1

oeuvre

 Définition et Synonymes - Définition Mediadico

oeuvre(nom féminin)

Travail, activité.
Résultat d‘ un travail.

Mettre en oeuvre employer à quelque usage.
L'ensemble des ouvrages d‘ un artiste, d‘ un écrivain.
Organisation à but charitable.

Exécuteur des hautes oeuvres bourreau.

Physique Charge en oeuvre : terme général désignant la quantité d'une matière en cours de traitement, retenue dans une installation, par exemple dans une installation de séparation des isotopes.(Anglais: hold-up)

Difficultés orthographiques
faire oeuvre de.
oeuvres pies.
l'oeuvre gravé de Rembrandt( ensemble des ouvrages).
hors d‘oeuvre.
maître d‘oeuvre.
un banc d‘ oeuvre.
mise en oeuvre.
exécuteur des hautes oeuvres.
à pied d‘oeuvre.

oeuvre(nom masculin)

Gros oeuvre fondations, murs et toit d‘ une construction.

Second oeuvre les éléments d‘ achèvement d‘ une construction.

Etre à pied d‘oeuvre être tout près du lieu de travail.

Le grand oeuvre en alchimie, la transmutation des métaux en or.

Maître d‘oeuvre personne qui conçoit et contrôle le plus souvent la construction d‘ un ouvrage.
.

Difficultés orthographiques
le gros oeuvre( architecture).
travailler au grand oeuvre( alchimie).

Les synonymes Mediadico de oeuvre :

Les synonymes WordNet de oeuvre :

Les antonymes de oeuvre :

aperçu, procréateur,trice, traçage, avant-projet, prêtresse, scénario, pl.scénarios, schéma, squelette, producteur,trice, papa, père, architecte, auteur, concepteur,trice, créateur,trice, esquisse, fondateur,trice, forgeur,euse, géniteur,trice, inventeur,trice, linéament, pochade, prêtre, promoteur,trice, rough, pl.roughs, maquette, démiurge, dieu, ébauche, essai, croquis, déesse, topo, canevas, artiste


2

Définition du dictionnaire Littré

> OEUVRE
Prononciation : eu-vr'
s. f.
Sens 1
Ce qui est fait et demeure fait, à l'aide de la main.
C'est l'oeuvre de Notre-Dame qui ne finit jamais, se disait à Paris de choses durant trop longtemps, à cause qu'on prétendait qu'il y avait quelque reste de voûte à faire à cette église qu'on ne voulait pas achever.
Oeuvre de main, travail qui exige une main habile d'ouvrier. Les teinturiers seront payés par préférence [sur le prix des soies saisies et vendues], pour lesdites teintures,.... attendu que c'est une oeuvre de main, et que lesdites teintures augmentent le prix desdites marchandises, Règlement sur les manufact. août 1669, teinturiers en soie, laine et fil, art. 87.
Il ne fait oeuvre de ses dix doigts, il ne fait rien.
Oeuvre à l'aiguille, s'est dit, dans le moyen âge, de mosaïques en pièces d'étoffes cousues.
Mettre la main à l'oeuvre, travailler à une chose.
Fig.
Mettre en oeuvre, employer à quelque usage.
Fig. Ce poëte excelle à mettre en oeuvre les idées d'autrui. Mettre toute sorte de remèdes en oeuvre pour guérir.
Mettre en oeuvre des personnes, les employer. Il est excellent ouvrier, c'est dommage qu'on ne le mette pas en oeuvre.
Mettre à l'oeuvre, faire commencer un travail à quelqu'un, le mettre à un travail.
Se mettre à l'oeuvre, au travail, agir.
On dit dans le même sens : être à l'oeuvre, être en oeuvre, se mettre en oeuvre.
Sens 2
Main-d'oeuvre, voy. ce mot à son rang.
Sens 3
Maître des oeuvres, officier qui avait juridiction et inspection sur les ouvrages de maçonnerie et de charpenterie.
Maître des basses oeuvres, vidangeur. Dans une ordonnance de septembre 1608, les maîtres de ce métier sont nommés maîtres des basses oeuvres.
Maître des hautes oeuvres, le bourreau, ainsi dit parce que son office dépendait de la haute justice.
On dit aussi en ce sens : exécuteur des hautes oeuvres.
Sens 4
Au masc. Terme d'architecture. Oeuvre, les oeuvres, la bâtisse. Les oeuvres sont hors de terre, se dit en parlant d'un bâtiment dont les murs commencent à s'élever au-dessus des fondations.
Gros oeuvre, les murailles les plus grosses.
Dans oeuvre, loc. adv. Dans le corps du bâtiment. Ce cabinet est pratiqué dans oeuvre. Cet escalier est dans oeuvre.
Hors d'oeuvre, loc. adv. Hors des gros murs, en saillie. Cet escalier est hors d'oeuvre.
Substantivement. Un hors-d'oeuvre, une pièce en saillie, qui ne fait pas partie de l'ordonnance générale.
On nomme aussi hors-d'oeuvre, dans les bâtiments, certaines pièces, telles que les cabinets, une galerie, etc. qui tiennent au corps de logis par un de ses côtés.
Mesure hors d'oeuvre ou hors oeuvre, mesure d'un bâtiment depuis l'angle extérieur d'un mur jusqu'à l'angle extérieur de l'autre mur ; mesure dans oeuvre, mesure prise à l'intérieur des murs. Ce bâtiment a tant de mètres hors d'oeuvre ou hors oeuvre.
Sous oeuvre, en sous-oeuvre (avec un trait d'union), loc. adv. Sous la bâtisse, sous le mur. Travailler sous oeuvre. Reprendre un mur en sous-oeuvre, en réparer les fondations, le rebâtir par le pied.
Reprises en sous-oeuvre, se dit, en bâtisse, de l'opération par laquelle on rebâtit sous la partie supérieure d'une construction.
Fig. Reprendre un travail sous oeuvre, en sous-oeuvre, le corriger.
À pied d'oeuvre, à la proximité du bâtiment que l'on construit. Le moellon se trouvait à pied d'oeuvre.
Sens 5
Fig. Hors d'oeuvre, hors de la place ou du temps accoutumé.
Qui, dans un ouvrage de littérature ou d'art, est accessoire, ne fait pas partie essentielle du sujet. Cette description est hors d'oeuvre. Groupe de figures qui dans un tableau est hors d'oeuvre.
Substantivement. Un hors-d'oeuvre, ce qui dans un ouvrage ne fait pas partie essentielle du sujet (avec un trait d'union). Cette description est un hors-d'oeuvre.
Au plur. Des hors-d'oeuvre.
Terme de cuisine. Mets tels que radis, beurre, anchois, etc. servis après le potage et pendant le premier service (ainsi dits, parce que, originairement, ils ne faisaient pas partie de l'ordre régulier dans lequel les plats principaux étaient rangés). On servit plusieurs hors-d'oeuvre.
Quelques-uns prétendent qu'en ce sens l'h ne s'aspire pas ; c'est une erreur.
Au plur. Des Hors-d'oeuvre.
Sens 6
Au fém. En termes de joaillerie, oeuvre, l'enchâssure d'une pierre, le chaton dans lequel une pierre est enchâssée. Son diamant sortit de l'oeuvre et tomba.
Mettre en oeuvre une pierre précieuse, l'enchâsser.
Mettre une pierre hors d'oeuvre, la tirer de son chaton et de la bague où elle est. Vendre une pierre hors d'oeuvre, la vendre hors de la bague où elle était enchâssée.
Cette pierre est hors d'oeuvre, elle n'est pas encore montée, ou elle est sortie de sa monture.
Fig. Il met toutes pierres en oeuvre, se dit d'un homme vigilant qui emploie tous les moyens pour arriver à ses fins.
Sens 7
Terme de marine. Oeuvres mortes, la partie qui est au-dessus de la flottaison, et pour laquelle on emploie du bois plus léger.
Oeuvres vives, la partie immergée ou carène, et pour laquelle on emploie le bois le plus dur.
Atelier de grosses oeuvres, l'atelier où, dans un arsenal, on fait les cabestans, les roues de gouvernail, et autres forts objets d'installation.
Ancien terme de marine. Oeuvre de marée, le radoub qui se donne au vaisseau échoué sur les vases, pendant que la mer est basse.
Sens 8
Terme d'eaux et forêts. Bois d'oeuvre ou à oeuvrer, les bois autres que les bois de chauffage.
Sens 9
Au plur. Les oeuvres, les labours, façons de vignes ou autres cultures.
Sens 10
Oeuvres blanches, gros outils à fer tranchant dont se servent les taillandiers. Tout ce qui est fait et demeure fait d'une façon quelconque. Les oeuvres de Dieu. Les oeuvres de la nature.
Jamais un tel n'y fit oeuvre, locution peu usitée maintenant, qui signifie par exagération que même un maître consommé n'aurait pu faire aussi bien. Il compose des vers admirables ; jamais Boileau n'y fît oeuvre. (L'Académie écrit fit ; mais, sans accent, la locution ne se comprend pas : n'y fit, n'y ferait.)
Ironiquement. Voilà de vos oeuvres, se dit à quelqu'un qui a fait quelque grosse maladresse.
Tu n'auras pas oeuvre faite entre nous, tu n'es pas au bout de tes peines.
Sens 11
Toute sorte d'actions morales.
Bonnes oeuvres, actions inspirées par une morale pure et active.
En un sens plus restreint, bonnes oeuvres, les charités que l'on fait, soit pour soulager les pauvres, soit pour des fondations pieuses ou charitables.
Absolument. Les oeuvres, les actions méritoires.
Particulièrement, dans saint Paul, les oeuvres, les actes rigoureusement conformes à la loi et les pratiques minutieuses que les Juifs y rattachaient
Oeuvres de miséricorde, celles qui ont pour objet la charité envers le prochain.
Gagner les oeuvres de miséricorde, faire certaines actions de charité, comme d'assister les malades, etc.
Oeuvres pies, les oeuvres que la piété fait faire, que l'on fait en vue de Dieu. Faire des legs aux hôpitaux et autres oeuvres pies.
Oeuvres de surérogation, celles auxquelles on n'est pas obligé par le précepte ou le devoir.
Dans le langage général, oeuvre de surérogation se dit de tout ce qu'on fait au delà du devoir, au delà de ce qui est nécessaire à l'affaire dont il s'agit. Ce sont des oeuvres de surérogation dont on se passerait bien.
Oeuvres mortes, oeuvres qui, n'ayant pas une vraie dévotion pour principe, sont mortes, sont inutiles.
Fig.
Sens 12
L'oeuvre de la chair ou l'oeuvre de chair, la conjonction charnelle de l'homme et de la femme. L'oeuvre de chair ne désireras qu'en mariage seulement, Décalogue.
En termes de palais. Cette femme est enceinte des oeuvres d'un tel, elle est grosse du fait d'un tel.
Sens 13
Terme de jurisprudence. Dénonciation de nouvel oeuvre (au masculin), assignation à une personne qui construit sur votre terrain, ou à un voisin qui élève sur son terrain une construction au mépris d'une servitude qui vous appartient.
Sens 14
Au plur. Productions en vers ou en prose considérées relativement à l'auteur. Les oeuvres de Bossuet, de Corneille. Ses oeuvres sont imprimées en tant de volumes.
En ce sens, il se dit quelquefois au singulier.
Sens 15
Chef-d'oeuvre, voy. ce mot à son rang.
Sens 16
La fabrique d'une paroisse. L'oeuvre de cette paroisse est fort riche.
Le banc de l'oeuvre, ou le banc d'oeuvre, ou, elliptiquement, l'oeuvre, le banc particulier que les marguilliers occupent dans la nef de l'église. Les marguilliers sont assis dans l'oeuvre.
Maîtres de l'oeuvre, se disait autrefois des fabriciens, des marguilliers.
Sens 17
Au masc. Oeuvre se dit du recueil de toutes les estampes d'un graveur. Avoir tout l'oeuvre de Callot.
Sens 18
Au masc. On se sert de ce mot, en le faisant suivre d'un numéro, pour désigner l'ordre chronologique dans lequel ont été publiées les productions d'un compositeur. L'oeuvre 21 de Beethoven. L'oeuvre 9 de Haydn.
On emploie plus ordinairement l'abréviation op. qui est l'italien opera, et l'on dit : op. 32 de Mozart.
Oeuvre devient du féminin en musique quand on considère la composition en elle-même, sans s'occuper de son rang dans le classement des ouvrages d'un compositeur ; par exemple : une des plus belles oeuvres de Beethoven est sa symphonie en ut mineur, laquelle est l'oeuvre (au masculin) ou op. 67 dans le classement de son oeuvre. Mais oeuvre est du masculin quand il s'applique à tous les ouvrages produits par un artiste. Ainsi l'on dit l'oeuvre entier de Beethoven, de Mozart, de Rossini, etc.
Sens 19
Au masculin, en métallurgie, oeuvre se dit du plomb qui contient de l'argent.
Sens 20
Au masc. en alchimie, le grand oeuvre, recherche de la pierre philosophale, c'est-à-dire d'un arcane propre à transmuer les métaux vils en or.
Fig.
PROVERBES
Bon jour, bonne oeuvre, se dit d'une bonne action faite un jour de fête. Ils se sont réconciliés le jour de Pâques, bon jour, bonne oeuvre.
Ironiquement. Il a volé le jour de Pâques, bon jour, bonne oeuvre.
À l'oeuvre on connaît l'ouvrier, c'est-à-dire le mérite de l'ouvrage fait juger du mérite de celui qui l'a fait.
La fin couronne l'oeuvre, c'est-à-dire il n'est pas assez de bien commencer, il faut bien achever ; et aussi ce n'est pas assez de bien vivre, il faut bien mourir ; et enfin ironiquement : il a mis le comble à ses méfaits, il a mal fini comme il le méritait.
REMARQUE
Autrefois oeuvre était masculin au singulier quand il signifiait livre : un bel oeuvre. Aujourd'hui oeuvre en ce sens ne se dit guère qu'au pluriel et est féminin.
Oeuvre était encore masculin dans le style soutenu, pour des oeuvres dont on voulait rehausser le mérite ; et l'Académie, dans son Dictionnaire, donne encore : un si grand oeuvre, ce saint oeuvre ; un oeuvre de génie. Les exemples abondent. Cet emploi est tombé en désuétude ; tout au plus pourrait-on essayer de s'en servir dans la poésie en quelques cas choisis.
SYNONYME
OEUVRE, OUVRAGE. Si l'on remonte à l'étymologie latine, on voit que oeuvre répond à opera, et ouvrage à une forme fictive operaticum ; de sorte que ouvrage signifie proprement la mise en oeuvre, le résultat de l'oeuvre. Oeuvre est donc abstrait, et ouvrage est concret ; oeuvre signifie absolument, en soi, ce qui est fait ; ouvrage donne l'idée de tel produit ayant reçu telle forme ou telle façon. Les sciences et les lettres sont les oeuvres de l'esprit humain ; on appellera ouvrages de l'esprit les traités, les poëmes, les discours, etc. ou bien les livres qui les contiennent.
HISTORIQUE
XIIe s.
XIIIe s.
XIVe s.
XVe s.
XVIe s.
ÉTYMOLOGIE
Wallon. oûv ; prov. et esp. obra ; ital. opera ; du lat. opera, ou, pour le masculin, de opere, ablatif de opus ; sanscrit, apas, qui signifie oeuvre, et, comme adjectif, actif.
SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE OEUVRE. - REM. Ajoutez :
2. Hors d'oeuvre s'est dit pour hors d'emploi, inhabile au travail, aux fonctions publiques.
3

Dictionnaire de L'académie française (8 ème édition)

> OEUVRE
n. f.
Produit d'un travail manuel, d'une industrie. Les oeuvres de l'industrie humaine. Il signifie, au figuré, Ce qui est produit par une action quelconque et qui subsiste. Les oeuvres de Dieu. Les oeuvres de la nature. Ce grand homme mourut en laissant son oeuvre inachevée. L'oeuvre de la Rédemption fut accomplie sur la croix. L'oeuvre de la Renaissance. Telle fut l'oeuvre de la philosophie du XVIe siècle.

Fam., Ne faire oeuvre de ses dix doigts, Ne pas travailler, ne rien faire du tout.

Faire oeuvre de, Se conduire en. Il a fait oeuvre d'homme de bien.

Être à l'oeuvre, Être au travail.

L'oeuvre de chair, La conjonction charnelle de l'homme et de la femme.

Cette femme est enceinte des oeuvres d'un tel, Elle est grosse du fait d'un tel.

Mettre en oeuvre, Employer à quelque usage. Mettre du bois, des pierres en oeuvre. Fig., Mettre tout en oeuvre pour réussir. L'histoire met en oeuvre les matériaux recueillis par l'érudition. Ce journaliste a très bien mis en oeuvre les renseignements qu'on lui a fournis.

La mise en oeuvre d'un ouvrage, L'utilisation des matériaux destinés à l'exécution de cet ouvrage. La mise en oeuvre d'une idée.

Se mettre à l'oeuvre, Commencer un travail.

Mettre la main à l'oeuvre, Commencer à travailler à quelque chose. On dit plutôt aujourd'hui Se mettre à l'ouvrage, mettre la main à l'ouvrage.

Main d'oeuvre. Voyez MAIN-D'OEUVRE.

Exécuteur des hautes oeuvres, Le bourreau, l'exécuteur de la haute justice.

Être fils de ses oeuvres, Ne devoir qu'à soi- même sa situation.

Prov., À l'oeuvre on connaît l'artisan, C'est par la qualité de l'ouvrage qu'on juge du mérite de celui qui l'a fait.

Prov., La fin couronne l'oeuvre. Voyez COURONNER.

OEUVRE se dit au figuré des Productions de l'esprit, des ouvrages en prose ou en vers, considérés relativement à celui qui en est l'auteur. Ce poème est une oeuvre admirable. Les Pensées de Pascal sont les fragments d'une oeuvre inachevée. Une oeuvre inédite. OEuvres poétiques, morales, philosophiques. OEuvres posthumes. OEuvres complètes. OEuvres choisies. Les oeuvres de Platon, d'Aristote, de Cicéron. Les oeuvres de saint Thomas. Les oeuvres de Corneille, de Racine, de Molière.

Il se dit aussi des Productions artistiques. Une oeuvre d'art. C'est une oeuvre attribuée à Raphaël. Les dernières oeuvres de Beethoven.

Chef-d'oeuvre. n. m. Voyez ce mot à son rang alphabétique, à la lettre C.

OEUVRE se dit, en termes de Théologie, des Actions humaines jugées du point de vue de la religion. Chacun sera jugé selon ses oeuvres, selon ses bonnes ou mauvaises oeuvres. OEuvre méritoire. La foi sans les oeuvres est une foi morte. Vous avez fait une bonne oeuvre. OEuvre de miséricorde. OEuvre de charité.

OEuvre pie. Voyez PIE.

OEuvre morte. Voyez MORT.

OEuvres de surérogation. Voyez SURÉROGATION.

OEUVRES s'emploie absolument pour désigner les Organisations charitables. Il donne tous ses revenus aux oeuvres. Un homme d'oeuvres. Une femme d'oeuvres. Par extension, Les oeuvres sociales. L'oeuvre antituberculeuse, antialcoolique.

OEUVRE désigne, en termes de Marine, les Parties qui constituent la coque d'un navire. OEuvres vives, Parties qui sont dans l'eau, par opposition à OEuvres mortes, Parties qui sont hors de l'eau.

Il désigne, en termes de Joaillerie, le Chaton dans lequel une pierre est sertie. Voilà un diamant qui est bien mis en oeuvre.

Il désignait, dans le langage ecclésiastique, la Fabrique d'une paroisse, le revenu affecté à la construction et à la réparation des bâtiments, à l'achat et à l'entretien des choses nécessaires au service divin, d'où l'expression Banc d'oeuvre pour désigner le Banc où sont assis les marguilliers ou conseillers paroissiaux.

OEUVRE est aussi masculin et désigne, en termes de Beaux-Arts, l'Ensemble des oeuvres d'un artiste. L'oeuvre gravé de Raphaël. Tout l'oeuvre de Callot. L'oeuvre entier de Rembrandt.

En termes d'Alchimie, Le grand oeuvre, La pierre philosophale. Travailler au grand oeuvre.

OEUVRE au masculin désigne encore, en termes d'Architecture, la Bâtisse. Le gros oeuvre, Les fondations, les murs et la toiture.

Maître de l'oeuvre, Celui qui a la haute direction sur l'ensemble des travaux d'un édifice.

DANS OEUVRE, HORS D'OEUVRE, loc. adv.
[T. d'Architecture] Dans le corps du bâtiment, hors du corps du bâtiment. Ce petit escalier, ce cabinet est dans oeuvre, pratiqué dans oeuvre, On l'a ménagé dans le corps du bâtiment. Il est hors d'oeuvre, Il est en saillie, hors du bâtiment, hors de l'aplomb des gros murs.

DANS OEUVRE, HORS D'OEUVRE se disent aussi en parlant des Bâtiments et parties de bâtiments que l'on mesure en comprenant l'épaisseur des murs, ou en ne la comprenant pas. Cette chambre, cette salle a tant de mètres dans oeuvre, Elle a tant de mètres du dedans d'un mur au-dedans de l'autre. Cette maison a tant de mètres hors d'oeuvre, Elle a tant de mètres du dehors d'un mur au-dehors du mur opposé.

HORS-D'OEUVRE. n. m.
Voyez ce mot, à son rang alphabétique, à la lettre H.

SOUS OEUVRE, EN SOUS-OEUVRE, loc. adv.
[T. d'Architecture] qui s'emploie dans ces phrases : Travailler en sous-oeuvre. Reprendre sous oeuvre un bâtiment, un mur, En réparer les fondations sans l'abattre et en le soutenant.

Fig., Reprendre sous oeuvre se dit en parlant des Ouvrages de l'esprit. Il a vu que sa tragédie péchait par le plan, il l'a reprise sous oeuvre.

À PIED D'OEUVRE, loc. adv.
[Maçonnerie] À proximité du bâtiment que l'on construit. Il tire la pierre à pied d'oeuvre. Le moellon se trouve à pied d'oeuvre. Amener des matériaux à pied d'oeuvre. Il s'emploie aussi en parlant des Ouvrages de l'esprit. Mes documents sont à pied d'oeuvre, je suis à pied d'oeuvre, Je vais me mettre à la rédaction.

4

Anagrammes de oeuvre

Nombre de lettres :
5

Usages de oeuvre

oeuvre


1 :

Oeuvre pie, méritoire, utile, durable.
Oeuvre fragile, accomplie, réussie, capitale, maîtresse.
Oeuvre magistrale, inégalable, démodée, fragmentée.
Oeuvre mineure, imposante, pieuse, charitable, admirable.
Oeuvre musicale, théâtrale, plastique, littéraire, picturale.
Oeuvre traduite, publiée, poétique, dramatique, didactique.
Oeuvre historique, scientifique, orchestrale, lyrique, peinte.
Oeuvre cinématographique, radiodiffusée, graphique.
Oeuvre puissamment orchestrée.
Oeuvre collective.
Oeuvres chrétiennes, catholiques, sociales, laïques.
Oeuvres citées, choisies, complètes, posthumes( d' un auteur).
Oeuvre vives, mortes( d‘ un navire).
Oeuvre de chair.
Oeuvre de bienfaisance, de charité, d‘ utilité publique.
Oeuvre de patience, d‘ amour, de générosité.
Oeuvre d‘art, de jeunesse, de fiction.
Oeuvre de génie, d‘ imagination.
Oeuvre de l' intuition.
Oeuvre d‘ un homme d‘ État, d‘ un savant.
Oeuvre d‘ un écrivain, d‘ un artiste.
Oeuvre en vers, en trois tableaux.
Oeuvre qui paraît.
Oeuvre qui survit à quelqu‘un.
Oeuvre qui vise à instruire.
Grande oeuvre.
Bonnes oeuvres.
Main-d‘oeuvre.
Bois, maître d‘oeuvre.
Satisfaction de l' oeuvre accomplie.
Épisodes, auteur, ensemble, exécution d‘ une oeuvre.
Fondateur, initiateur d‘ une oeuvre.
Qualité d‘ une oeuvre.
Arrangements d‘ une oeuvre musicale.
Exécuteur des hautes, basses oeuvres.
Collecte au profit d‘ une oeuvre( de bienfaisance).
Mise en oeuvre.
À l‘ oeuvre.
À l‘ oeuvre on connaît l‘ ouvrier, l‘ artisan.
Chacun sera jugé selon ses oeuvres.
La fin couronne l‘ oeuvre.
Tout mettre en oeuvre pour( parvenir à) faire quelque chose.
Accomplir une oeuvre.
Accoucher d‘ une oeuvre.
Achever une oeuvre.
Adapter une oeuvre.
Adjuger une oeuvre d‘art.
Apprécier une oeuvre.
Attribuer une oeuvre à quelqu‘un.
Classer des oeuvres.
Coadapter une oeuvre.
Collectionner des oeuvres.
Compléter son oeuvre.
Composer une oeuvre.
Connaître une oeuvre.
Consommer son oeuvre.
Continuer l‘ oeuvre de quelqu‘un.
Continuer une oeuvre.
Contribuer à une oeuvre.
Copier une oeuvre.
Cosigner une oeuvre.
Couronner l‘ oeuvre.
Créer une oeuvre.
Critiquer une oeuvre.
Décrier l‘ oeuvre de quelqu‘un.
Dédier une oeuvre à quelqu‘un.
Défigurer une oeuvre.
Démarquer une oeuvre.
Déprécier une oeuvre.
Dépriser l‘ oeuvre de quelqu‘un.
Désavouer une oeuvre.
Discuter d‘ une oeuvre.
Donner aux bonnes oeuvres.
Écrire une oeuvre.
Édifier une oeuvre.
Encenser une oeuvre.
Enfanter une oeuvre.
Épiloguer sur une oeuvre.
Ergoter sur une oeuvre.
Esquisser une oeuvre.
Être l‘ oeuvre de quelqu‘un.
Être à l‘ oeuvre.
Être atteint, frappé dans ses oeuvres vives.
Être le fils de ses oeuvres.
Étudier une oeuvre.
Examiner une oeuvre.
Exécuter une oeuvre.
Exposer des oeuvres( d‘ art).
Faire oeuvre pie, méritoire.
Faire oeuvre utile, durable.
Faire oeuvre d‘ ami.
Faire une oeuvre.
Faire son oeuvre.
Fonder une oeuvre.
Imiter une oeuvre.
Interpréter une oeuvre( musicale, dramatique).
Interpréter une oeuvre( pour un artiste).
Jouer une oeuvre( dramatique).
Juger une oeuvre.
Léguer une oeuvre à quelqu‘un, à un musée.
Lire une oeuvre.
Louer une oeuvre.
Méconnaître une oeuvre.
Méjuger une oeuvre.
Mener une oeuvre à terme.
Mettre une oeuvre à l‘ écran.
Mettre quelque chose en oeuvre.
Mettre tout en oeuvre pour que quelque chose se fasse.
Montrer une oeuvre.
Orchestrer une oeuvre.
Parachever une oeuvre.
Parodier une oeuvre.
Plagier une oeuvre.
Poursuivre son oeuvre.
Présenter ses oeuvres( dans un musée).
Produire une oeuvre.
Publier une oeuvre.
Réaliser une oeuvre.
Récompenser quelqu‘un pour son oeuvre.
Renoncer à Satan, à ses pompes et à ses oeuvres.
Reproduire une oeuvre.
Réunir des oeuvres.
Réussir une oeuvre.
Réviser une oeuvre.
Saluer l‘ oeuvre de quelqu‘un.
Se consacrer à une oeuvre.
Se mettre à l‘ oeuvre.
S' inspirer d‘ une oeuvre.
Traduire une oeuvre.
Transposer une oeuvre, à la scène, à l‘ écran.
Travailler à une oeuvre.
Vanter une oeuvre.
Vendre au bénéfice d‘ une oeuvre.
Voir quelqu‘un à l‘ oeuvre.


2 :

Oeuvre entier, merveilleux, parfait.
Oeuvre du XVIIIe siècle, de la Pléiade.
Oeuvre d‘ un artiste, d‘ un peintre, d‘ un graveur, d‘ un musicien.
Oeuvre d‘ un écrivain.
Oeuvre au noir.
Gros, second, grand, petit, nouvel oeuvre.
Hors-d‘oeuvre, sous-ouvre.
Édification du gros oeuvre.
Pièce, mesure dans oeuvre.
Mesure hors d‘oeuvre.
À pied d‘oeuvre.
Hors oeuvre.
Hors d‘oeuvre.
Tout l‘ oeuvre de Delacroix, de Gide.
Achever le gros oeuvre.
Achever un oeuvre.
Chercher le grand oeuvre.
Être à pied d‘oeuvre.
Finir un oeuvre.
Parvenir au grand oeuvre.
Réaliser le grand oeuvre.
Reprendre un mur, des fondations en sous-ouvre.
Terminer une oeuvre.
Travailler au grand oeuvre de quelque chose.
Travailler en sous-ouvre.


Mots précédents
oeuf
oeufrier
oeuvé,e

Mots suivants
oeuvrer
oeuvrette
off