1

malice

 Définition et Synonymes - Définition Mediadico

malice(nom féminin)

Difficultés orthographiques
boîte à malice.

Les synonymes Mediadico de malice :

Les synonymes Word de malice :

Les synonymes WordNet de malice :

Les antonymes de malice :

candeur, benignity, goodwill, naïveté, niaiserie


2

Définition du dictionnaire Littré

> MALICE
Prononciation : ma-li-s'
s. f.
Sens 1
Inclination à malfaire.
Malice noire, profonde perversité.
Malice noire, action de méchanceté horrible et réfléchie.
Sens 2
Il se dit aussi des choses. La malice de ses discours.
Dans le langage des casuistes et autres, la malice du péché, ce que le péché a de malfaisant.
Sens 3
Action faite avec malice. Une coupable malice. On sait toutes les malices dont il est capable.
Fig.
Sens 4
Inclination à faire de petites méchancetés, par badinage.
Sens 5
Petite méchanceté, faite par badinage.
Entendre malice à quelque chose, y donner un sens détourné, un sens malin.
Ne pas entendre malice à quelque chose, faire ou dire quelque chose sans mauvaise intention.
Ne pas entendre malice, signifie aussi être simple, niais.
Fig. et familièrement. Un innocent fourré de malice, celui qui est malicieux et qui feint d'être simple et bon.
La belle malice ! Voyez la malice ! se dit, par plaisanterie, en imputant à malice ce à quoi on ne veut pas répondre sérieusement.
SYNONYME
MALICE, MALIGNITÉ. Ces deux mots sont très voisins, puisqu'ils dérivent tous deux de l'adjectif latin malus, méchant, et ne diffèrent que par la terminaison. Mais on remarquera d'abord que malignité a beaucoup moins le sens favorable que malice a quelquefois, celui de petite méchanceté, d'espièglerie. Puis on peut dire en général que la malice désigne malfaire, mal agir, et la malignité l'inclination à faire du mal.
HISTORIQUE
XIIe s.
XIIIe s.
XIVe s.
XVe s.
XVIe s.
ÉTYMOLOGIE
Bourguig. maglice ; provenç. malicia, malissa ; espagn. malicia ; ital. malizia ; du lat. malitia ; de malus, méchant (voy. MAL). On remarquera dans l'historique que malice est quelquefois masculin.
SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE MALICE.
Sac à malices, voy. SAC au Supplément.
3

Dictionnaire de L'académie française (8 ème édition)

> MALICE
n. f.
Inclination à nuire, à mal faire, à causer de la peine. Il a un fonds de malice. Il a fait cela par malice, par pure malice.

Par extension, La malice de ses discours n'épargne personne.

Dans le langage de la Théologie, La malice du péché, La malignité du péché.

Entendre malice à quelque chose, Y donner un sens détourné, un sens malin. Il entend malice aux propos les plus simples.

Fam., Ne pas entendre malice à quelque chose, Faire ou dire quelque chose sans mauvaise intention.

MALICE se dit aussi d'une Action faite avec malice. On sait toutes les malices dont il est capable. C'est une malice noire, qui mérite châtiment.

MALICE signifie aussi Finesse, habileté. Il s'est tiré de ce mauvais pas avec malice. Il a mené cette affaire avec malice. Il a fait une réponse pleine de malice.

MALICE se prend souvent dans un sens qui n'a rien de défavorable et il signifie alors une Simple disposition à la plaisanterie. Il y a de la malice dans sa physionomie, dans son regard, dans son sourire.

Il se dit, par extension, d'une Action faite, d'une parole dite dans la seule intention de plaisanter, de se divertir. Ne vous fâchez pas : c'est une malice qu'on vous a faite. Une malice sans méchanceté. Il nous a dit mille malices fort spirituelles.

4

Anagrammes de malice

Nombre de lettres :
5

Usages de malice

malice


1 :

Petites malices.
Grain, pointe de malice.
Boîte, sac à malice.
Avec beaucoup de malice.
Sans malice.
Avoir de la malice.
Dire des petites malices.
Dire quelque chose sans malice.
Être plein de malice.
Être sans malice.
Faire des petites malices.
Faire preuve de malice.
Ne pas entendre malice à quelque chose.


6

Mots Proches de malice