1

lancé,e

 Définition et Synonymes - Définition Mediadico

lance(nom féminin)

Arme composée d'un long manche de bois et d‘ un fer pointu.
Soldat qui combattait avec une lance.
Se dit de nombreux instruments en forme de lance.
Tuyau équipé d‘ un diffuseur permettant de diriger un jet d‘eau.

lancé,e(adjectif)

Qui commence à être très connu, en parlant d‘ un acteur, d‘ un chanteur, etc.

Les synonymes Mediadico de lance :

Les synonymes Word de lance :

4 : sarisse

5 : pousse, entame

6 : aventure

Les synonymes WordNet de lance :

Les antonymes de lance :

attrape


2

Définition du dictionnaire Littré

> LANCE
Prononciation : lan-s'
s. f.
Sens 1
Arme usitée chez les anciens qui était formée d'un long bois terminée par un fer pointu et qui se jetait avec la main.
La lance d'Achille, lance avec laquelle ce héros blessa Télèphe, dont la plaie ne put être guérie qu'avec la rouille prise à cette lance même.
Fig.
Sens 2
Arme d'hast, ou à long bois, qui est terminée par un fer pointu et avec laquelle les anciens chevaliers, courant l'un sur l'autre, cherchaient à se percer ou à se désarçonner. Lance de combat, de joute, de tournoi. Tenir la lance en arrêt.
Courir une lance, se disait de deux chevaliers qui couraient l'un contre l'autre la lance en arrêt.
Courir une lance, se dit aussi, au jeu de bague, de la course à la lance pour décrocher et enlever une bague.
Baisser la lance, en abaisser la pointe, ce qui signifie qu'on s'avouait vaincu.
Fig. et familièrement. Baisser la lance, fléchir, mollir, se relâcher. Il a tenu bon plus d'un an, mais enfin il a baissé la lance.
Baisser la lance devant quelqu'un, lui céder, reconnaître sa supériorité.
Rompre une lance, voy. ROMPRE.
Lance brisée, lance dont on se servait dans les joutes, et qui était à demi sciée près du bout, en sorte qu'elle pouvait facilement se briser.
Lance à outrance, ou lance à fer émoulu, lance dont le fer était pointu, et avec laquelle on combattait à outrance.
Lance courtoise, ou lance gracieuse, ou lance mousse, ou lance frétée, ou lance mornée, lance dont le fer n'était pas pointu, et qui était garnie au bout d'une sorte d'anneau qu'on appelait frette ou morne.
Lance aux dames ou lance des dames, la dernière joute qu'on faisait dans les tournois en l'honneur des dames.
Lance d'Argail, lance enchantée, célèbre dans les poëmes de Boïardo et de l'Arioste, qui renversait toujours le chevalier qu'elle touchait ; Argail ayant été tué par Ferragus, sa lance passa en diverses mains, et eut toujours la même propriété.
Fig. Lance d'Argail, puissance à laquelle rien ne peut résister.
Être à beau pied sans lance, être démonté et désarmé ; et fig. Être mal dans ses affaires. On dit dans le même sens : il est venu, il est retourné à beau pied sans lance, c'est-à-dire il est venu, il est retourné à pied.
Sens 3
Aujourd'hui, long bâton terminé par un fer pointu qui est l'arme de quelques régiments de cavalerie et des cosaques, et avec lequel on frappe de pointe sans le lâcher de la main.
Sens 4
Fer de lance, la lame qui termine une lance, et qui est de forme triangulaire.
En fer de lance, en forme d'un fer de lance.
Sens 5
Terme de manége. La main de la lance, la main droite du cavalier. Le pied de la lance, le pied droit du cheval.
Fig. Coup de lance, marque naturelle que quelques chevaux ont entre le poitrail et l'épaule, et qui ressemble à un coup de lance.
Sens 6
Autrefois, lance, terme collectif qui comprenait également l'homme d'armes combattant avec la lance, le coutellier, le page, le valet et les archers, tant à pied qu'à cheval.
Lance fournie, homme d'armes qui avait le nombre d'archers, de valets et de chevaux dont il devait être accompagné.
Sens 7
Lance d'étendard ou de drapeau, le bâton auquel l'étendard est attaché.
Sens 8
Long bâton garni d'un tampon, pour jouter sur l'eau.
Sens 9
Lance de harponneur, instrument dont se servent les pêcheurs de baleines, en forme d'une spatule ou d'une feuille de laurier, d'un pouce et demi de largeur sur deux et demi de long, et aiguisée sur tous les côtés. Un navire baleinier de 450 tonneaux embarque ordinairement 60 lances.
Sens 10
Lance à feu, fusée emmanchée qui sert à mettre le feu à une pièce d'artillerie ou d'artifice.
Terme de marine. Espèce de lance dont la tête contient une composition de matières combustibles.
Lance à feu puant, artifice qui produit une fumée infecte, et dont le mineur se sert quelquefois pour incommoder les mineurs ennemis.
Sens 11
Sorte de météore igné en forme de lance.
Sens 12
Ancien terme d'obstétrique. Lance de Mauriceau, instrument en forme de fer de lance, inventé par Mauriceau pour perforer le crâne du foetus mort quand l'extraction en était difficile.
Dans l'ancienne chirurgie, instrument employé à faire l'opération de la fistule lacrimale.
Sens 13
Lance se dit des piquants des chevaux de frise.
Ornement en fonte ou en cuivre dont on garnit le haut des barreaux d'une grille.
Sens 14
Terme de marine. Lance de sonde, instrument pour reconnaître la nature du fond de la mer.
Fausse lance, canon de bois fait au tour qui, étant bronzé pour ressembler aux vrais canons, en tient quelquefois la place, et supplée, pour la montre, au défaut d'artillerie.
Sens 15
Espèce de spatule dont se servent les modeleurs en stuc, en terre, en plâtre ou en cire.
Barre de fer que le chaufournier plonge entre les pierres dont le four est chargé, afin de faciliter le passage de la flamme.
Grosse brosse attachée au bout d'une perche pour faire de la peinture commune.
Sens 16
Lance d'eau, jet d'eau, dont la grosseur n'est pas proportionnée à sa hauteur.
Sens 17
La Lance du Centaure, un des noms sous lesquels on désigne parfois la constellation appelée plus communément le Loup.
PROVERBES
Coup de langue est souvent pis que coup de lance.
Le royaume de France ne peut tomber de lance en quenouille, c'est-à-dire les femmes ne peuvent hériter du trône de France.
HISTORIQUE
XIe s.
XIIe s.
XIIIe s.
XVe s.
XVIe s.
ÉTYMOLOGIE
Provenç. lansa ; catal. llansa ; espagn. lanza ; portug. lança ; ital. lancia ; du lat. lancea, que les auteurs anciens disent être les uns un mot gaulois, les autres un mot espagnol. Comparez le terme grec qui signifie lance.
SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE
LANCE. Ajoutez :
Sens 18
Terme forestier. Arbre en état d'être exploité.
Sens 19
Lance de cheminée, au pays de Falaise, tuyau de cheminée.
Sens 20
Terme d'antiquité chrétienne. La sainte lance, instrument liturgique chez les Grecs ; c'est une espèce de couteau dont la lame a la forme de lance, et dont le manche allongé se termine par une croix ; il servait à séparer de la masse du pain offert l'hostie qui devait être consacrée.
Sens 21
Pièce métallique qui garnit l'extrémité du boyau des pompes à incendie : le pompier la tient à la main et s'en sert pour diriger le jet.
Sens 22
En pyrotechnie, on donne le nom de lances à de petits cylindres en papier ou en carton mince, remplis de composition fusante ; ces cylindres sont placés à peu de distance les uns des autres et le long des lignes fixes des objets que l'on veut représenter dans les feux d'artifices.
3

Dictionnaire de L'académie française (8 ème édition)

> LANCE
n. f.
Arme à long bois, terminée par un fer pointu et qui, au moyen âge, était fort grosse vers la poignée. La poignée, le tronçon de la lance. Le bois, le fer de la lance. Lance de combat, de joute, de tournoi. Coucher, baisser la lance. Il rompit trois lances pour les dames. Il l'abattit d'un coup de lance. Les champions brisèrent leurs lances. Les lances volèrent en éclats. Ils venaient, l'un contre l'autre, lances baissées ou à lances baissées. Lance en arrêt.

Fig. et fam., Rompre une lance, rompre des lances pour quelqu'un, Le défendre contre ceux qui l'attaquent. On dit dans un sens différent Rompre une lance avec quelqu'un, contre quelqu'un, Disputer avec lui.

LANCE se prenait autrefois pour Un homme d'armes armé d'une lance. Une compagnie de cent lances.

Il se dit aujourd'hui d'une Longue pique dont certains corps de cavalerie en France ou à l'étranger sont armés. Lance de dragons. Lance de touaregs.

Par analogie, LANCE désigne Toutes sortes d'objets qui en rappellent la forme : un long Bâton garni d'un tampon, pour jouter sur l'eau; une Fusée emmanchée qui sert à mettre le feu à une pièce d'artillerie ou d'artifice. Lance à feu, Tube métallique adapté à l'extrémité d'un tuyau de pompe et servant à diriger le jet d'eau. Lance des pompiers. Lance d'arrosage.

4

Anagrammes de lancé,e

Nombre de lettres :
5

Usages de lancé,e

lancé,e


1 :

Lance thermique.
Lance éclatée.
Lance-bombes, lance-engins, lance-missiles.
Lance-flammes, lance-fusées, lance-grenades.
Lance-roquettes, lance-torpilles.
Lance de combat, de tournoi.
Lance d' arrosage, d‘ incendie, de sonde.
Lance à eau, à oxygène.
Lance en avant.
Lance qui est terminée par un fer.
Fer de lance.
Coup de lance.
Hampe, fer, bois, manche d‘ une lance.
Jet d‘ un lance-flammes.
Gypse en fer de lance.
En fer de lance.
Clouer quelque chose ou quelqu‘un avec une lance.
Combattre avec des lances.
Courir une lance.
Diriger sa lance sur quelque chose.
Être armé d‘ une lance.
Être le fer de lance d‘ une armée, d‘ une offensive( économique).
Être tué d‘ un coup de lance.
Faire un assaut lance en avant.
Décocher une lance à quelqu‘un.
Jeter une lance.
Lancer une lance.
Rompre une lance.
Rompre une( ou des) lance avec( ou contre) quelqu‘un.


6

Mots Proches de lancé,e

Mots précédents
lampyre
lançable
lançage

Mots suivants
lance-amarre
lance-bombes
lancée