1

larme

 Définition et Synonymes - Définition Mediadico

larme(nom féminin)

Liquide salé qui s'écoule de l'oeil et qui est sécrété par les glandes lacrymales.
Petite quantité d'un liquide.
Les larmes: les pleurs.

Difficultés orthographiques
être en larmes.
pleurer à chaudes larmes.
fondre en larmes.
rire aux larmes.

Les synonymes Mediadico de larme :

2 : pleur, goutte.

Les synonymes Word de larme :

Les synonymes WordNet de larme :

Les antonymes de larme :

feu, terre, ciel, pl.cieux ou ciels, air, gaieté ou gaîté, bonheur, allégresse, joie, plaisir


2

Définition du dictionnaire Littré

> LARME
Prononciation : lar-m'
s. f.
Sens 1
Goutte d'humeur limpide qui sort de l'oeil et dont la cause est ou une action physique ou une émotion morale.
Larmes se dit avec pleurer.
Rire aux larmes, rire jusqu'à ce que les yeux en pleurent, rire beaucoup.
Faire venir les larmes aux yeux, exciter un attendrissement qui va jusqu'aux larmes.
On dit dans un sens analogue : Les larmes lui viennent aux yeux.
Fig. Des larmes de sang, se dit pour exprimer un très violent chagrin.
Pleurer à chaudes larmes, être tout en larmes, fondre en larmes, se noyer dans les larmes, pleurer abondamment.
S'abreuver de larmes, vivre dans les larmes, vivre de larmes, pleurer sans cesse, vivre dans la douleur, dans l'affliction.
Sécher, essuyer ses larmes, se consoler.
Essuyer les larmes de quelqu'un, calmer son affliction, le consoler.
Mêler ses larmes à celles de quelqu'un, partager sa douleur, s'affliger avec lui.
Avoir recours aux larmes, pleurer pour fléchir, pour attendrir celui qu'on supplie.
Avoir des larmes dans la voix, avoir une voix qui, dans les moments d'attendrissement, fait partager l'émotion.
Terme de théâtre. Avoir des larmes, savoir pleurer.
Avoir le don des larmes, pleurer à volonté.
Il signifie aussi pleurer de façon à faire pleurer les autres.
La larme à l'oeil, en versant quelques larmes.
Familièrement. Avoir toujours la larme à l'oeil, s'attendrir très facilement, ou affecter une grande sensibilité.
Fig. Larmes de crocodile, larmes hypocrites, répandues dans le dessein de tromper, comme la fable raconte que le crocodile feint de gémir pour attirer sa proie.
Fig. et poétiquement. Les larmes de l'aurore, la rosée.
Sens 2
Physiologiquement. Humeur excrémentitielle qui est sécrétée par la glande lacrymale, lubrifie le globe de l'oeil, en facilite les mouvements dans l'orbite, et qui n'a avec l'expression des émotions qu'un rapport secondaire.
Sens 3
Espèce de symbole destiné le plus souvent aux monuments funèbres, lequel a la forme d'une larme. Un drap mortuaire semé de larmes.
En larme ou en larmes, en forme de larmes.
Terme d'architecture. Larmes ou campanes, ornements qui pendent en forme de clochettes sous la corniche dorique et sous d'autres membres. On dit plus ordinairement goutte.
Sens 4
Familièrement et par similitude. Une goutte, une petite quantité d'un liquide. Donnez-moi une larme de vin.
Sens 5
Suc qui coule de plusieurs arbres ou plantes, soit naturellement, soit quand on les taille. Les larmes de la vigne.
Larmes de sapin, liqueur qui s'amasse entre l'écorce et le bois de sapin et qui a l'odeur de la térébenthine.
Sens 6
Larmes de cerf, liqueur épaissie dans deux fentes que le cerf a au-dessous des yeux, et qui sont les ouvertures des larmiers.
Sens 7
Terme de pharmacie. Petite masse arrondie de substance molle ou peu dure. Manne en larmes.
Sens 8
Larmes-de-verre, ou larmes bataviques, petites masses de verre en fusion qu'on a laissées tomber dans l'eau froide et qui, par suite d'un refroidissement inégal, dû à la mauvaise conductibilité du verre pour le calorique, deviennent telles que, si l'on vient à casser la queue, la tête se met en poussière ; c'est là le phénomène qui excitait l'admiration des physiciens au XVIIe siècle.
Larmes volcaniques, masses de matières vitreuses, affectant des formes plus ou moins arrondies.
Sens 9
Terme de chasse. Larmes de plomb, petit plomb pour tirer les petits oiseaux.
Sens 10
Larme-de-Job, un des noms vulgaires du coïx larme (graminées), dit aussi larmilles, larmier et herbe à rosaire, dont les fruits renferment une semence grosse comme un pois, d'un beau poli et de couleur jaunâtre, tirant sur un brun rouge. C'est aussi le nom du staphylier pinné ou à feuilles ailées, appelé encore patenôtrier.
Larme-du-Christ, le grémil.
SYNONYME
LARMES, PLEURS. Pleurs n'est synonyme de larmes qu'au pluriel. Un pleur, d'ailleurs usité seulement dans le style biblique et le style élevé, signifie lamentations ; et, au pluriel, il retient quelque chose de cette signification : Elle entendra mes pleurs, elle verra mes larmes, dit A. Chénier cité plus haut. Larme est proprement l'humeur limpide qui humecte les yeux, quelle que soit la cause qui la fasse couler. Pleurs indique toujours une émotion, et presque toujours une émotion triste. L'oignon coupé ou épluché fait venir des larmes dans les yeux et non des pleurs.
HISTORIQUE
XIIe s.
XIIIe s.
XVe s.
XVIe s.
ÉTYMOLOGIE
Wallon, lâme ; namur. lârme ; provenç. lacrima, lacrema, lagrema ; catal. llagrima ; esp. et ital. lagrima ; du lat. lacryma, lacruma, anc. forme dacrima, congénère avec le grec ; comparez le gothique tagr, larme ; anc haut allem. zahar ; angl. tear ; et le celtique : kimry, daigr, dagar ; bas-bret. daérawen.
SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE LARME. Ajoutez :
Sens 11
La Sainte Larme de Vendôme, relique célèbre dans le moyen âge conservée à Vendôme.
Il est plus près de Sainte Larme que de Vendôme, il est sur le point de verser des larmes, il est menacé d'une affliction ; ce qui revient à dire : il est près de Sainte Larme, et ce n'est pas de la Sainte Larme de Vendôme, Courrier de Vaugelas, 1er déc. 1875, p. 114.
3

Dictionnaire de L'académie française (8 ème édition)

> LARME
n. f.
Goutte d'humeur limpide qui se forme dans l'oeil, par l'effet d'une impression vive, soit physique, soit morale. Les larmes sortaient, coulaient de ses yeux avec abondance. Les larmes lui en sont venues aux yeux. Le visage baigne, mouillé de larmes. Des yeux noyés de larmes. J'aurais voulu pouvoir renfoncer mes larmes. Elle eut peine à retenir ses larmes. Être touché, attendri jusqu'aux larmes. Un torrent de larmes. Rire aux larmes. Refouler ses larmes.

Fig., Pleurer à chaudes larmes, être tout en larmes, fondre en larmes, Pleurer abondamment.

Fig., Vivre dans les larmes, Pleurer sans cesse, vivre dans la douleur, dans l'affliction.

Fig., Sécher, essuyer ses larmes, Se consoler. Essuyer les larmes de quelqu'un, Calmer son affliction, le consoler. Mêler ses larmes à celles de quelqu'un, Partager sa douleur, s'affliger avec lui.

Avoir recours aux larmes, Pleurer pour fléchir, pour attendrir celui qu'on supplie.

Fam., Avoir toujours la larme à l'oeil, S'attendrir très facilement, ou affecter une grande sensibilité.

Avoir des larmes dans la voix se dit d'une Personne qui a quelque chose d'ému et de touchant dans la voix. En nous racontant ce malheur, il avait des larmes dans la voix. Cette actrice a des larmes dans la voix.

Avoir le don des larmes se dit, dans le langage mystique, de la Faculté que possèdent certaines personnes de verser des larmes dans la prière. Il signifie, par extension, Pleurer à volonté, s'émouvoir aisément jusqu'aux larmes.

Fig. et avec une nuance de regret, de remords : Verser des larmes de sang. Cette faute mériterait d'être pleurée avec des larmes de sang.

Fig. et fam., Larmes de crocodile, Larmes hypocrites que répand une personne dans le dessein d'en tromper une autre.

LARME se dit aussi d'un Ornement, figurant à peu près une larme, qu'on fait entrer, comme un symbole de tristesse, dans la décoration des catafalques, des mausolées, etc. Larmes d'argent. Un drap mortuaire semé de larmes.

Il se dit, par analogie et familièrement, d'une Goutte, d'une petite quantité de vin ou de quelque autre liqueur. Il n'a pris qu'une larme de vin. Je n'en veux qu'une larme.

Il se dit également, surtout au pluriel, du Suc qui coule de certains arbres ou plantes, soit naturellement, soit quand on les taille. Les larmes de la vigne, du sapin. Manne en larmes.

Larmes de cerf. Voyez LARMIÈRES.

4

Anagrammes de larme

Nombre de lettres :
5

Usages de larme

larme


1 :

Larme de cognac, de whisky.
Larmes de crocodile, de bonheur, de joie, de désespoir.
Larmes de sang.
Larmes de cerf( d' un larmier).
Larmes de la vigne.
Larmes qui perlent, coulent, ruissellent.
Larmes qui baignent la conjonctive de l' oeil et des paupières.
Larmes qui s' écoulent de l' oeil le long des joues.
Larmes qui brouillent les yeux, la vue.
Larmes qui humectent les yeux.
Larmes qui inondent son visage.
Les larmes lui venaient.
Les larmes l‘ étouffent, lui montent aux yeux.
Crise de larmes.
Vallée de larmes.
Production, écoulement des larmes.
Avec des larmes dans la voix.
En larmes.
Cela lui a coûté bien des larmes.
Épargnez-nous vos larmes !
Arriver en larmes.
Arroser de larmes.
Avoir la larme à l‘oeil.
Avoir les larmes aux yeux.
Avoir du mal à retenir ses larmes.
Cacher ses larmes.
Comprimer ses larmes.
Contenir ses larmes.
Coûter des larmes à quelqu‘un.
Essuyer une larme.
Essuyer ses larmes.
Étancher ses larmes.
Étouffer ses larmes.
Être en larmes.
Être au bord des larmes.
Être baigné, voilé de larmes( pour les yeux, le visage).
Être gonflés, rougis, brouillés par les larmes( pour les yeux).
Excréter des larmes.
Fondre en larmes.
Jeter des larmes.
Laisser couler ses larmes.
Parler avec des larmes dans la voix.
Pleurer à chaudes larmes.
Pleurer toutes les larmes de son corps.
Réprimer ses larmes.
Retenir ses larmes.
Rire aux larmes.
Sécher ses larmes.
Sécréter des larmes.
S‘effondrer en larmes.
Tirer les larmes à quelqu‘un( pour un livre, un film).
Verser des larmes.
Verser des larmes sur quelque chose ou quelqu‘un.


6

Mots Proches de larme