1

mollir

 Définition et Synonymes - Définition Mediadico

mollir(verbe intransitif, verbe transitif)

Devenir mou.
Détendre.
{sens figuré} Perdre sa vigueur.

Les synonymes Mediadico de mollir :

Les synonymes Word de mollir :

Les synonymes WordNet de mollir :

Les antonymes de mollir :

durcir, endurcir, boucaner, induré,e, indurer, racorni,e, racornir, radicaliser, solidifier, fortifier, fortifiant,e


2

Définition du dictionnaire Littré

> MOLLIR
Prononciation : mo-lir
v. n.
Sens 1
Devenir mou. Ces fruits commencent à mollir.
Sens 2
Manquer de force, faiblir, fléchir. Ce cheval n'ira pas jusqu'au bout de la course, il commence à mollir.
Terme de manége. Se dit d'un cheval dont la jambe est faible et qui bronche souvent.
Sens 3
Terme de marine. Le vent mollit lorsqu'il tombe ou diminue de force ; on le dit aussi d'une grosse mer.
Mollir se dit de l'état de la nage ou vogue, quand elle est moins énergique.
Sens 4
Fig. Céder trop facilement, ne pas garder de fermeté.
Sens 5
V. a. Terme de marine. Diminuer la raideur d'un câble ou d'une manoeuvre quelconque, en la faisant filer.
Mollir la barre du gouvernail, la rapprocher de l'axe du bâtiment.
HISTORIQUE
XVIe s.
ÉTYMOLOGIE
Génev. mouler, se comporter lâchement, caponner ; du lat. mollire, rendre mou, de mollis, mou.
3

Dictionnaire de L'académie française (8 ème édition)

> MOLLIR
v. intr.
Devenir mou. Faire mollir à la cuisson.

Il signifie, par analogie, Manquer de force, faiblir, fléchir. Ce cheval aura peine à fournir sa course, il commence à mollir. Le vent mollissait contre les voiles. Les troupes mollissaient et commençaient à plier.

Il signifie figurément Céder trop aisément dans une occasion où il faudrait avoir de la fermeté. Il ne faut pas mollir dans cette affaire. Il se pique de fermeté, mais je l'ai vu mollir dans une occasion importante.

Il s'emploie aussi transitivement, en termes de Marine, et signifie Rendre plus mou, détendre. Mollir un cordage. Mollir la barre.

4

Anagrammes de mollir

Nombre de lettres :
5

Mots Proches de mollir