1

mêler

 Définition et Synonymes - Définition Mediadico

mêler(verbe pronominal, verbe transitif)

Les synonymes Mediadico de mêler :

Les synonymes Word de mêler :

Les synonymes WordNet de mêler :

Les antonymes de meler :

séparer, tamiser, préférer, remarquer, différencier, cribler, découvrir, discriminant,e, discriminer, distinguer, individualiser, trier, vis, vit, voir, voyant, démêler, particulariser, trias, apercevoir, caractériser, choisir, larder, discerner, juger


2

Définition du dictionnaire Littré

> MÊLER
Prononciation : mê-lé
v. a.
Sens 1
Mettre ensemble deux ou plusieurs choses. Mêler des drogues. Mêler du cuivre dans de l'argent. La Marne mêle ses eaux avec celles de la Seine.
Mêler le vin, mettre ensemble des vins de diverses sortes.
Terme de peinture. Unir les couleurs pour en former des teintes.
Par extension.
Fig. Mêler le ciel à la terre, tout confondre.
Fig. Mêler ses larmes à celles de quelqu'un, pleurer avec lui, partager son affliction.
Sens 2
Embrouiller. Mêler du fil, un écheveau, des écheveaux. Mêler les cheveux.
Terme de jeu. Mêler les cartes, ou, simplement, mêler, battre les cartes. C'est à vous de mêler.
Fig. Mêler les cartes, embrouiller les affaires.
Mêler les dés, se dit de l'action de lancer un dé contre un autre, de manière à retourner celui-ci ou à le pousser hors de sa place.
Mêler une serrure, fausser les gardes ou quelque ressort d'une serrure, en sorte que la clef ne puisse ouvrir.
Terme de manége. Mêler un cheval, embrouiller son travail, de telle manière qu'il ne sache plus ce qu'on exige de lui.
Sens 3
Fig. Mêler quelqu'un dans une accusation, l'y comprendre.
Être mêlé dans une mauvaise affaire, y être impliqué.
Mêler quelqu'un dans des discours, dans des propos, parler de lui de manière à le compromettre ou à lui déplaire.
Sens 4
Fig. Unir, joindre ensemble certaines choses qui ne peuvent être mêlées que dans l'esprit.
Mêler son mot, intervenir dans la conversation.
Terme mystique. Mêler Jésus-Christ avec Bélial, unir les vices du monde avec la sainteté.
Sens 5
Se mêler, v. réfl. Être uni, confondu. La Marne se mêle avec la Seine un peu au-dessus de Paris.
Fig.
Sens 6
S'unir par mariage. Les familles se mêlent par des mariages.
S'unir par des croisements.
Absolument. Se confondre en des unions illicites.
Sens 7
Se mêler, se jeter parmi, aller parmi, fréquenter.
Se mêler, en venir aux mains.
Prendre part à une mêlée.
Sens 8
Devenir embrouillé. Les écheveaux se sont mêlés.
Fig. Entrer dans le trouble, se brouiller.
Sens 9
Se mêler, devenir moins pur.
Sens 10
Se joindre à, intervenir.
Sens 11
Se mêler de, prendre soin de, s'occuper de.
Fig. et familièrement. Cette affaire se fera, à moins que le diable ne s'en mêle, si le diable ne s'en mêle, c'est-à-dire cette affaire se fera malgré tous les obstacles.
Cette affaire ne se fera pas à moins que le diable ne s'en mêle, c'est-à-dire il est presque impossible qu'elle se fasse.
Mêlez-vous de vos affaires, se dit à quelqu'un qu'on ne veut pas laisser s'occuper d'affaires qui ne le regardent pas.
Mêlez-vous de filer votre quenouille, se dit à une femme qui veut se mêler des affaires des hommes.
Sens 12
Se mêler de, se livrer à une certaine occupation.
Sens 13
Prendre part à.
Sens 14
Se mêler d'une chose, s'occuper d'une chose étrangère à sa profession, à ses habitudes, etc.
S'ingérer, s'entremettre.
Se mêler de, se dit aussi pour signifier que nous prenons une qualité, des manières qui ne paraissent guère nous convenir.
REMARQUE
Laveaux a dit qu'au sens propre de brouiller ensemble, mêler voulait avec et non à, et qu'au sens figuré il voulait à et non avec. Cette remarque, qui ne s'appuie pas sur la grammaire, ne s'appuie pas non plus sur un usage constant ; les exemples classiques le montrent.
HISTORIQUE
XIe s.
XIIe s.
XIIIe s.
XIVe s.
XVe s.
XVIe s.
ÉTYMOLOGIE
Bourg. maûlai ; Berry, micheler ; prov. messlar ; espagn. mezclar ; portug. mesclar ; ital. mischiare ; du bas-latin misculare, dérivé du latin miscere, mêler ; allem. mischen. De miscere ( 1er e long), du grec, mischen, il faut rapprocher le sanscrit miçrayami (2nd a long), mêler, â-mik-shâ, lait mélangé, et le grec ; et de ces formes en miç, on conclut que la racine primordiale est mik, que misceo est pour mik-sceo, comme le prouve d'ailleurs mixtus (mik-stus) ; le sc est le suffixe de dérivation inchoative. Le vieux français a deux formes : mesler, qui vient de misculare, et medler (d'où l'anglais to meddle), qui représente un thème fictif mixtulare. On remarquera meler avec le sens de sécher au soleil : il serait possible que ce meler n'eût rien de commun avec mêler, faire un mélange ; du moins la signification est étrange ; viendrait-il de mêle, qui s'est dit pour nèfle (sécher comme une nèfle) ?
SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE MÊLER. Ajoutez :
Sens 15
Se mêler d'une personne, s'occuper de son sort.
3

Anagrammes de mêler

Nombre de lettres :