1

ménager,ère

 Définition et Synonymes - Définition Mediadico

ménager(verbe pronominal, verbe transitif)

ménager,ère(adjectif)

Econome.
Qui a rapport au ménage, à la conduite de la maison.

Les arts ménagers les arts qui concernent la conduite de la maison.

Les synonymes Mediadico de ménager,ère :

Les synonymes WordNet de ménager,ère :

Les antonymes de menager :

ahaner, canulant,e, canuler, courbaturer, éreintant,e, éreinter, exténuant,e, exténuer, harassant,e, harasser, sabouler, surmener, valdinguer, fatiguer, chahuter, chiffonner, vexer, incommoder, friper, froisser, débiliter, débilitant,e, activer, incommodant,e, plisser, choquer, alanguir, heurter, secouer, bousculer, vexant,e, dégoûter, perturber, flétrir, dégoûtant,e, dépiter, déprimer, embêter, choquant,e, embêtant,e, déprimant,e, affaiblissant,e, affaiblir


2

Définition du dictionnaire Littré

> MÉNAGER, ÈRE
Prononciation : mé-na-jé, jè-r'
adj.
Sens 1
Qui entend le ménage.
Économe.
Fig.
Sens 2
S. m. et f. Ménager, ménagère, celui, celle qui entend le ménage. Elle est bonne ménagère.
Celui, celle qui est économe.
Fig.
Sens 3
S. f. Ménagère, servante qui a soin du ménage de quelqu'un.
Parmi le peuple, un mari appelle quelquefois ménagère sa femme.
Sens 4
S. m. Ménager s'est dit autrefois pour chef de ménage.
Ce sens a vieilli.
HISTORIQUE
XIVe s. Menagier de Paris, titre d'un livre cité souvent dans ce dictionnaire, et qui traite des choses du ménage.
XVe s.
XVIe s.
ÉTYMOLOGIE
Ménage.
SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE 2. MÉNAGER. Ajoutez : - REM. Au n° 4 en interprétant le vers de Racan : Et prenez en son lieu quelque bon ménager, le Dictionnaire dit que ménager signifiait anciennement chef de ménage ; c'est une erreur d'après M. Delboulle, Gloss. de la vallée d'Yères, le Havre, 1876, p. 223, par ce motif que ménager signifie encore aujourd'hui fermier en Normandie. Un bon ménager signifierait donc un bon fermier. Mais l'argument tiré de l'usage normand n'est pas décisif ; car Racan était né en Touraine.
> MÉNAGER
Prononciation : mé-na-jé. Le g prend un e devant a et o : ménageais, ménageons
v. a.
Sens 1
Employer, dépenser avec économie, comme on fait dans un ménage bien conduit. Il ménage bien son revenu. Il ménage tout ce qu'il peut dans sa maison.
Absolument. Il ménage pour l'avenir, pour sa vieillesse, pour ses enfants.
Par extension.
Fig. Ménager ses paroles, parler peu.
Ménager ses pas, éviter de faire des démarches, en faire le moins qu'on peut.
Sens 2
Économiser, épargner, comme on épargne dans un ménage.
Ne pas abuser de, conserver pour soi.
Sens 3
Fig. Conduire comme on conduit le ménage d'une maison, manier, diriger.
Absolument.
Fig. Préparer avec adresse, avec mesure.
Sens 4
Ménager de ou que, faire adroitement en sorte que.
Sens 5
Fig. Employer avec habileté et mesure.
Ménager un terrain, une étoffe, les employer si bien, qu'on en fasse tout ce qu'on en veut faire, et qu'il n'y ait rien de perdu.
Ménager le temps, ménager son temps, ménager les moments, ne pas les perdre, en faire bon emploi.
Ménager l'occasion, les occasions, préparer le moment, la circonstance favorable pour faire quelque chose.
Ce chanteur ménage bien sa voix, il la conduit bien, il en tire tout le parti qu'elle permet.
On dit aussi dans un autre sens : ce chanteur ménage sa voix, il ne la donne pas toute.
Ménager sa santé, en user avec prudence, avec circonspection.
Sens 6
Ménager une chose à quelqu'un, la lui procurer, la lui réserver.
Se ménager une chose, se la procurer, se la réserver. Se ménager des ressources pour l'avenir.
Sens 7
Arranger graduellement.
Sens 8
Disposer. Ce poëte a bien ménagé les incidents de son épopée, de sa tragédie, de sa comédie. Ce peintre a bien ménagé l'ombre et la lumière dans son tableau.
Ménager un escalier dans un bâtiment, un cabinet dans un appartement, etc. faire en sorte qu'il s'y trouve de la place pour un cabinet, un escalier, etc. sans gâter le dessin principal.
On dit dans le même sens : ménager un jour dans une maison, une issue dans une clôture.
Sens 9
Ménager une personne, l'esprit d'une personne, obtenir adroitement une certaine influence sur ses volontés, se conduire adroitement avec elle.
Traiter avec égard, de manière à ne point offenser, à ne point déplaire.
Il se dit des choses, dans un sens analogue.
Ménager les termes, les expressions, parler avec une grande circonspection.
N'avoir rien à ménager avec quelqu'un, n'avoir plus de mesure à garder avec lui.
Fig. Ménager la chèvre et le chou, voy. CHÈVRE ; la locution est aussi : sauver la chèvre et le chou, et vient d'un ancien conte où il s'agit de sauver la chèvre du loup et le chou de la chèvre.
Sens 10
Préserver du dommage.
Ménager les intérêts de quelqu'un, avoir soin de les conserver, de ne pas les compromettre.
Sens 11
Ménager quelqu'un, user modérément des avantages qu'on peut avoir sur lui. Vous êtes plus fort que lui, ménagez-le.
Ménager quelqu'un, signifie aussi ne pas mal parler de lui.
Sens 12
Ménager un cheval, être attentif à ne point le fatiguer.
Sens 13
Se ménager, v. réfl. Être procuré, arrangé.
Se développer graduellement.
Sens 14
Avoir soin de sa personne, de sa santé.
Sens 15
S'observer, user de retenue.
Sens 16
Avoir des égards, des ménagements les uns pour les autres.
Sens 17
Se conduire avec adresse, avec circonspection.
Ne pas se ménager, n'avoir aucune modération, aucune retenue.
PROVERBEQui veut aller loin ménage sa monture, c'est-à-dire il faut éviter les excès ; il faut user avec ménagement des choses dont on veut se servir longtemps.
HISTORIQUE
XVe s.
XVIe s.
ÉTYMOLOGIE
Ménage.
3

Anagrammes de ménager,ère

Nombre de lettres :

Mots précédents
ménade
ménage
ménagement

Mots suivants
ménagère
ménagerie
ménagiste