1

neige

 Définition et Synonymes - Définition Mediadico

neige(nom féminin)

Eau congelée dans les régions élevées de l'atmosphère, qui tombe sous la forme de flocons blancs.
Toute chose blanche comparée à la neige.

Neige carbonique gaz carbonique solidifié.
[ familier] Cocaïne ou héroïne présentée sous forme de poudre blanche.
Audiovisuel Effet visuel produit par un écran de télévision sous tension mais non relié à un émetteur.

Difficultés orthographiques
faire boule de neige.
des boules de neige.

Les synonymes Mediadico de neige :

2

Définition du dictionnaire Littré

> NEIGE
Prononciation : nè-j'
s. f.
Sens 1
Eau congelée qui tombe de l'atmosphère en flocons légers, d'un blanc éclatant.
Neiges perpétuelles, celles qui ne fondent jamais.
Devenir blanc comme neige, pâlir extrêmement.
Fig. Blanc comme neige, parfaitement innocent.
Je ne fais non plus de cas de cela que des neiges d'antan, c'est-à-dire je n'en fais aucun cas.
Cela grossit comme une boule de neige, c'est une pelote de neige qui grossit, cela fait la pelote, la boule de neige, se dit de tout ce qui s'augmente par la durée et l'accumulation.
Par exagération et par plaisanterie. Tout ce qui est froid au moral.
Sens 2
Neige, saison des neiges.
Sens 3
Fig. Toute chose blanche comparée à la neige.
Neige, barbe blanche.
Il a de la neige sur la tête, se dit d'un vieillard dont les cheveux ont blanchi.
Sens 4
Glace de fruits faite avec du sucre et le jus de certains fruits.
Sens 5
Oeufs à la neige, plat sucré composé de blancs d'oeufs battus en neige ferme et jetés quelques minutes dans du lait bouillant. Avec le reste du lait, les jaunes d'oeufs, quelques aromates, on fait une crème qui se sert autour des blancs en neige.
Sens 6
Dentelle de peu de valeur.
Sens 7
Terme d'ancienne chimie. Neige d'antimoine, oxyde d'antimoine blanc sublimé.
Sens 8
Sens 9
Familièrement et fig. De neige, sans valeur, digne de mépris.
PROVERBES
Des neiges et un bon hiver mettent bien des biens à couvert.
La neige qui tombe engraisse la terre.
Neige au blé est tel bénéfice Comme au vieillard la bonne pelisse.
On ne voit cygne noir ni nulle neige noire.
Il en faut autant qu'il faut de pelotes de neige à chauffer un four, se dit d'une chose qui ne sert aucunement à ce qu'on veut faire.
HISTORIQUE
XIe s.
XIIe s.
XIIIe s.
XIVe s.
XVe s.
XVIe s.
ÉTYMOLOGIE
Wallon, nivaie ; namur. nive ; Hainaut, nive ; bourg. noge ; provenç. nicx, neu, nieu ; cat. neu ; esp. nieve ; port. et ital. neve ; du lat. nix, nivem, anc. lat. ninguis, dans Lucrèce ; grec, il neige. Comparez le goth. snaivs, l'anc. h. all. sneo, l'all. Schnee, l'angl. snow, l'anc. irl. sneachta. Les formes germaniques et celtiques annoncent qu'en latin et en grec une s initiale est tombée ; tout cela conduit au sanscrit snih, être humide. Le français a deux formes : neif, noif, qui vient de nix, nivem, et neige, qui vient de nivea, pris substantivement. Quant au wallon nivaie, il vient de nivalia.
SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE NEIGE. Ajoutez :
Sens 10
Arbre de neige, plusieurs arbrisseaux à fleurs blanches nombreuses, tels que le viburnum opulus, BAILLON, Dict. de botan. p. 257.
3

Dictionnaire de L'académie française (8 ème édition)

> NEIGE
n. f.
Eau congelée qui tombe sur la terre, en flocons blancs et légers. De gros flocons de neige. Ce temps couvert nous amènera, nous apportera de la neige. Il tombe de la neige. De la neige fondue. De la neige durcie. La campagne est couverte de neige. Les premières neiges. Neiges éternelles. Il s'est perdu dans les neiges. Un torrent formé par la fonte des neiges. Se lancer des boules de neige.

Fig., Blanc comme neige, Parfaitement innocent. Il sortit de cette affaire blanc comme neige.

Prov. et fig., Cela fait la boule de neige se dit des Séditions qui croissent progressivement, des Sommes qui grossissent par l'accumulation des intérêts, etc.

En termes de Cuisine, OEufs à la neige, Blancs d'oeufs battus de manière qu'ils forment une mousse semblable à de la neige, et qu'on fait cuire dans du lait bouillant.

En termes de Botanique, Boule de neige, Espèce de viorne dont les fleurs blanches sont rassemblées en boules.

4

Anagrammes de neige

Nombre de lettres :
5

Usages de neige

neige


1 :

Neige carbonique, artificielle, fraîche, poudreuse.
Neige tôlée, pourrie, abondante.
Neiges éternelles.
Neige de canon.
Neige qui s' entasse, s‘ amoncèle, s‘ amasse, tombe.
Neige qui s‘ accumule, fond, se dépose, durcit, se solidifie.
Neige qui commence à fondre.
Neige( carbonique) qui fume.
Neige qui cingle, refroidit( le visage).
Neige qui s‘ amasse en congères.
Neige qui brûle les mains.
Neige qui assourdit les pas.
Neige qui coiffe les montagnes.
Pneus neige.
Flocons, tas, boule, bonhomme, chute, tempête de neige.
Couche, hauteur, paysage, accumulation de neige.
Vacances, trains, classe de neige.
Barbe, cheveux de neige.
Exploitation de la neige.
Fonte des neiges.
Étude, mesure des neiges.
Abominable homme des neiges.
Canon à neige.
Vacances à la neige.
Oeufs à la neige.
Aller à la neige.
Aller sur la neige.
Balayer la neige.
Battre des blancs( d' oeufs) en neige.
Damer la neige.
Déblayer la neige.
Enlever la neige.
Être à la neige( pour le temps).
Être couvert, recouvert, bordé, ourlé de neige.
Être blanc comme neige.
Fabriquer de la neige.
Faire fondre la neige.
Fondre la neige( pour le soleil).
Fondre comme neige au soleil.
Glisser sur la neige.
Luger sur la neige.
Manger de la neige.
Marcher dans la neige.
Ôter la neige.
Projeter de la neige.
Regarder la neige tomber.
Simuler la neige( au cinéma).
Skier sur la neige.
Tasser la neige.


6

Mots Proches de neige