1

génie

 Définition et Synonymes - Définition Mediadico

génie(nom masculin)

Esprit ou démon.
Talent extraordinaire.
Caractère particulier d‘ une personne, d‘ une chose.
Homme de génie.

Génie civil art des constructions civiles.
Le corps d‘ ingénieurs chargé de ces constructions.

Génie militaire arme chargée des travaux de fortification et des voies de communication.

Génie maritime corps des ingénieurs de marine.

Biologie Génie génétique : ensemble de concepts, méthodes et techniques permettant de modifier le patrimoine héréditaire d'une cellule par la manipulation de gènes et leur transposition.Le terme "manipulation génétique" est déconseillé.(Anglais: genetic engineering)

Les synonymes Mediadico de génie :

Les synonymes Word de génie :

Les synonymes WordNet de génie :

2

Définition du dictionnaire Littré

> GÉNIE
Prononciation : jé-nie
s. m.
Sens 1
Terme du polythéisme. Esprit ou démon bon ou mauvais qui présidait à la destinée de chaque homme. On jurait par son génie. Le jour de la naissance on offrait un sacrifice au génie. Le mois de décembre était cher aux génies [à cause des repas des saturnales]. On racontait que le mauvais génie de Brutus lui avait apparu la veille de la bataille de Philippes.
Le génie de Socrate, dit aussi démon (voy. DÉMON), voix qui se faisait entendre à lui pour le détourner de ce qu'il avait résolu, et non pour l'exhorter à rien entreprendre.
Fig. Le bon génie, le mauvais génie de quelqu'un, la personne qui, par ses exemples ou ses conseils ou ses actions, exerce une influence heureuse ou funeste sur la destinée de quelqu'un.
Fig. Un bon génie, une circonstance favorable.
Il se disait aussi des esprits ou démons qui présidaient à de certains lieux, à des villes, etc. Le génie du lieu. Le génie de Rome. Génie tutélaire.
Par extension. Le génie de la France, l'ange tutélaire de la France.
Fig. Le génie de la peinture, de la musique, le génie qu'on imagine comme présidant à chacun de ces arts.
Sens 2
Par extension, dans la féerie, nom donné aux différents esprits que recélaient les éléments, les bois, les montagnes, etc. Évoquer les génies.
Sens 3
Terme d'iconologie. Figures allégoriques d'enfants ou d'hommes ailés, qui, selon les attributs qu'on leur donne, représentent les vertus, les arts, les passions, etc.
Sens 4
Fig. Talent inné, disposition naturelle à certaines choses (sens qui fut un néologisme dans la latinité et qui vient des qualités brillantes qu'on attribuait aux génies).
En mauvaise part. Avoir le génie du mal, de la destruction. Son génie le porte à mal faire.
De génie, se dit d'un travail inspiré par la propre invention de l'auteur, et quelquefois en s'écartant des règles communes.
Sens 5
Particulièrement, aptitude spéciale dépassant la mesure commune soit dans les lettres et les beaux-arts (concevoir et exprimer), soit dans les sciences et la philosophie (inventer, induire, déduire, systématiser), soit dans l'action telle que celle de l'homme d'État, du militaire, etc.
Homme de génie.
Fig. Ce qui inspire comme fait le génie.
Joint à des épithètes défavorables il exprime le peu de génie, de capacité qu'a une personne. Génie borné. Petit génie. Pauvre génie. Génie médiocre.
On le dit aussi en ce sens, par modestie, en parlant de soi-même.
Sens 6
Personne de génie. Un beau génie. Ce génie fut la lumière de son siècle.
Ironiquement.
Avec une épithète défavorable, il se dit d'un homme de peu d'esprit, de peu de portée.
Familièrement. Ce n'est pas un génie, se dit d'une personne qui a peu d'imagination, peu d'intelligence.
Sens 7
Fig. Caractère propre et distinctif de personnes.
Caractère propre et distinctif de choses.
Terme de médecine. Caractère des affections régnantes. Génie inflammatoire. Génie bilieux.
Sens 8
Terme de guerre. L'art de l'attaque et de la défense des places, des postes, etc. École d'artillerie et du génie. L'arme du génie.
Absolument. Le génie, le corps des troupes de cette arme. Un officier du génie.
Génie militaire, se dit souvent aussi par opposition au corps des ingénieurs civils qu'on nomme le génie civil.
Sens 9
Le génie civil, l'art des constructions civiles.
Le corps d'ingénieurs chargé de ces constructions.
Sens 10
Génie maritime, l'art de construire les vaisseaux.
Corps d'officiers institué pour appliquer les hautes sciences à l'architecture navale.
HISTORIQUE
XVIe s.
ÉTYMOLOGIE
Prov. genh, geinh, gienh, ginh ; cat. geni, giny ; esp. et ital. genio ; du lat. genius, génie, démon favorable. Génie est moderne en français ; la forme ancienne aurait été très voisine de celle du provençal, l'accent en latin étant sur ge.
> GÉNIE
.... GÉNIE, suffixe .... GÉNIE, suffixe
qui répond au mot grec, production, et qui, dans les termes didactiques, se joint à d'autres mots avec le sens de production, par exemple : hétérogénie, etc.
3

Anagrammes de génie

Nombre de lettres :
4

Usages de génie

génie


1 :

Génie tutélaire, bienfaisant, protecteur, aérien, féminin.
Génie poétique, musical, sublime.
Génie civil, militaire, maritime, rural, chimique, atomique.
Génie informatique, génétique.
Génie de la liberté.
Génie de l' informatique.
Génie d' un peuple, d‘ une race, d‘ un pays.
Génie des affaires.
Génie sans talent n' est rien.
Génie qui est enfermé dans une lampe, dans une bouteille.
Génie qui apparaît.
Le génie est une longue patience.
Son génie s' exprime audacieusement, librement.
Bon, mauvais génie.
Invention, homme, oeuvre, idée, trait de génie.
Soldats, officiers, unité auxiliaire du génie.
se trouve son génie.
Admirer le génie de quelqu‘un.
Avoir le génie des affaires.
Avoir le génie de( ou pour) faire quelque chose.
Avoir du génie.
Avoir confiance en son génie.
Croire en son génie.
Être le bon génie de quelqu‘un.
Être digne d‘ un génie.
Être inspiré par le génie.
Libérer un génie.
Ne pas être un génie.
Reconnaître le génie de quelqu‘un.
Se prendre pour un génie.


5

Mots Proches de génie