1

ouïr

 Définition et Synonymes - Définition Mediadico

ouïr(verbe transitif)

Les synonymes Mediadico de ouïr :

Les synonymes Word de ouïr :

Les synonymes WordNet de ouïr :

Les antonymes de ouir :

disputer, haïr


2

Définition du dictionnaire Littré

> OUÏR
Prononciation : ou-ir. Des grammaires disent que ce mot a une demi-aspiration ; cela est contre l'usage qui élide l'é devant ouïr : l'ouïr
, j'ois, tu ois, il oit, nous oyons, vous oyez, ils oient ; j'oyais, nous oyions ; j'ouïs, nous ouïmes ; j'oirai, nous oirons, ou j'orrai, nous orrons ; j'oirais ou j'orrais ; oyons, oyez ; que j'oye, que nous oyions, qu'ils oient ; que j'ouïsse ; oyant ; ouï
v. a.
Cette conjugaison, très régulière, est inusitée, excepté à l'infinitif présent et au participe passé, selon l'Académie ; mais il faut ajouter comme usités encore le parfait défini et l'imparfait du subjonctif ; les autres temps ne s'emploient que dans le style marotique ; pourtant il serait bien utile de remettre en usage oyant, et de dire en oyant, au lieu de en entendant, qui est si désagréable à l'oreille.
Sens 1
Recevoir les sons par l'oreille, entendre. (les Anglais écrivent non ois, mais oyes, qu'ils prononcent ôièce, et qui est le français oyez).
Ouïr la messe, assister à la messe.
Sens 2
Écouter, prêter attention, donner audience. Un juge doit ouïr les deux parties.
Sens 3
Écouter favorablement, exaucer. Daignez ouïr nos voeux.
Sens 4
Recevoir une déposition.
En termes de procédure, ouïr des témoins, recevoir leurs dépositions.
Ancien terme de procédure criminelle. Être assigné pour être ouï, être assigné pour répondre en personne devant le juge. Décret d'assigné pour être ouï, ordonnance judiciaire qui assignait un prévenu à comparaître en personne.
Sens 5
Substantivement, l'oyant compte (voy. OYANT).
HISTORIQUE
XIe s.
XIIe s.
XIIIe s.
XIVe s.
XVe s.
XVIe s.
ÉTYMOLOGIE
Picard, aouir, auir, aoir ; wallon, oiî ; j'aus ben, j'entends bien ; provenç. ausir ; esp. oir ; port. ouvir ; ital. udire ; du lat. audire ; comparez OREILLE. Audire paraît être un dénominatif de auris, oreille, qui est pour ausis. Voltaire (Comm. Corn. Poly. III, 2) prétend qu'à l'infinitif nous disions autrefois oyer, et que les sessions de l'échiquier de Normandie s'appelaient oyer et terminer. C'est une erreur ; oyer à l'infinitif serait un barbarisme dont il n'y a pas de trace dans notre historique ; oyer et terminer est non pas du normand, mais de l'anglo-normand ; enfin oyer, terminer sont non des infinitifs mais des substantifs.
3

Anagrammes de ouïr

Nombre de lettres :
4

Mots Proches de ouïr