1

habit

 Définition et Synonymes - Définition Mediadico

habit(nom masculin)

Difficultés orthographiques
les habits de noces( le mariage).
des hommes en habit.

Les synonymes Mediadico de habit :

Les synonymes Word de habit :

Les synonymes WordNet de habit :

Les antonymes de habit :

déviation


2

Définition du dictionnaire Littré

> HABIT
Prononciation : a-bi ; le t ne se lie pas dans le parler ordinaire ; au pluriel, l's se lie : des a-bi-z étroits
s. m.
Sens 1
Ce qui se met par-dessus la chemise et le gilet pour couvrir le corps, chez l'homme, et, chez la femme, ce qui se met par-dessus le jupon. Un habit bourgeois, ecclésiastique, militaire.
Habits de choeur, habits que les chanoines, les ecclésiastiques et les religieux portent durant l'assistance aux offices de l'église.
Terme de religieuses bénédictines. Habit de choeur, grande robe noire plissée, avec des manches longues, qu'on porte aux cérémonies.
Mettre habit bas, quitter son habit pour se livrer à quelque travail manuel.
Fig. Mettre habit bas pour jamais, mourir.
Vieux habits, vieux galons ! cri des fripiers ambulants qui demandent à acheter de vieilles défroques.
Un habit qui montre la corde, un habit tout à fait usé.
Grand habit, s'est dit pour habit de cérémonie.
Sens 2
Particulièrement. Partie de l'habillement de l'homme ouverte par devant, et à basques plus ou moins larges.
Par antonomase, celui des vêtements du haut du corps que l'usage fait choisir comme seul convenable dans les réunions un peu cérémonieuses ; c'est aujourd'hui le frac. - Irez-vous là en redingote ? - Non, je serai en habit. - Et que mettrez-vous sur votre habit ? - Mon paletot.
Habit veste, habit à basques très courtes.
Sens 3
Habit long, la soutane, habit des ecclésiastiques, et aussi autrefois de quelques professions.
Habit court, l'habit que les ecclésiastiques portent quelquefois au lieu de leur soutane.
Habit court, s'est dit aussi pour certaines gens qui, dans leurs fonctions, portaient l'habit long.
Sens 4
Habit se dit du vêtement des religieux et des religieuses.
Absolument. Prendre l'habit, se faire religieux, religieuse.
Prise d'habit, entrée en religion.
L'habit ne fait pas le moine, on ne doit pas juger des personnes par l'apparence. Cela se dit aussi des personnes dont la conduite n'est pas conforme à leur état.
HISTORIQUE
XIIe s.
XIIIe s.
XIVe s.
XVe s.
XVIe s.
ÉTYMOLOGIE
Bourg. haibi ; provenç. habit, abit ; cat. habit ; esp. habito ; ital. ábito ; du latin hábitus, qui veut dire proprement manière d'être, venant de habere, avoir, mais qui signifie aussi dans la meilleure latinité vêtement ; on comprend comment, de manière d'être, le passage s'est fait à vêtement ; ce passage appartient non au moyen âge scolastique, mais à l'antiquité latine. Habit, bien qu'il remonte au XIIIe siècle, est fait sur le latin ; habitus, ayant l'accent sur ha, aurait donné hate.
SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE HABIT. Ajoutez :
Sens 5
Se disait, dans l'ordre de Fontevrault, du logement des religieux de l'ordre qui servaient de chapelains et de confesseurs, par opposition au monastère, qui se disait de l'édifice occupé par les religieuses.
3

Dictionnaire de L'académie française (8 ème édition)

> HABIT
n. m.
Les différentes parties des vêtements de dessus des hommes. Habit de rechange. Habit de travail. Changer d'habit. Mettre habit bas. On l'emploie peu au singulier, on dit plutôt COSTUME. On s'en sert souvent au pluriel. Mettre ses habits du dimanche. Habits sacerdotaux. Habits pontificaux. Marchand d'habits. Vieux habits. Habits de deuil.

Au singulier, il se dit spécialement de cette Partie de l'habillement de cérémonie qui est ouverte par-devant et qui a des pans par- derrière. Habit noir. On sera en habit. L'habit est de rigueur. On disait autrefois FRAC.

Habit vert, L'habit noir brodé de vert qui est le costume officiel des membres de l'Institut.

Il se dit aussi du Costume des religieux et des religieuses. Habit long, La soutane. Habit court, L'habit noir que portent les ecclésiastiques quand ils ne sont pas en soutane.

Absolument, Prendre l'habit, Prendre l'habit de religieux ou de religieuse. On dit en des sens analogues : Porter l'habit. Quitter l'habit. Donner l'habit. Recevoir l'habit. Prise d'habit. En parlant des Religieuses, on dit plutôt aujourd'hui Prendre le voile.

Prov. et fig., L'habit ne fait pas le moine, On ne doit pas juger des personnes par les apparences, par les dehors. Il se dit aussi en parlant de Quelqu'un dont la conduite, les discours ne sont pas conformes à son état.

4

Anagrammes de habit

Nombre de lettres :
5

Usages de habit

habit


1 :

Habit vert, militaire, religieux, séculier.
Habits sobres, grotesques, ridicules, neufs.
Habit de velours, de cour, de chasse, de gala, d' arlequin.
Habit de Pierrot, de laquais, d‘ huissier, de magistrat.
Habit de lumière, de scène.
Habits de deuil, de travail.
Habits du dimanche.
Habits de la politique.
Habits en loque.
L' habit est obligatoire.
L' habit est de rigueur.
L‘habit ne fait pas le moine.
Vieux habits.
Cérémonie de la prise d‘habit.
Étoffe, tissu d‘ un habit.
Brosse à habits.
Arborer un habit neuf.
Brosser ses habits.
Croiser un habit.
Enlever ses habits.
Être en habit.
Être vêtu d‘ un habit.
Être vêtu d‘ habits.
Mettre un( ou son) habit.
Mettre des( ou ses) habits.
Ôter ses habits.
Porter l‘ habit( religieux).
Porter un habit.
Porter des habit.
Prendre l‘habit( religieux).
Prendre soin de ses habits.
Quitter l‘ habit.
Recevoir l‘ habit.
Retirer ses habits.
Revêtir un( ou des) habit.
Venir en habit.


6

Mots Proches de habit