1

limon

 Définition et Synonymes - Définition Mediadico

limon(nom masculin)

limon(nom masculin)

limon(nom masculin)

Les synonymes Mediadico de limon :

Les synonymes Word de limon :

Les synonymes WordNet de limon :

2

Définition du dictionnaire Littré

> LIMON
Prononciation : li-mon
s. m.
Sens 1
Dépôt de terre divisée et de débris organiques formé au fond des étangs, des fossés, ou entraîné par les eaux courantes dans les parties déclives des terrains.
Fig.
Sens 2
Terme de géologie. Roche où dominent à la fois le sable et l'argile.
Sens 3
Fig. Extraction, origine, nature, par allusion à la terre dont la Bible dit que l'homme fut formé.
SYNONYME
LIMON, FANGE, BOUE. Ces trois termes désignent de la terre détrempée par l'eau. Le limon est cette terre détrempée que les fleuves charrient et qu'ils déposent. La fange est de la terre détrempée par la pluie, par la neige, par une eau qui s'épanche, ainsi que la boue ; elle ne diffère de la boue que par l'emploi qu'on en fait : boue est de tous les styles ; fange est du style élevé.
HISTORIQUE
XIIe s.
XIIIe s.
XVIe s.
ÉTYMOLOGIE
Provenç. limo, limon ; catal. lim ; espagn. et ital. limo ; du lat. limus, le grec signifie lieu humide ; comparez l'anc. scand. lim ; all. Schleim ; ancien haut all. slîm, argile. Corssen pense que les formes commençant en l ont perdu une s initiale. Le provençal et le français supposent une forme allongée limonus ( o long).
> LIMON
Prononciation : li-mon
s. m.
Fruit qui ressemble au citron, excepté qu'il n'a pas l'écorce si épaisse, qu'il est un peu plus long et que le jus en est plus aigre ; il est le produit d'une variété du citronnier limonier.
HISTORIQUE
XVIe s.
ÉTYMOLOGIE
Provenç. limo ; catal. lliemó ; espagn. limon ; portug. limão ; ital. limone ; du persan laimun ; indoustani, limu, nimu ; bengali, nibu ; sanscrit, nimbûka, citron.
> LIMON
Prononciation : li-mon
s. m.
Terme d'architecture. Nom donné à la pierre ou à la pièce de bois qui termine et soutient les marches d'une rampe d'escalier, sur laquelle on pose une balustrade pour servir d'appui.
Faux limon ou limon en crémaillère, planche rampante posée contre le mur et contre laquelle les contre-marches viennent butter.
Terme de marine. Se dit des bouts de cordages bien ridés qui servent de bras d'échelle pour monter dans les haubans, sans marcher sur les bastingages.
HISTORIQUE
XVIe s.
ÉTYMOLOGIE
Lat. limus, oblique, d'après Scheler.
> LIMON
Prononciation : li-mon
s. m.
L'une des deux branches de la limonière d'une voiture. Mettre un cheval dans les limons, en limons.
HISTORIQUE
XIIe s.
XIIIe s.
XIVe s.
ÉTYMOLOGIE
Espagn. limon, dérivé de leme, timon, gouvernail, dont la provenance ultérieure est inconnue. Le wallon a limon, poutre.
3

Dictionnaire de L'académie française (8 ème édition)

> LIMON
n. m.
Terre détrempée charriée par un cours d'eau et qui se dépose sur ses deux rives quand le courant se ralentit. Ce fleuve charrie beaucoup de limon. Les anguilles et quelques autres poissons se tiennent dans le limon.

Fig. et spécialement dans le langage biblique, Nous sommes tous pétris du même limon.

> LIMON
n. m.
L'une des deux branches de la limonière d'une voiture.

En termes d'Architecture, il désigne spécialement une Pièce de bois ou de pierre, taillée en biais, qui supporte les marches et la balustrade d'un escalier.

> LIMON
n. m.
Sorte de citron qui a beaucoup de jus.

4

Anagrammes de limon

Nombre de lettres :
5

Mots Proches de limon