1

moral,ale,aux

 Définition et Synonymes - Définition Mediadico

moral(nom masculin)

L'ensemble des facultés morales.
Etat d'esprit. Ex: avoir bon ou mauvais moral.

moral,ale,aux(adjectif)

Qui a rapport aux moeurs, à la morale, à l'esprit, à la pensée.
Qui a de bonnes moeurs, qui favorise les bonnes moeurs, qui est conforme à la morale.

Les synonymes Mediadico de moral :

Les synonymes Word de moral :

Les synonymes WordNet de moral :

Les antonymes de moral :

immoral,ale,aux, degenerate, debauched, matériel,elle, physique, dénaturé,e, dissolu,e, sadique, dépravé,e, débauché,e, morbide


2

Définition du dictionnaire Littré

> MORAL, ALE
Prononciation : mo-ral, ra-l'
adj.
Sens 1
Qui concerne les moeurs. Préceptes moraux. Réflexions morales. Les oeuvres morales de Plutarque. Sens, instinct moral.
Contes moraux, contes où l'auteur a l'intention de faire ressortir une leçon de morale.
Vertus morales, celles qui ont pour principes les seules lumières de la raison.
Théologie morale, partie de la théologie qui traite des cas et de tout ce qui appartient à la conscience.
Folie morale, voy. FOLIE.
Sens 2
Qui est conforme aux bonnes moeurs. Ce livre, ce discours est fort moral.
Sens 3
En parlant des personnes, qui a des moeurs, une conduite conformes à la morale. Un homme moral. Un écrivain moral.
Substantivement.
Sens 4
Qui, dans l'être humain, est du ressort de l'âme, par opposition à ce qui est du ressort du physique. Les facultés morales. Le mal moral. Le monde moral. Sciences morales. Ce mot s'emploie au sens moral dans beaucoup d'acceptions.
Dans l'interprétation de l'Écriture sainte, on distingue le sens littéral, le sens moral, le sens allégorique, etc.
Action morale, l'action d'un agent capable de choisir et de refuser librement, au lieu que l'action physique n'est qu'une action aveugle de la nature.
Terme de philosophie. Certitude morale, certitude fondée sur des témoignages ordinaires, tels que le récit d'autrui, l'expérience et les règles ordinaires de la sagesse. Il est opposé à certitude physique.
On dit, dans un sens analogue, impossibilité morale. Les marchands faisant leur déclaration d'un grand nombre de vaisseaux de différentes espèces, il se trouvera toujours dans une impossibilité morale de faire une réduction juste, Arrêt du conseil d'État, 25 sept. 1688.
Sens 5
S. m. Le moral, l'ensemble de nos facultés morales. Le physique influe sur le moral, et le moral sur le physique.
Sens 6
Fermeté à supporter les périls, les fatigues, les difficultés. Son moral s'est relevé. Remonter le moral d'une armée.
Sens 7
Ce qu'il y a de moral en quelque chose.
HISTORIQUE
XIVe s.
XVe s.
ÉTYMOLOGIE
Provenç. et esp. moral ; ital. morale ; du lat. moralis, qui vient de mos, moris (voy. MOEURS).
3

Dictionnaire de L'académie française (8 ème édition)

> MORAL, ALE
adj.
Qui concerne les moeurs. Doctrine, philosophie, théologie morale. Les oeuvres morales de Plutarque. Préceptes moraux. Réflexions morales. Contes moraux.

MORAL signifie encore Qui a rapport à la règle des moeurs.

Loi morale, Loi que chacun porte en soi et qui nous dicte ce qu'il faut faire et ne pas faire.

Conscience morale, Connaissance intime de ce qui est conforme ou contraire à la loi morale.

Sens moral, Discernement de ce qui est conforme ou contraire à la loi morale. Avoir perdu tout sens moral.

MORAL signifie aussi Qui a des moeurs, qui a des principes et une conduite conforme à la morale. Cet homme, qui passait pour fort moral, n'était qu'un hypocrite.

Il se dit aussi des Choses et signifie Qui est conforme aux bonnes moeurs. Ce livre, ce récit est très moral.

Il se dit encore de Ce qui ne tombe point sous les sens. Dans cette acception, il est opposé à Physique. Le monde moral. Causes morales. Preuves morales. Sciences morales. Malgré l'affaiblissement de ses forces physiques, ses forces morales, ses facultés morales n'ont rien perdu de leur énergie. Souvent on supporte plus facilement le mal physique que le mal moral. Ce mot s'emploie au sens moral dans beaucoup d'acceptions.

Certitude morale, Certitude fondée sur de fortes probabilités. Il est opposé à Certitude matérielle. Nous n'en avons point la preuve matérielle, mais nous en avons la certitude morale.

Dans la langue théologique, Vertus morales, Celles qui ont pour principe les seules lumières de la raison, par opposition à Vertus surnaturelles. S'il n'eut pas les vertus chrétiennes, il eut du moins les vertus morales.

MORAL s'emploie substantivement, au masculin, et désigne l'Ensemble de nos facultés morales. Le physique influe beaucoup sur le moral, et le moral sur le physique. Il est mieux partagé au physique qu'au moral. Cet homme est bien malade, le moral même est affecté.

Il signifie encore État d'esprit, dispositions, sentiments. Remonter le moral. Le moral des troupes était excellent.

4

Anagrammes de moral,ale,aux

Nombre de lettres :
5

Usages de moral,ale,aux

moral,ale,aux


1 :

Moral d' acier.
Moral des troupes.
Moral au beau fixe, à zéro.
Le moral est bon, est bas.
Bon, mauvais moral.
Au moral.
Comment va le moral ?
Atteindre le moral de quelqu‘un.
Avoir le moral.
Avoir le moral au beau fixe, à zéro.
Avoir un moral d‘ acier.
Avoir bon, mauvais moral.
Briser le moral de quelqu‘un.
Casser le moral à quelqu‘un.
Ébranler le moral de quelqu‘un.
Entamer le moral de quelqu‘un.
Être bon, mauvais pour le moral.
Ne pas avoir le moral.
Remonter le moral à quelqu‘un.
Saper le moral de quelqu‘un.


6

Mots Proches de moral,ale,aux

Mots précédents
moraillon
moraine
morainique

Mots suivants
morale
moralement
moralisable