1

gris,e

 Définition et Synonymes - Définition Mediadico

gris(nom masculin)

gris,e(adjectif)

Qui est d‘ une couleur intermédiaire entre le blanc et le noir.
A moitié ivre.

Finance Marché gris : ensemble des transactions (aussi bien entre intermédiaires financiers qu'entre intermédiaires et leurs clients) portant sur des valeurs mobilières en cours d'émission et intervenant avant leur cotation officielle.Le marché gris peut ainsi s'analyser comme un marché secondaire limité à la période de souscription.Les souscriptions elles-mêmes constituent le marché primaire.(Anglais: grey market)

Difficultés orthographiques
gris souris.
gris fumé.
gris argent.
gris perle.

Les synonymes Mediadico de gris :

2 : [ fam] ivre: éméché[ fam], aviné, bourré[ fam], saoul, rond[ fam], noir[ fam], plein[ fam], pompette[ fam].

Les synonymes Word de gris :

Les synonymes WordNet de gris :

Les antonymes de gris :

sobre, lucide


2

Définition du dictionnaire Littré

> GRIS, ISE
Prononciation : grî, gri-z'
adj.
Sens 1
Qui est de couleur entre blanc et noir, de couleur de cendre.
Papier gris, papier qui n'a pas de colle et qui sert à filtrer.
Vin gris, vin très paillet.
Patrouille grise, ronde d'agents de police qui fait un service de sûreté pendant la nuit, et qui ne porte pas d'uniforme, mais qui est couverte de manteaux gris.
Soeur grise, espèce de religieuse qui sert les malades, et qui porte un costume gris.
Terme d'anatomie. Substance grise de l'encéphale, substance de couleur grise qui est distribuée dans certaines parties de l'encéphale.
Sens 2
Il se dit de la nuance des cheveux qui par l'âge perdent leur couleur naturelle.
Familièrement. Être tout gris, avoir les cheveux gris.
Sens 3
Par extension, sombre.
Temps gris, temps couvert et froid.
Elliptiquement. Il fait gris.
Sens 4
Terme d'imprimerie. Lettres grises, grandes lettres gravées sur bois ou sur cuivre, qui ont des vides de manière à n'être pas tout à fait noires, et dont on se sert au commencement des chapitres.
Sens 5
Fig. Qui est déplaisant comme quelque chose de sombre. Faire grise mine à quelqu'un, lui faire mauvais visage.
Populairement. En voir de grises, éprouver de grandes contrariétés.
En faire voir de grises, faire éprouver de grandes contrariétés.
Sens 6
Fig. et familièrement. Être gris, être à moitié ivre.
Sens 7
S. m. La couleur grise.
Gris de lin, couleur qui participe du blanc et du rouge.
Adjectivement (emploi où le mot gris reste invariable et où l'on met un trait d'union). Couleur gris-de-lin. Étoffe gris-brun. Des habits gris-brun. Étoffe gris-de-perle.
Fig.
Sens 8
Terme de vétérinaire. Le gris, robe du cheval caractérisée par un mélange de poils blancs et de poils noirs. On distingue plusieurs variétés : le gris très clair ; le gris clair ; le gris ordinaire ou cendré ; le gris foncé ; le gris ardoisé ; le gris de fer. Les espèces gris tourdille, gris étourneau, gris sale, sont dues à des modifications particulières de la nuance générale.
Gris pommelé, se dit du poil des chevaux, qui est mêlé de blanc et de noir.
Sens 9
Habillement gris. Il ne porte que du gris.
Sens 10
Petit-gris, voy. PETIT-GRIS, à son rang.
Sens 11
Gris-perlé, sorte de mauvais champignon. La nuit tous les chats sont gris, voy. CHAT.
HISTORIQUE
XIIe s.
XIIIe s.
XVe s.
XVIe s.
ÉTYMOLOGIE
Provenç. gris ; espagn. et portug. gris, petit-gris ; ital. griso, grigio ; bas-lat. griseus du IXe siècle ; du germanique : ancien saxon, gris, qui a les cheveux blancs ; allem. mod. Greis, vieillard. Comme grec s'est dit gris, Génin, Récréat. t. I, p. 137-144, a prétendu que gris venait de là ; mais l'antiquité de griseus ne permet pas une pareille étymologie ; il a pensé aussi que gris dans le sens d'un peu ivre représentait le latin graecari, faire la débauche, faire le grec ; mais gris en ce sens paraît récent, du moins l'historique n'en offre pas de trace ; il faut donc y voir un mot de plaisanterie pour indiquer l'état entre le blanc et le noir et figurément entre la raison et l'ivresse.
SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE GRIS.
Sens 3
Ajoutez :
Substantivement. Le gris s'est dit autrefois pour vent de bise, vent froid.
Vendeur de gris, nom d'une statue qui était sur la place du parvis Notre-Dame, et qui y resta jusqu'à 1745 ; à cause de sa situation sur le bord de la rivière, domaine du vent, le populaire l'avait ainsi baptisée.
Sens 6
Ajoutez :
Substantivement. Le gris d'officier, une légère ivresse...
Sens 12
Bois gris, se dit, dans le commerce des bois, par opposition à bois pelard.
3

Dictionnaire de L'académie française (8 ème édition)

> GRIS, ISE
adj.
Qui est de couleur mêlée de blanc et de noir. Drap gris. Étoffe grise. Yeux gris. Un homme à barbe grise à cheveux gris, à tête grise. Cheval gris. Plumage gris. Couleur grise.

Fam., Être tout gris, Avoir les cheveux gris.

Papier gris, Papier qui est ordinairement sans colle et qui sert à faire des enveloppes de paquets, à filtrer des liqueurs, etc.

Il fait un temps gris ou simplement, Il fait gris, Le temps est couvert et un peu frais.

Fig., Un style gris, Un style terne.

Prov. et fig., La nuit tous les chats sont gris. Voyez CHAT.

Fig. et fam., Faire grise mine à quelqu'un. Voyez MINE.

Pop., En voir de grises, Éprouver de grandes contrariétés. En faire voir de grises à quelqu'un, Lui faire éprouver de grandes contrariétés.

Fig. et fam., Être gris, Être pris de vin. À la fin du repas nous étions tous un peu gris.

Vin gris, Vin de couleur rosée qu'on appelle ainsi parce qu'il est fait moitié de raisin noir, moitié de raisin blanc.

En termes d'Imprimerie, Lettre grise. Voyez LETTRE.

Il s'emploie aussi comme nom masculin et signifie la Couleur grise. Gris blanc. Gris cendré. Gris pommelé. Gris brun. Gris souris. Gris mêlé. Gris perle. Gris de lin. Gris de fer. Cela tire sur le gris. S'habiller de gris. On dit aussi adjectivement : Couleur gris perle. Étoffe gris-de-lin. Habit gris-brun. Etc.

Petit-gris. Voyez PETIT.

4

Anagrammes de gris,e

Nombre de lettres :
5

Usages de gris,e

gris,e


1 :

Gris clair, foncé, souris, anthracite, perle, ardoise.
Gris pommelé.
Couche de gris.
Être tacheté de gris.
Peindre en gris.
Porter du gris.
S‘habiller en( ou de) gris.
Tourner au gris.
Virer au gris.


6

Mots Proches de gris,e

Mots précédents
grippal,ale,aux
grippe
gripper

Mots suivants
grisable
grisaillable
grisaille