1

joue

 Définition et Synonymes - Définition Mediadico

joue(nom féminin)

Partie du visage au-dessous des tempes et des yeux, s'étendant jusqu‘ au menton.
Côté de la tête d'un animal.
Partie renflée de la coque à l'avant d‘ un navire.
Côté d‘ une poulie.

Mettre en joue ajuster son fusil contre la joue et viser pour tirer.

Difficultés orthographiques
En joue ! Feu !
les joues d‘ un fauteuil.

Homonymes - paronymes
joug( attelage).

Les synonymes Mediadico de joue :

Les synonymes Word de joue :

4 : méplat,e

5 : pommette

6 : risque, mise

7 : trompe, berne

Les synonymes WordNet de joue :

Les antonymes de joue :

ennuyer, fatigue


2

Définition du dictionnaire Littré

> JOUE
Prononciation : joû
s. f.
Sens 1
Partie du visage de l'homme au-dessous de l'oeil, s'étendant jusqu'au menton, et ayant pour base les muscles masséter et malaire. Joues pleines. Joues creuses. Cet enfant est à pleines joues.
Fig. et familièrement. Avoir les joues cousues, avoir le visage extrêmement maigre.
Fig. S'en donner par les joues, manger son bien en débauches de table.
Familièrement. Donner sur la joue, ou couvrir la joue à quelqu'un, lui donner un soufflet.
Tendre la joue, présenter la joue. Cet enfant vous tend la joue pour que vous l'embrassiez.
Coucher, mettre en joue, ajuster son fusil contre la joue et viser, pour tirer sur quelqu'un, sur quelque chose.
Par extension.
Fig. Coucher en joue, ne pas perdre de vue une personne ou une chose sur laquelle on a quelque dessein.
Elliptiquement. En joue ! commandement qui se fait à la troupe pour mettre le fusil en joue. En joue ! feu !
Sens 2
Partie de la tête du cheval qui répond à la joue dans l'homme. Ce cheval a trop de joue.
Terme de zoologie. Région de la face comprise entre le nez, la bouche et l'oreille chez les mammifères ; entre la base du bec, le front et l'oeil, chez les oiseaux ; portion de la tête des insectes située de chaque côté, entre les yeux et les mandibules.
Sens 3
Terme de marine. Partie de l'avant du navire supérieure à l'épaule.
Joue de vache, demi-caisse de poulie appliquée sur le côté d'un mât, d'une vergue, ou sur la muraille d'un navire ; on dit aussi demi-joue ou poulie plate.
Sens 4
Les joues d'une poulie, les deux côtés de sa caisse.
Joues de peson, petites plaques qui terminent les broches du peson.
Partie d'une boucle. Une boucle est formée de deux joues et de deux barrettes.
Terme de chemin de fer. Joues de coussinet, les parois latérales des coussinets entre lesquelles le rail est maintenu au moyen de coins.
Dans les arbres de machines, les joues sont les deux parties du coussinet que l'on réunit et que l'on serre au moyen de boulons.
Sens 5
Terme de construction. Joue de solive, côté d'une solive considérée par l'entrevous.
Terme de menuiserie. Épaisseur du bois qui forme les deux côtés d'une mortaise dans un battant, ou les deux côtés d'une rainure dans une planche.
Sens 6
Dans une cour dont la chaussée est bombée, nom donné aux deux parties de revers entre le passage de porte cochère et le point où les deux ruisseaux se réunissent.
Sens 7
Terme de fortification. Se dit des deux côtés de l'épaulement d'une batterie, coupés selon son épaisseur, pour pratiquer l'embrasure.
HISTORIQUE
XIe s.
XIIe s.
XIIIe s.
XVe s.
XVIe s.
ÉTYMOLOGIE
Berry, jotte ; anciennement, dans la marine, jotte, la joue d'un vaisseau ; provenç. gauta ; catal. galta ; ital. gota ; Modène, golta ; Coire, gaulta ; bas-breton, gaved ; angl. jaw, que les étymologistes tirent du français joue. D'après Diez, le radical est le latin gabata, jatte, d'où l'imagination populaire tira, par comparaison, le nom de la joue. Il montre que ce qui rend très probable cette étymologie, c'est la forme provençale gauta, qui représente gabata ou gab'ta (gabata a yant l'accent sur ga), comme paraula représente parabola, parabla. Il ajoute que le bas-breton, qui est emprunté, vient en pleine confirmation. Dans le français la forme primordiale est jode (conservé dans le Berry jotte) ; d'où joe ou joue. Quelques dialectes ont, comme on voit, une l épenthétique.
3

Dictionnaire de L'académie française (8 ème édition)

> JOUE
n. f.
Partie du visage de l'homme qui est au-dessous des tempes et des yeux, et qui s'étend jusqu'au menton. Avoir les joues rouges, les joues enflées, les joues creuses. Baiser à la joue, sur la joue.

Fam., Donner sur la joue à quelqu'un, Lui donner un soufflet.

Tendre la joue, Présenter la joue. Cet enfant vous tend la joue pour que vous l'embrassiez. Tendre l'autre joue, Accepter, par humilité chrétienne, un redoublement d'outrages.

Mettre, coucher en joue, Ajuster son fusil et viser, pour tirer sur quelqu'un, sur un animal. Il mit le bandit en joue. J'ai couché ce lièvre en joue. Elliptiquement, dans les commandements militaires, En joue, feu.

En termes de Marine, il désigne la Partie arrondie de la coque d'un navire qui est comprise entre le mât de misaine et l'étrave. Ce vaisseau a la joue forte.

4

Anagrammes de joue

Nombre de lettres :
5

Usages de joue

joue


1 :

Joues creuses, flasques, pendantes, rebondies, rondes.
Joues bouffies, pâles, roses, enluminées.
Joue de boeuf, de lotte.
Joues de poulie.
Joue d' un fauteuil, d‘ un canapé, d‘ une stalle.
Joues d‘ un navire.
Joue-à-joue.
Joue à joue.
Joue contre joue.
Joues qui se creusent, commencent à se duveter.
Joues qui s' empâtent.
Grosses, bonnes joues.
Pommette, méplat de la joue.
Fauteuil à joue ouverte, à joue pleine.
Fard à joues.
En joue !
Le rouge lui montait aux joues.
Appliquer quelque chose sur la joue de quelqu‘un.
Avoir de grosses, bonnes joues.
Caresser la joue de quelqu‘un.
Coucher en joue un fusil, une carabine.
Coucher quelqu‘un en joue.
Creuser les joues.
Danser joue contre joue.
Donner un coup sur la joue de quelqu‘un.
Embrasser quelqu‘un sur la( ou les deux) joue.
Enfler ses joues.
Être joue à joue.
Être joue contre joue.
Faire du joue-à-joue.
Faire un bisou, une bise sur la( ou les deux) joue de quelqu‘un.
Frapper quelqu‘un sur la joue.
Gonfler les( ou ses) joues.
Mettre en joue un fusil, une carabine.
Mettre( une cible) en joue.
Poser un baiser sur la joue de quelqu‘un.
Présenter la( ou l' autre) joue.
Se caler les joues.
Se farder les joues.
S‘ entamer la joue en se rasant.
Tendre la( ou l' autre) joue.


Mots précédents
jouailler
joual
joubarbe

Mots suivants
jouée
jouer
jouet