1

gratter

 Définition et Synonymes - Définition Mediadico

gratter(verbe pronominal, verbe transitif)

Les synonymes Mediadico de gratter :

1 : [ fam] doubler: dépasser, devancer.

Les synonymes Word de gratter :

5 : démanger

Les synonymes WordNet de gratter :

Les antonymes de gratter :

titiller, venger, donner, ajouter, caresser, caressant,e


2

Définition du dictionnaire Littré

> GRATTER
Prononciation : gra-té
v. a.
Sens 1
Entamer légèrement la superficie. Gratter une écriture pour l'effacer.
Gratter une maison, enlever la couche noire mise par le temps. On dit de même : gratter un tableau.
Fig. et familièrement. Gratter le papier, le parchemin, gagner sa vie en travaillant dans la basse pratique.
Terme de graveur. Rendre plus nourries des tailles trop délicates.
Terme de chaudronnier. Gratter le cuivre, le bien nettoyer avant l'étamage, afin que l'étamage prenne.
Terme de relieur. Gratter un livre, en ouvrir le dos avec un instrument de fer dentelé, pour y faire entrer mieux la colle, avant de l'endosser.
Terme de marine. Gratter un vaisseau, racler le goudron qui est dessus et en purger la carène.
Terme de tailleur. Tirer avec l'aiguille le poil pour en couvrir quelque couture.
Terme de manége. Gratter le mur, se dit de l'élève qui, dans les exercices, approche trop du mur.
Sens 2
Remuer avec ses ongles, avec le sabot, en parlant de certains animaux. Les poules grattent le fumier pour y chercher des grains.
Sens 3
Par extension. Gratter la terre, la labourer légèrement.
Gratter la terre, se dit aussi de tout labour de la terre.
Fig. et par exagération. J'aimerais mieux gratter la terre avec mes ongles que de.... c'est-à-dire j'endurerais plutôt toutes les extrémités que de....
Sens 4
Frotter légèrement et à diverses reprises la peau avec les ongles ou quelque chose de semblable. Gratter l'endroit qui démange.
Fig. Gratter l'épaule à quelqu'un, chercher à se le rendre favorable.
Se gratter la tête, l'oreille, faire le geste de se gratter comme si la tête, l'oreille démangeait, ce qui est un signe d'embarras.
Par extension, faire une impression désagréable sur le sens du goût. Ce vin gratte le gosier.
Sens 5
Fig. et familièrement. Flatter, caresser.
Un âne gratte l'autre, se dit de deux personnes de peu de mérite qui se louent réciproquement.
Sens 6
V. n. Fouiller avec la patte, le pied, le sabot, etc. Les poules aiment à gratter.
Fig.
Fig. Faire de petits profits ou de petites économies. C'est un homme qui trouve à gratter sur tout.
Sens 7
Gratter à une porte, se dit d'une manière respectueuse d'avertir qu'on désire entrer.
Sens 8
Par plaisanterie. Gratter de la guitare, gratter du piano, jouer de ces instruments.
Gratter le quatuor, la symphonie, y faire une partie d'instrument à archet.
Sens 9
Se gratter, v. réfl. Exercer un frottement sur la peau. Cet enfant se gratte sans cesse, il a quelque éruption. Ce cheval se gratte contre la muraille.
Fig. Se flatter soi-même.
Ce sont deux ânes qui se grattent, se dit de deux ignorants qui s'encensent mutuellement.
Trop parler nuit, trop gratter cuit.
HISTORIQUE
XIIe s.
XIIIe s.
XVe s.
XVIe s.
ÉTYMOLOGIE
Génev. gratter la rogne à quelqu'un, le flatter ; provenç. et espagn. gratar ; ital. grattare ; bas-lat. cratare ; du germanique : anc. haut-allem. chrazôn ; isl. kratta ; allem. kratzen.
3

Dictionnaire de L'académie française (8 ème édition)

> GRATTER
v. tr.
Racler pour nettoyer, pour effacer ou pour polir. Gratter une muraille. Gratter des souliers avec un couteau pour en enlever la boue. Gratter un parchemin un papier pour enlever l'écriture. Ce mot a été gratté. Absolument, Grattez plus fort.

Fig. et fam., Gratter du papier, Gagner sa vie en faisant des écritures.

Fig. et fam., Gratter sur la dépense, Économiser sur une dépense. Par dénigrement, Gratter sur un compte.

Il signifie, particulièrement, Passer les ongles ou quelque chose de semblable, un peu fortement et à plusieurs reprises, sur quelque endroit du corps. Se gratter la tête, l'oreille, le front. Par analogie, Un cheval qui se gratte contre la muraille. Deux ânes qui se grattent l'un contre l'autre. Prov., Trop gratter cuit, trop parler nuit, Si l'on dépasse la mesure, il en résulte un mal au lieu d'un bien.

Fig. et fam., Gratter quelqu'un où cela le démange. Voyez DÉMANGER.

Fig., Ce sont deux ânes qui se grattent se dit, par dérision, de Deux personnes qui se flattent l'une l'autre.

Prov., fig. et pop., Qui se sent galeux se gratte. Voyez GALEUX.

Il signifie aussi, par extension, Remuer avec ses ongles. Les poules grattent le fumier.

Fig. et fam., J'aimerais mieux gratter la terre avec les ongles que de... Il n'y a point d'extrémité où je ne me réduise plutôt que de...

Gratter la terre se dit par analogie d'un Labourage qui ne fait que l'effleurer.

4

Anagrammes de gratter

Nombre de lettres :