits et promesses. Je ne suis point garant de l'événement. Cette puissance s'est rendue garante du traité.

Il se dit particulièrement, en termes de Jurisprudence, de Celui qui est caution d'un autre, qui répond de sa dette. Vous rendez- vous garant de cet homme? Être garant d'une obligation. Se rendre garant. Se porter garant. On dit d'un Créancier qu'Il a un bon, un mauvais garant. Je n'aurais pas été payé si je n'avais eu un garant, un bon garant.

Il se dit également de Celui qui est obligé de faire jouir un autre de la chose qu'il lui a vendue ou transportée à titre onéreux ou gratuit. Le vendeur est garant envers l'acquéreur de la propriété de la chose qu'il lui a vendue. On m'a attaqué en éviction, j'ai mis en cause mon garant.

Il se dit figurément d'un Auteur dont on a tiré un fait, un principe qu'on avance, un passage que l'on cite; ou d'une Personne de qui on tient une nouvelle. Il cite comme garant tel historien. J'ai pour garants plusieurs témoins de l'affaire. Cette nouvelle paraît difficile à croire, mais j'en ai les meilleurs garants.

Fig. et fam., Je vous suis garant, je vous suis garante que cela est vrai. Je vous l'assure. je vous en réponds. C'est un très honnête homme, je vous en suis garant.

Au masculin, il se dit aussi des Choses et signifie Sûreté, garantie. Sa conduite passée vous est un sûr garant de sa fidélité pour l'avenir.

4

Anagrammes de garant,e

Nombre de lettres :
5

Usages de garant,e

garant,e


1 :

Garant de la bonne volonté, de la conduite de quelqu‘un.
Garant de la liberté, de l' intégrité de quelqu‘un.
Garant d' une dette, d‘ un traité.
Garant des pertes, des avaries.
Garant des intentions de quelqu‘un.
Garant qui répond de quelque chose.
Être garant de quelque chose auprès de quelqu‘un.
Se porter garant de quelque chose ou de quelqu‘un.
Se rendre garant de quelque chose ou de quelqu‘un.


6

Mots Proches de garant,e

Mots précédents
garancer
garanceur
garancière

Mots suivants
garanti
garantie
garantir