1

morale

 Définition et Synonymes - Définition Mediadico

morale(nom féminin)

Ensemble des règles qui doivent diriger l'activité libre de l'homme.
Traité de morale.
Leçon de morale, précepte.

Les synonymes Mediadico de morale :

Les synonymes Word de morale :

Les synonymes WordNet de morale :

Les antonymes de morale :

immoral,ale,aux, matérielle, physique, sadique, morbide


2

Définition du dictionnaire Littré

> MORALE
Prononciation : mo-ra-l'
s. f.
Sens 1
Ensemble des règles qui doivent diriger l'activité libre de l'homme, décomposé en deux parties : démontrer que l'homme a des devoirs, des obligations, et faire connaître ces devoirs, ces obligations.
Terme de droit. Offense à la morale publique, sorte de délit qui se commet par la voie de la presse et que consiste en propositions jugées dangereuses pour les moeurs.
Sens 2
Morale avec une épithète défavorable désigne des doctrines plus ou moins nuisibles aux moeurs.
Sens 3
Traité de morale.
On dit aussi : les Morales d'Aristote, parce qu'il a fait plusieurs traités sous ce titre.
Les Morales, titre d'un ouvrage de saint Grégoire le Grand.
Sens 4
Morale, leçon de morale.
La morale d'un ouvrage, la leçon de morale qui en résulte.
Dans le langage familier, il se dit souvent pour conséquence simplement. La morale de la chose fut que....
Sens 5
Réprimande. Son père lui a fait la morale, une morale.
ÉTYMOLOGIE
Moral.
3

Dictionnaire de L'académie française (8 ème édition)

> MORALE
n. f.
Doctrine relative aux moeurs. Morale pure, austère. Morale facile, relâchée. La morale des païens. La morale chrétienne. La morale de JÉSUS-CHRIST. La morale de l'Évangile. Ce système renverse toute la morale. Traité, cours de morale. Leçon de morale. Les règles, les principes de la morale. Il prêche la morale plus qu'il ne la pratique. Il n'y a pas deux morales. La morale publique.

Il signifie quelquefois Traité de morale. La Morale d'Aristote. On dit aussi Les Morales d'Aristote, parce que ce philosophe a fait plusieurs traités sous ce titre.

Faire de la morale à quelqu'un signifie Le réprimander, l'avertir d'avoir à s'amender.

La morale d'un ouvrage, La leçon morale qui s'en dégage, ou encore Les quelques phrases de vers ou de prose qui la résument. La morale d'une fable de La Fontaine.

4

Anagrammes de morale

Nombre de lettres :
5

Usages de morale

morale


1 :

Morale platonicienne, chrétienne, kantienne, stoïcienne.
Morale hédoniste, épicurienne.
Morale courante, établie, sévère, rigoureuse, relâchée, figée.
Morale d' ascète.
Morale du devoir, de l' obligation.
Morale de l' histoire.
Morale d‘ une fable, d‘ un événement.
Morale des faits.
Jolie morale !
Leçon, préceptes, traité, principes de morale.
Règles, conception de la morale.
Étude philosophique de la morale.
Attachement à la morale.
Attachement strict, formaliste à une morale.
Au mépris de la morale.
Principes que la morale avoue.
Conduite que la morale réprouve.
Blasphémer la morale.
Défendre la morale.
Dégager une morale de quelque chose.
Détourner quelqu‘un de la morale.
Être contraire, conforme à la morale.
Faire la morale à quelqu‘un.
Faire quelque chose que la morale réprouve.
Outrager la morale.
Prêcher la morale.
Prôner une morale.
Rejeter une morale.
Rendre conforme à la morale.
Se cabrer contre la morale.
Se donner une morale.
Se fixer une morale.
Tirer une morale de quelque chose.
Traiter de la morale.


Mots précédents
moraine
morainique
moral

Mots suivants
moralement
moralisable
moralisant,e