1

pan

 Définition et Synonymes - Définition Mediadico

pan(nom masculin)

Partie flottante d'un vêtement.
Partie d‘ une pièce d‘ étoffe.
Partie d‘ un mur.
Chacun des côtés d‘ un ouvrage de maçonnerie, de menuiserie, etc.
Face d‘ un objet polyédrique.
Grande partie: pan du ciel, pan de la mémoire.

Pan coupé surface située à l'angle de deux murs, oblique par rapport à eux, et remplaçant leur réunion à angle droit ou aigu.

pan(interjection)

Onomatopée pour exprimer le bruit d‘ une chose qui éclate, qui tombe, etc.

Homonymes - paronymes
paon( oiseau).

Les synonymes Word de pan :

Les synonymes WordNet de pan :

Les antonymes de pan :

profondeur


2

Définition du dictionnaire Littré

> PAN
Prononciation : pan
s. m.
Sens 1
Partie considérable d'un vêtement, robe, manteau, habit.
On dit aussi un pan de tapisserie.
Pan de cuirasse, partie qui couvrait le haut des reins.
Sens 2
Terme de chasse. Sorte de filet que l'on tend autour d'un bois.
Pan de rets, ceux avec lesquels on prend les grosses bêtes.
Sens 3
Par comparaison avec un pan de vêtement, partie d'un mur.
Par analogie.
Sens 4
Chacun des côtés d'un ouvrage de maçonnerie, de menuiserie, d'orfévrerie, etc.
Pan de comble, un des côtés de la couverture d'un comble.
Long pan, le plus long côté d'un comble, d'une lucarne.
Sens 5
Pan de bois, clôture de charpenterie qui sert à séparer des chambres.
Terme de menuiserie. On appelle pans les quatre pièces de bois ou traverses qui forment la couchette.
Pan de canon, partie aplatie d'un canon, d'un fusil ou d'une carabine.
Dans une lame de sabre ou d'épée, les pans creux sont des évidements assez larges relativement à leur profondeur, ménagés le long de la lame pour l'alléger.
Terme de marine. Face d'une pièce de bois dans le sens de sa longueur.
Sens 6
Pan coupé, figure dont les angles sont coupés.
Pan coupé, surface qui remplace l'angle à la rencontre de deux pans de mur.
Sens 7
À pan, tout à pan, locution usitée dans quelques provinces et signifiant en plein, à même. Mettre quelqu'un à pan d'un panier de fruits. Vendanger tout à pan.
HISTORIQUE
XIe s.
XIIe s.
XIIIe s.
XVe s.
XVIe s.
ÉTYMOLOGIE
Prov. pan ; esp. paño ; port. pano, panno ; ital. panno ; du lat. pannus ; en grec, morceau d'étoffe. Le sens est passé, de morceau d'étoffe, à une pièce d'étendue quelconque : pan de muraille, et, dans l'ancienne langue, pan de terre.
SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE 1. PAN. Ajoutez :
Sens 8
Pan de roue, dispositif employé pour franchir les obstacles qui arrêtent les roues d'une voiture ; on fixe un cordage à un rais près d'une jante, on entoure le cercle de la roue avec ce cordage et on tire.
Sens 9
Terme de boucherie. Le cuissot avec le rognon et le carré.
> PAN
Prononciation : pan
s. m.
Sens 1
Terme de polythéisme gréco-latin. Le dieu des bergers, compagnon de Bacchus dans son expédition de l'Inde.
Flûte de Pan, instrument composé de morceaux de roseaux de grandeurs inégales.
Sens 2
Le grand Pan, personnage mythologique, dont un récit, apocryphe d'ailleurs, fait raconter la mort qui excita de longs gémissements.
Le grand Pan, nom sous lequel les panthéistes ont désigné la nature.
Fig. Le grand Pan, surnom donné à différents personnages du XVIIe siècle, Richelieu, Saumaise, et que Mme de Sévigné appliqua à Bourdaloue.
ÉTYMOLOGIE
Lat. Pan, mot dont l'origine est inconnue, mais auquel on a attribué, par erreur, le même sens que le grec, d'où le grand Pan, avec l'acception panthéistique.
> PAN
Prononciation : pan
Onomatopée qui exprime soit le bruit occasionné par un corps qui tombe subitement ou frappe sur un autre corps, soit le bruit de quelque chose qui éclate.
> PAN
Prononciation : pan
s. m.
Abréviation de empan, mesure de longueur usitée dans le Midi, et qui est de 24 centimètres.
HISTORIQUE
XVIe s.
ÉTYMOLOGIE
Voy. EMPAN.
3

Dictionnaire de L'académie française (8 ème édition)

> PAN
n. m.
Partie tombante ou flottante d'un vêtement d'une certaine ampleur. Un pan de robe, de manteau. César, à l'instant d'être assassiné, se couvrit le visage avec un pan de sa toge.

Il se dit également d'une Partie d'un mur. Un pan de mur. Un pan de muraille.

Pan de bois, Assemblage de charpente dont on remplit les vides de maçonnerie et qu'on recouvre d'un enduit sur lattes. Une cloison en pan de bois.

Il se dit aussi d'Un des côtés, d'une des faces d'un ouvrage de maçonnerie, de menuiserie, d'orfèvrerie, etc., qui a plusieurs angles. Une tour à pans, à six pans, à huit pans. Une table à pans. Une salière à pans.

Pan coupé, Surface plane qui remplace l'angle à la rencontre de deux pans de mur. Faire un pan coupé à l'angle d'une rue. Un salon à pans coupés.

> PAN
Onomatopée
dont on se sert pour exprimer le bruit produit par une chose qui éclate, ou par un corps qui frappe sur un autre. Pan! Un coup de tonnerre. Pan, pan! Ouvrez-moi la porte.

4

Anagrammes de pan

Nombre de lettres :
5

Mots Proches de pan