1

papier

 Définition et Synonymes - Définition Mediadico

papier(nom masculin)

Difficultés orthographiques
des papiers couronne.
papier d‘ émeri ou papier-émeri.
du papier jésus.
du papier journal, des papiers journaux.
du papier à lettres.
du papier peint, des papiers peints.
du papier bible, des papiers bible.
du papier cadeau, des papiers cadeau.
du papier Canson, des papiers Canson.
du papier carbone, des papiers carbone.
du papier Japon, des papiers Japon.
du papier à cigarette( s).
du papier de verre, des papiers de verre.
du papier d‘ emballage, des papiers d‘ emballage.
du papier à musique, des papiers à musique.

Les synonymes Mediadico de papier :

Les synonymes Word de papier :

5 : titre, valeur

Les synonymes WordNet de papier :

2

Définition du dictionnaire Littré

> PAPIER
Prononciation : pa-pié ; l'r ne se prononce et ne se lie jamais ; au pluriel, l's se lie : des pa-pié-z importants
s. m.
Sens 1
Nom donné dans l'antiquité à un tissu sur lequel on écrivait et qui était fabriqué avec le papyrus.
Papier s'est dit quelquefois pour papyrus.
Sens 2
Plus tard, feuille faite avec du chiffon de coton et qui servait à écrire. Vers le XIIe siècle on apporta d'Orient en Europe l'art de faire du papier avec des chiffons réduits en pâte. Beaucoup de manuscrits grecs sont écrits sur du papier de coton.
Sens 3
Aujourd'hui, feuille faite la plupart du temps avec des chiffons de vieux linge et qui sert à écrire ou à imprimer. Papier qui a du corps. Papier mécanique de toute longueur. Rame, main de papier.
Papier doré sur tranche, se dit de feuilles de papier que, pour l'ornement, on a dorées sur la tranche.
Nom de différents papiers à écrire : papier au pot ou papier écolier, vélin, vergé, tellière, à lettre, etc.
Noms de papiers à imprimer : carré, grand raisin, grand aigle, écu, etc. ; papier de Hollande.
Papier de sûreté, papier pour les billets de banque et autres valeurs, tel qu'on ne puisse le contrefaire.
Papier lombard, sorte de papier à impression.
Papier à la Colbert, papier qui servait pour copier les comptes.
Confier au papier, écrire ce qu'on a de secret.
Dans le même sens, dire au papier.
Mettre, jeter ses idées sur le papier, les mettre par écrit.
On a dit dans le même sens : mettre en papier.
Sur le papier, par écrit.
Sur le papier, se dit, par opposition à effectif, de ce qui ne figure que par écrit. Une armée de quarante mille hommes sur le papier.
Cela est beau sur le papier, se dit d'un projet, d'un plan qui, paraissant beau en écrit, est d'une exécution ou impossible, ou inutile, ou dangereuse.
Brouiller, barbouiller, gâter du papier, écrire des choses inutiles, ridicules.
Mettre de la marchandise en papier, l'envelopper avec du papier.
Faire papier, tenir papier, s'est dit pour tenir registre.
Fig. Papier mâché, papier mouillé se dit de ce qui n'est pas plus fort, plus résistant que du papier mâché ou mouillé.
Fig. Une figure, un visage de papier mâché, un visage pâle et blême qui annonce manque de santé et de force.
Ce n'est que du papier, ou du papier mouillé, se dit d'un méchant drap qui se déchire facilement
Sens 4
Terme d'imprimerie. Livres en grand papier, livres qui ont de grandes marges.
Papier blanc, le premier côté de la feuille qu'on couche sur la forme.
Sens 5
Il se dit aussi de différentes sortes de papiers qui servent à différents usages. Papier maroquiné. Papier à sucre. Papier à chandelle.
Papier marbré, papier teint de diverses couleurs imitant les veines des marbres, des agates, etc.
Papier bleu, celui dont les marchands font des enveloppes pour diverses marchandises.
Papier gris, ou papier brouillard, papier qui, n'étant point collé, boit les liqueurs et sert même à les filtrer, et, en général, papier peu consistant.
Papier non collé, papier servant à filtrer ; il y en a deux espèces, l'un gris, l'autre blanc et dit papier joseph.
Papier parchemin, papier trempé dans une dissolution d'acide sulfurique et devenu consistant comme du parchemin.
Papier gélatine, papier transparent pour calquer.
Papier végétal, à décalquer.
Terme de marine. Papier de doublage, sorte de papier gris qui se place quelquefois entre le franc-bord et le doublage en cuivre.
Sens 6
Papier de Chine, papier fait avec la seconde pellicule de l'écorce de bambou.
Sens 7
Papier timbré, ou marqué, papier marqué d'un timbre, dont on est obligé de se servir pour certains actes.
Papier libre ou mort, papier non timbré. Les extraits des actes de naissance nécessaires pour établir l'âge des électeurs seront délivrés gratuitement sur papier libre, à tout réclamant, Loi du 15 mars 1849, art. 13. à défaut de déclaration de versement, il [l'expéditeur d'un article d'argent] fait constater son identité soit par témoins, soit par un certificat délivré par un maire, sur papier libre, et revêtu du cachet de la mairie, Instruction de l'administration des postes. Papier libre se dit aussi, chez les cartonniers, du papier ordinaire, par opposition au papier filigrané qu'ils emploient. Si le nombre de jeux [de cartes] correspondant aux feuilles de moulage excède celui qu'a dû produire le papier filigrané manquant, il y a lieu de supposer que les jeux excédants ont été complétés avec des cartes en papier libre, Circul. contrib. indir. 15 juin 1816, n° 8.
Sens 8
Papier de musique, papier réglé pour la portée et sur lequel on écrit la musique.
Papier réglé à la française, celui qui est plus haut que large. Papier réglé à l'italienne, celui qui est plus large que haut.
Fig. Il est réglé comme un papier de musique, se dit d'un homme extrêmement régulier et concerté dans tout ce qu'il fait.
Sens 9
Papier peint, ou papier-tenture, papier qui sert à tapisser les murs d'une chambre. Manufacture de papiers peints. Papier-damas. Papier-lambris. Papier-tontisse. Papier-granit. Papier-marbre. Papier-arabesque.
Papier pâte, papier teint en bleu qui sert à couvrir les tablettes et le dedans des armoires.
Papier coutil, papier qui imite le coutil.
Papier soufflé ou papier velouté. Il existe depuis quelque temps à Rouen une fabrique de papier, que l'on nomme velouté, connu aussi sous le nom de papier soufflé ; c'est un papier sur lequel on applique divers dessins de laine hachée, Dict. des arts et m. Papetier.
Sens 10
Chez les relieurs, papier pâte, papier non lissé. On enlève le morceau de feuille d'or de dessus le coussinet, avec un morceau de papier pâte, c'est-à-dire du papier non lissé, ou avec une carte dédoublée, Manuel du relieur, p. 232, Roret, 1827.
Sens 11
Papier de verre, papier enduit de poudre de verre, dont on se sert pour polir.
Papier tracé, papier au pot, papier cachet, se dit de papiers qu'emploient les cartiers.
Terme de chimie. Papier réactif, bandelette de papier joseph teinte avec des solutions de couleurs végétales ; il sert à reconnaître diverses réactions.
Sens 12
Papiers médicamentés, nom donné à certaines préparations faites par application de substances adhésives sur du papier, pour être ensuite placées sur des parties malades. Papier à cautère.
Papier chimique, sparadrap fait avec des feuilles de papier enduites d'huile siccative, puis, sur une de leurs faces, d'emplâtre de minium.
Sens 13
Toute sorte de titres, documents, mémoires ou autres écritures. Perdre un papier de conséquence. Inventorier des papiers.
Papiers sur table, en produisant les pièces, en n'annonçant rien qu'on ne prouve par des pièces valables.
Fig. Il est riche en papier, se dit d'un homme dont le bien est litigieux.
Dans le langage de la poste, papiers d'affaires, papiers qu'elle peut se charger de transporter. En France, on considère comme papiers d'affaires les dossiers de procédure, les pièces de comptabilité, et généralement tous les paquets de papiers manuscrits n'ayant pas le caractère d'une correspondance actuelle et personnelle, Commiss. internat. des postes, Paris, 1863, p. 36.
Être écrit sur les papiers d'un autre, ou, simplement, être sur ses papiers, lui devoir quelques sommes.
Être sur les papiers, se dit aussi d'une personne contre laquelle il a été donné quelque mémoire, quelque renseignement à celui qui a droit d'inspection et de juridiction. Il est sur les papiers du préfet de police.
Il est écrit sur le papier rouge, il a choqué quelque puissant qui n'attend qu'une occasion pour se venger.
Fig. et familièrement. Être bien, être mal dans les papiers, sur les papiers de quelqu'un, être bien ou mal dans son esprit.
Fig. Être dans les petits papiers de quelqu'un, occuper son souvenir, lui être cher.
Fig. ôtez, rayez cela de vos papiers, c'est-à-dire vous vous trompez de compter sur telle chose.
Papier terrier, registre contenant le dénombrement de toutes les terres et de tous les tenanciers qui relèvent d'une seigneurie.
Anciennement. Papiers royaux ou papiers publics, papiers signés du roi ou de ses principaux officiers.
Anciennement. Papier à taille, rôle de tous les taillables d'une paroisse.
Sens 14
Papier volant, feuille détachée sur laquelle on écrit quelque chose.
Papier volant, papier qui ne fait pas foi en justice.
Sens 15
Papier s'est dit d'un livre de compte (acception qui n'est plus usitée). Écrivez cela sur votre papier.
Sens 16
Au plur. Passeport, livret, et autres pièces certifiant la qualité, la profession, l'état civil d'une personne. Ses papiers étaient en règle.
Les papiers d'un navire sont les pièces authentiques par lesquelles on prouve son identité, telles que rôles d'équipage, commissions, brevets, connaissement, etc.
Sens 17
Tout effet qui représente l'argent comptant, à savoir lettres de change, billets payables au porteur, etc. Il m'a payé en papier.
Papier court, papier long, papier à courte échéance, à longue échéance.
Papier sur Londres, ou, elliptiquement, du Londres, papier qui doit être payé par Londres.
Fig. Papier doré sur tranche, papier endossé par les meilleures signatures.
Bon papier, mauvais papier, papier dont le signataire est solvable ou n'est pas solvable, et aussi papier qui ne perd pas ou perd beaucoup sur la place.
Le papier d'un négociant, les lettres de change et billets souscrits par lui.
Sens 18
Papier se dit aussi des effets publics, des valeurs en papier données par le gouvernement. Le papier hausse, baisse.
Papier-monnaie, papier auquel le gouvernement donne valeur d'argent monnayé et cours forcé.
Sens 19
Papiers publics, papiers-nouvelles, les gazettes, les journaux.
Sens 20
Chez les éventaillistes, tout ce qui est étendu sur le bois et qui sert à agiter l'air.
Sens 21
Sorte de tissa que les guêpes forment pour faire leur nid.
Sens 22
Papier fossile, tissu d'asbeste très mince ; se dit également de plusieurs substances que l'on appelle aussi cuir ou liége fossile.
Papier de montagne, l'asbeste.
Papier météorique, sorte de tissu de conferves.
Sens 23
Papier pierre, pierre lithographique factice.
PROVERBES
Les murailles sont le papier des fous, c'est-à-dire il n'y a que les fous qui écrivent sur les murs.
Il se faut fournir d'encre et de papier, se dit à celui qui de mande des choses qu'on n'est pas tenu de lui donner.
Le parchemin est plus fort que le papier, se disait pour exprimer que les titres sur parchemin avaient plus de force que les autres.
Le papier souffre tout, c'est-à-dire on écrit tout ce qu'on veut, des sottises comme le reste, le faux comme le vrai.
HISTORIQUE
XIVe s.
XVe s.
XVIe s.
ÉTYMOLOGIE
Wallon, papi ; provenç. papier ; catal. paper ; espagn. papel ; du latin fictif papyrius, de papyrus (voy. PAPYRUS).
SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE PAPIER.
Sens 15
Ajoutez en exemple :
Papier-journal, registre, livre de compte.
Sens 24
Papier mâché, papier mouillé qu'on emploie pour faire des tabatières et autres petits objets.
Sens 25
Faire courir le petit papier, se dit, aux jeux innocents, d'une des pénitences imposées pour la délivrance d'un gage touché, qui est de dire à chacun : Si j'étais petit papier, que feriez-vous de moi ?
Sens 26
Papier d'oiseau, papier très mince.
Sens 27
Le proverbe : Le papier souffre tout, se trouve au XIVe siècle sous cette forme :
3

Dictionnaire de L'académie française (8 ème édition)

> PAPIER
n. m.
Composition faite de chiffons ou de diverses matières végétales fibreuses, qu'on réduit en pâte, qu'on étend, qu'on fait sécher et qu'on débite par feuilles pour écrire, pour imprimer, pour envelopper, etc. Papier fort. Papier qui a du corps, qui a de la main. Papier à lettres. Papier d'impression. Papier réglé. Papier écolier. Papier ministre. Papier quadrillé. Papier satiné, glacé, couché. Papier collé. Papier qui boit. Rame de papier. Main de papier. Ceci n'est pas plus épais qu'une feuille de papier. Moulin à papier. Sac de papier. Papier de tel ou tel format. Papier de Chine, du Japon, de Hollande. Papier vélin. Papier vergé.

Papier de luxe, Celui qui généralement est fabriqué à la main. Papier de cuve, papier à la forme, Papiers dont la pâte est travaillée feuille par feuille, dans des moules ayant la dimension de la feuille que l'on désire obtenir.

Papier de pâte chimique, Celui dont la pâte est obtenue par des procédés chimiques.

Machine à papier, Machine à traiter mécaniquement la pâte de papier.

Grand papier, Papier imprimé avec de grandes marges. Un livre sur grand papier.

Papier timbré, Papier marqué d'un timbre, dont on est obligé de se servir pour les écritures judiciaires et pour les actes publics ou privés, dans des cas déterminés par la loi.

Papier libre, Le papier non timbré.

Papier à musique, Papier où sont tracées d'avance les portées sur lesquelles on place les notes de musique.

Papier réglé, Sorte de papier où les lignes sont tracées d'avance.

Mettre, jeter ses raisons, ses idées, ses réflexions sur le papier, Les mettre par écrit.

Sur le papier se dit, par opposition à Effectif, de Ce qui ne figure que par écrit. L'armée était de cinquante mille hommes sur le papier.

Fam., Cela est beau sur le papier, se dit d'un Projet, d'un plan qui paraît beau en théorie, mais dont l'exécution serait impossible, inutile ou dangereuse.

Fam., Barbouiller du papier, Écrire des choses inutiles ou ridicules.

Fig. et fam., Figure, visage de papier mâché, Visage blême, qui annonce un manque de force ou de santé.

Papier brouillard, papier buvard, Papier qui absorbe le superflu de l'encre.

On distingue aussi, suivant les divers usages qu'on en fait, différentes autres sortes de papiers : Papier d'emballage. Papier à sucre. Papier à chandelle. Papier à filtrer ou papier- filtre. Papier gris. Papier à calquer ou papier- calque. Papier de soie. Papier à cigarettes. Papier marbré. Papier maroquiné, etc.

Papier carbone, Papier pour faire les doubles à la machine à écrire.

Papier de verre, Sorte de papier enduit de poudre de verre, servant au polissage.

Papier peint ou Papier-tenture ou simplement Papier, Papier de différentes espèces et de toutes sortes de couleurs et de dessins, imitant les étoffes, les lambris, l'architecture, etc., que l'on emploie pour tapisser les murs. Manufacture de papiers peints. Appartement tendu de papier. Il a renouvelé les papiers de son appartement. Papier velouté. Papier à fleurs. Papier- marbre. Papier uni. Coller du papier.

PAPIER se dit, par extension, de Toute sorte de titres, documents, mémoires et autres écritures. Perdre un papier important. Sa serviette est bourrée de papiers. Avez-vous apporté vos papiers? Inventorier des papiers. Les papiers d'une succession. Il m'a vendu sa propriété et m'en a remis tous les papiers. Mettre de l'ordre dans ses papiers. Des papiers de famille.

Fig. et fam., Il est dans les petits papiers de telle personne, Il est en faveur auprès d'elle.

Fig. et fam., Rayez cela, ôtez cela de vos papiers, Ne croyez pas cela, ne comptez pas là-dessus.

Papier volant, Feuille détachée sur laquelle on a écrit quelque chose. N'écrivez pas cela sur un papier volant qui peut se perdre, mettez- le dans un registre. On dit plutôt aujourd'hui Feuille volante.

PAPIERS, au pluriel, se dit du Passeport, du livret et des différents actes qui certifient la qualité, la profession, l'état civil d'une personne. Ce voyageur n'avait pas de papiers. Ses papiers étaient en règle. Il attend pour se marier que ses papiers soient arrivés de son pays.

Papiers d'un navire, papiers de bord, Toutes pièces qu'un navire doit avoir : rôles d'équipages, commissions, brevets, connaissements, etc.

PAPIER se dit encore des Lettres de change, traites, billets payables au porteur et autres effets de cette nature, qui représentent l'argent comptant. Tout son bien est en papier. Il m'a payé en papier.

Bon papier, mauvais papier, Papier dont le signataire est solvable ou n'est pas solvable, qui perd peu ou qui perd beaucoup sur la place.

Le papier d'un négociant, Les lettres de change et billets souscrits par lui.

PAPIER se dit aussi des Effets publics, des valeurs en papier données par le gouvernement.

Papier-monnaie, Papier créé par le gouvernement pour avoir valeur et cours d'argent monnayé.

Papiers publics, Les journaux. Il est vieux.

4

Anagrammes de papier

Nombre de lettres :
5

Usages de papier

papier


1 :

Papier fort, grossier, chagriné, moiré, glacé, vergé, fin.
Papier moisi, transparent, peint, uni, rayé, quadrillé.
Papier ligné, brillant, réglé, paraffiné.
Papier translucide, transparent, couché, absorbant, froissé.
Papier poreux, épais, plissé, hygiénique, collant, gommé.
Papier sulfurisé, sensible, émeri, mâché, écolier, ministre.
Papier recyclé, encollé, timbré, doré, écrit, perforé, crispé.
Papier( peint) tout gondolé.
Papier compromettant.
Papier blanc, couleur, émerisé, paraffiné, perforé, vergé.
Papier carbone, bible, pelure, crépon, cristal, calque, filigrané.
Papier bristol, buvard, kraft, cadeau, cul, journal, tellière.
Papier gaufré, goudronné, huilé.
Papier vendu encollé, préencollé.
Papiers collés, gras, inutiles, militaires, bancables.
Papiers éparpillés.
Papiers bons à jeter.
Papier-torchon, papier-filtre, papier-toilette, papier-monnaie.
Papier de luxe, de chiffon, de ménage, d‘ emballage.
Papier de soie, d‘ Arménie, de verre.
Papier( de) brouillon, d‘ impression.
Papier d‘ étain, d‘ argent, ( d') alu( minium).
Papiers de bord, de famille, d‘ identité, de commerce.
Papiers d‘ un navire.
Papier à dessin, à musique.
Papier( payable) à vue.
Papier à fleurs, à en-tête.
Papier à cigarettes, à lettres.
Papier à décalquer.
Papier au ferroprussiate.
Papier en rouleaux, en feuilles.
Papiers en règle, en désordre.
Papier pour emballage.
Papier qui brûle, flambe, jaunit, s' imbibe.
Papier qui boit( l' encre).
Papier qui s‘ imprègne d‘ eau.
Papier( peint) qui se décolore, ternit.
Papier qui bourre dans l' imprimante.
Papiers qui s‘ envolent, se dispersent.
Bon, mauvais papier.
Petits, faux, vieux papiers.
Coupe-papier, gratte-papier.
Édition grand papier.
Morceau, feuille, bout, chiffon, rame de papier.
Feuillet de papier pelure.
Monnaie de papier.
Noircisseur de papier.
Fabrication du papier.
Format, grain, filigrane du papier.
Grammage, qualité d‘ un papier.
Pâte à papier.
Corbeille à papier.
Serviette, nappe, mouchoir, cocotte en papier.
Figurine en papier mâché.
Écrivain devant son papier.
Serviette pleine de papiers.
Immigré sans papiers.
Bible sur papier pelure.
Sans papiers.
Sur le papier.
Rayez cela de vos papiers !
Vos papiers, s‘ il vous plaît !
Vous avez du papier pour écrire ?
Il n' y a rien d‘ écrit, d‘ inscrit, de marqué sur ce papier.
Agrafer des papiers.
Allumer un feu avec du papier.
Apprêter du papier.
Arranger des papiers.
Assembler des papiers.
Avoir des papiers en règle.
Avoir ses papiers sur soi.
Avoir une mine de papier mâché.
Barbouiller du papier.
Brûler du papier.
Calandrer un papier.
Calquer( un dessin) au papier carbone, transparent.
Caser des papiers.
Cavaler pour obtenir un papier.
Classer des papiers.
Coller du papier peint.
Coucher( ses souvenirs) sur du papier.
Couper du papier.
Cylindrer du papier.
Déchiffonner un papier.
Déchirer du( ou un) papier.
Déclasser des papiers.
Défroisser un papier.
Déglacer du papier.
Dégrafer des papiers.
Délivrer un papier à quelqu‘un.
Demander ses papiers à quelqu‘un.
Déplisser un papier.
Déranger des papiers.
Distribuer des papiers.
Encoller du papier( à tapisser).
Envelopper quelque chose dans du papier.
Écrire un papier pour un journal.
Écrire sur du papier.
Empêcher le papier de boire.
Enrouler quelque chose dans du papier.
Entortiller( un bonbon) dans du papier.
Envoyer un papier à son journal.
Éparpiller des papiers.
Estamper le papier.
Étaler des papiers devant quelqu‘un.
Être dans les petits papiers de quelqu‘un.
Être muni de ses papiers.
Exhiber ses papiers.
Fabriquer de faux papiers.
Fabriquer du papier.
Falsifier des papiers.
Fouiller dans les papiers de quelqu‘un.
Fourrager des papiers.
Fourrager dans ses papiers.
Frotter avec du papier de verre.
Gaufrer du papier.
Gratter le( ou du) papier.
Greneler le papier.
Gribouiller sur du papier.
Griffonner quelque chose sur du papier.
Imbiber le papier de quelque chose.
Imperméabiliser le papier.
Imprimer sur du papier.
Jeter un( ou des) papier.
Jeter( une phrase, une idée) sur le papier.
Laver le papier.
Lisser le( ou un) papier.
Lustrer un papier.
Marger le papier.
Massicoter le papier.
Mélanger des papiers.
Mêler des papiers.
Moirer un( ou du) papier.
Moitir le papier.
Montrer ses papiers( d‘ identité).
Noircir du papier.
Noter quelque chose sur du papier.
Paraffiner le papier.
Parcheminer du papier.
Parfumer du papier( à lettres).
Plier du papier.
Plisser un papier.
Poser un( ou du) papier peint.
Présenter ses papiers.
Ranger des papiers.
Régler le papier.
Réunir les papiers nécessaires à un mariage.
Réunir des papiers.
Rogner le papier.
Ronger le papier.
Se faire faire de faux papiers.
Signer un papier.
Tapisser de papier peint.
Tendre un papier peint.
Trier des papiers.
Vendre du papier.


6

Mots Proches de papier