1

moeurs

 Définition et Synonymes - Définition Mediadico

moeurs(nom féminin pluriel)

Habitudes considérées par rapport au bien ou au mal dans la conduite de la vie.
Coutumes et usages d'un pays, d‘ un peuple.
Manières de vivre.

Difficultés orthographiques
autres temps, autres moeurs.

Les synonymes Mediadico de moeurs :

Les synonymes WordNet de moeurs :

2

Définition du dictionnaire Littré

> MOEURS
Prononciation : meur ; plusieurs prononcent meurs', en faisant sentir l's, ce n'est pas une bonne prononciation ; l's ne se lie pas : des meur honnêtes ; cependant quelques-uns la lient : des meur-z honnêtes
s. f. pl.
Sens 1
Habitudes considérées par rapport au bien ou au mal dans la conduite de la vie. De mauvaises moeurs.
Certificat de vie et de moeurs, de vie et moeurs, de bonne vie et moeurs, certificat attestant qu'il n'y a rien à reprocher à une telle personne.
Faire information de vie et moeurs, se dit de l'autorité judiciaire ou autre qui prend des informations sur la conduite d'une personne.
Sens 2
Absolument. Moeurs se dit pour bonnes moeurs. N'avoir point de moeurs, en avoir de mauvaises. Un homme, une femme sans moeurs.
Cet homme a des moeurs, c'est-à-dire il est sage, de conduite régulière.
Dans un sens plus restreint, avoir des moeurs, être d'une conduite régulière par rapport aux femmes.
Sens 3
Il se dit de la manière de vivre, des usages, coutumes, préjugés, qui varient chez les différents peuples et dans les différents siècles. Autres temps, autres moeurs.
Cela est, n'est pas dans les moeurs de telle nation, c'est-à-dire cela est, n'est pas conforme aux usages de telle nation.
Sens 4
Les habitudes, les inclinations des individus. Cet homme a des moeurs simples, des moeurs douces.
Sens 5
Les moeurs des animaux, les habitudes naturelles des différentes espèces d'animaux, les habitudes qui résultent de leur instinct.
Sens 6
Terme de poétique. Ce qui est conforme aux habitudes morales des pays, des lieux, des personnages qui figurent dans un poëme, dans une pièce de théâtre, etc. (on dit aujourd'hui plus souvent couleur locale). Les moeurs sont bien gardées dans cette tragédie, dans ce poëme. Vous savez en quel état se trouvait la scène française, lorsqu'il [Corneille] commença à travailler.... les auteurs aussi ignorants que les spectateurs, la plupart des sujets extravagants et dénués de vraisemblance, point de moeurs, point de caractères, RAC., Disc. à l'Acad. franç. On appellerait fausses les moeurs d'un poëme dans lequel un auteur aurait transféré aux Romains les usages, les coutumes, le culte religieux et tous les préjugés des Grecs, Mercure, 1717, janv. p. 31.
Terme de peinture. Le costume, les usages des différents temps, des différents lieux. Les moeurs sont bien observées dans ce tableau.
Sens 7
Terme de rhétorique. La partie de l'éloquence qui a pour objet de gagner la confiance des auditeurs.
Terme de musique. Partie de la musique grecque qui en fixait les convenances et l'utilité.
PROVERBES
Les honneurs changent les moeurs, c'est-à-dire un homme dont la fortune s'élève se méconnaît et néglige ses amis qui sont demeurés dans la pauvreté.
Une fille suit les moeurs de sa mère, c'est-à-dire l'exemple de sa mère la rend sage ou la pousse au désordre.
HISTORIQUE
XIIe s.
XIIIe s.
XIVe s.
XVe s.
XVIe s.
ÉTYMOLOGIE
Provenç. mor, s. f. ; du lat. mos, moris, mores, habitude, moeurs, qui se rattache au sanscrit mâ, mesurer, faire.
3

Dictionnaire de L'académie française (8 ème édition)

> MOEURS
n. f.
pl.
Habitudes naturelles ou acquises, pour le bien ou pour le mal, dans tout ce qui regarde la conduite de la vie. Bonnes moeurs. Mauvaises moeurs. Moeurs pures, honnêtes, décentes, réglées. Moeurs corrompues, dépravées, dissolues. Réformer ses moeurs. L'innocence, la pureté, la dépravation, la corruption, la perversité, le dérèglement, la dissolution de ses moeurs. Les moeurs du temps, du siècle, du jour. Étude de moeurs. Roman de moeurs. Comédie de moeurs. On dit, suivant une formule reçue : Un certificat de bonne vie et moeurs.

Il signifie absolument Bonnes moeurs. Avoir des moeurs, Avoir de bonnes moeurs. N'avoir point de moeurs, En avoir de mauvaises. On dit, dans le même sens, Un homme, une femme sans moeurs. Attentat aux moeurs. La police des moeurs. Cette action est contraire aux moeurs, porte une grave atteinte aux moeurs.

MOEURS désigne aussi la Manière de vivre, les usages, les habitudes, les coutumes particulières de chaque nation. Les moeurs d'un peuple, d'un pays. Chaque nation a ses moeurs. Ces peuples ont des moeurs bien différentes des nôtres. Moeurs barbares, civilisées. Ce voyageur a bien observé, a bien décrit les moeurs des pays qu'il a visités. Selon nos moeurs. Autres temps, autres moeurs.

Cela est, n'est pas dans les moeurs de telle nation, Cela est, n'est pas conforme aux usages de telle nation. Cela n'est pas dans nos moeurs.

Il se dit, dans le même sens, des Habitudes, des inclinations, de la manière de vivre des individus. Cet homme a des moeurs douces, des moeurs simples, des moeurs faciles, des moeurs sévères. Nous adoptons facilement les moeurs de ceux que nous fréquentons.

Par extension, Les moeurs des animaux, Les habitudes naturelles des différentes espèces d'animaux, les habitudes qui résultent de leur instinct.

MOEURS signifiait, en termes d'ancienne Poétique, Ce qui concerne les habitudes morales du pays et du temps dont il est question dans un poème, dans une pièce de théâtre, ce qui est conforme au caractère des personnages qui y sont introduits. Les moeurs sont parfaitement observées dans cette tragédie, dans cette comédie, dans cette épopée. Ce poète observe bien, étudie bien, peint bien les moeurs. Il a vieilli dans ce sens.

4

Anagrammes de moeurs

Nombre de lettres :
5

Usages de moeurs

moeurs


1 :

Moeurs rigides, austères, sévères, corrompues, dissolues.
Moeurs relâchées, faciles, légères, policées, antiques.
Moeurs féodales, simples, bohèmes, spéciales, fossilisées.
Moeurs publiques, nocturnes, douteuses.
Moeurs d' une société, d‘ un individu, d‘ un peuple.
Moeurs d‘ une région à telle époque.
Moeurs des peuples primitifs.
Moeurs des abeilles.
Moeurs de son temps.
Moeurs qui s' épurent.
Moeurs qui changent avec les époques.
Bonnes, mauvaises moeurs.
Drôle de moeurs.
Peinture de moeurs.
Femme de moeurs légères.
Évolution des moeurs.
Police des moeurs.
Dérèglement dans les moeurs.
Attentat aux moeurs.
Outrage aux bonnes moeurs.
Crime contre les moeurs.
Certificat de bonne( s) vie et moeurs.
Manquement aux bonnes moeurs.
En matière des moeurs.
En voilà des moeurs !
Autres temps, autres moeurs.
La musique adoucit les moeurs.
Adopter des moeurs.
Adoucir les moeurs.
Analyser des moeurs.
Attenter aux moeurs.
Avoir des moeurs.
Avoir des moeurs légères, simples, sévères.
Censurer des moeurs.
Condamner des moeurs.
Contrôler les moeurs de quelqu‘un.
Décrire des moeurs.
Dénoter des moeurs légères.
Dérégler les moeurs de quelqu‘un.
Engendrer de bonnes ou mauvaises moeurs.
Entrer dans les moeurs.
Être de moeurs faciles, légères.
Être attaché à ses moeurs.
Être ancré, resté dans les moeurs.
Être contraire, conforme aux( bonnes) moeurs.
Étudier des moeurs.
Imiter des moeurs.
Ne pas avoir de moeurs.
Observer des moeurs.
Occidentaliser les( ou des) moeurs.
Outrager les bonnes moeurs.
Porter atteinte aux bonnes moeurs.
Respecter les bonnes moeurs.
S‘ empreindre des moeurs d‘ un pays.


6

Mots Proches de moeurs