1

mouiller

 Définition et Synonymes - Définition Mediadico

mouiller(verbe intransitif, verbe pronominal, verbe transitif)

Les synonymes Mediadico de mouiller :

Les synonymes Word de mouiller :

5 : diluer, couper

Les synonymes WordNet de mouiller :

Les antonymes de mouiller :

frotter, sécher, épuiser, essuyer, tarir, ancrer, assécher, drainer, appareiller, subir, épousseter, subit,e, finir


2

Définition du dictionnaire Littré

> MOUILLER
Prononciation : mou-llé, ll mouillées, et non mou-yé
v. a.
Sens 1
Rendre humide. Mouiller des étoffes. La pluie avait mouillé les chemins.
Absolument. Le brouillard mouille beaucoup.
Terme de marine. Mouiller les voiles, les arroser par un temps sec.
Sens 2
Terme de jardinage. Arroser les plantes d'un jardin. Il faut mouiller ce nouveau plant.
Sens 3
Mouiller quelqu'un, quelque chose de larmes, pleurer abondamment sur quelqu'un, sur quelque chose.
Mouiller les yeux, se dit des larmes qui coulent des yeux.
Mouiller les yeux de larmes, faire pleurer.
Mouiller les lèvres, tremper légèrement ses lèvres dans un liquide.
Sens 4
En termes de cuisine, ajouter un liquide à une sauce, à un plat. Mouiller une fricassée avec du bouillon.
Sens 5
Terme de marine. Mouiller l'ancre, ou, par ellipse, mouiller, jeter l'ancre ou les ancres. Trente-trois galères qui ont mouillé l'ancre et qui sont rangées sous la grande forteresse, Lett. de du Quesne, 1681, dans JAL.
Par métonymie. Mouiller un vaisseau, jeter l'ancre ou les ancres d'un vaisseau. Être mouillé, avoir jeté l'ancre.
Mouille, commandement que l'on fait lorsqu'on veut que l'ancre tombe et aille se fixer au fond de la mer.
Mouiller sur la bouée d'un navire, mouiller très près de lui.
Mouiller en affourchant, jeter deux ancres, l'une à bâbord, l'autre à tribord.
Mouiller en patte d'oie, mouiller avec trois ancres disposées de telle manière que leurs câbles roidis forment comme trois doigts de la patte d'une oie.
Mouiller en barbe de chat, mouiller un navire sur deux ancres, dont les câbles font avec le nez du navire des angles analogues à ceux que font les barbes avec le nez du chat, JAL.
Mouiller en croupière, jeter une ancre du côté de la poupe.
Ironiquement. Mouiller avec la quille, toucher et rester échoué.
Sens 6
Terme de grammaire. Mouiller les ll, les deux ll, les prononcer comme dans paille, seuil, piller, etc.
Mouiller gn, le prononcer comme dans agneau.
Sens 7
Se mouiller, v. réfl. Être mouillé. Il se mouilla et s'enrhuma.
Terme de grammaire. Être prononcé mouillé. Le deux ll se mouillent dans famille.
HISTORIQUE
XIe s.
XIIe s.
XIIIe s.
XIVe s.
XVe s.
XVIe s.
ÉTYMOLOGIE
Berry, moillier ; provenç. muelhar, molhar, moillar, mular ; cat. muelar ; esp. mojar ; port. molhar ; du lat. fictif molliare, dérivé de mollis (voy. MOU 1) : ce qui mouille rendant mou.
SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE MOUILLER. - HIST.
XVIe s. Ajoutez : (rapprocher ce mouiller de Rabelais de la locution populaire : être mouillé, avoir trop bu).
3

Dictionnaire de L'académie française (8 ème édition)

> MOUILLER
v. tr.
Imprégner plus ou moins d'un liquide un corps, une surface, etc. Mouiller un linge. La pluie a mouillé les prés, les chemins. Il craint de se mouiller les pieds. Il n'a fait que s'en mouiller les lèvres, le bord des lèvres. Il a peur de se mouiller. Avoir le visage mouillé de larmes. Je suis tout mouillé, mouillé comme un canard. Absolument, Il tombe une petite pluie qui mouille beaucoup. Ce brouillard mouille comme de la pluie.

Mouiller du vin, du lait, etc., Y mêler de l'eau.

Fig., en termes de Grammaire, Consonne mouillée. Il y avait autrefois deux consonnes mouillées : l figurée par ill et n figurée par gn. Aujourd'hui, l'l mouillée a disparu dans la prononciation courante et a été remplacée par le son y appelé yod : Bataille se prononce Bata-y-e. On continue à figurer l'n mouillée par gn : Baigner, Peigner; mais on ne prononce plus Bainier, Peinier.

En termes de Marine, Mouiller l'ancre, ou simplement Mouiller, Jeter l'ancre pour arrêter le bâtiment. Ils mouillèrent l'ancre en tel endroit. Le vent étant devenu contraire, on fut obligé de mouiller.

Par extension, Le navire était mouillé près de la côte. Nous étions mouillés dans la rade.

Fig. et fam., Poule mouillée. Voyez POULE.

Jouer au doigt mouillé, Jouer au jeu qui consiste à mouiller un de ses doigts secrètement et à donner ensuite à deviner lequel est mouillé.

Tirer au doigt mouillé à qui fera telle chose, Le décider par le doigt mouillé, comme par une espèce de sort.

Prov., Se jeter à l'eau de peur de se mouiller, Pour éviter un léger inconvénient, se mettre dans un cas analogue et plus grave.

4

Anagrammes de mouiller

Nombre de lettres :

Mots précédents
mouillant,e
mouille
mouillement

Mots suivants
mouillère
mouillette
mouilleur