1

pâté

 Définition et Synonymes - Définition Mediadico

pâte(nom féminin)

pâté(nom masculin)

Difficultés orthographiques
des pâtés de foie.
des pâtés de sable.
un pâté de maisons.

Homonymes - paronymes
pâtée( aliment pour animaux).

Les synonymes Mediadico de pâté :

2 : bouillie.

3 : nouille.

4 : terrine: tourte.

Les synonymes Word de pâté :

Les synonymes WordNet de pâté :

Les antonymes de pate :

loisir, plaisir


2

Définition du dictionnaire Littré

> PÂTE
Prononciation : pâ-t'
s. f.
Sens 1
Farine détrempée et pétrie pour faire du pain ou autre nourriture semblable. Pâte molle. Pâte dure. Pâte levée. Pâte sans levain.
Fig. Mettre la main à la pâte, travailler soi-même à quelque chose.
Fig. Avoir la main à la pâte, être en train de faire quelque chose.
Fig. Avoir la main à la pâte, être dans une bonne position où il y a profits à faire.
Il n'y a ni pain ni pâte au logis, c'est-à-dire il n'y a rien à manger.
Je n'ai mangé aujourd'hui ni pain ni pâte, je n'ai rien mangé.
Mettre de la viande en pâte, la mettre dans la pâte préparée pour la faire cuire au four. Mettre un lièvre en pâte.
Fig. Être comme un coq en pâte, être dans son lit bien couché et bien couvert, être bien nourri, et aussi avoir toutes ses aises. (Un coq en pâte est un coq mis à la retraite, qu'on engraisse avec force pâtée, qu'on tient captif à cet effet pour le manger, et qui, ayant tout à souhait et étant en repos, profite rapidement, dit Ch. Nisard. Ce qui ajoute à la vraisemblance de cette explication, c'est que Despériers dit en ce sens coq au panier (voy. COQ) ; en Normandie on dit aussi : être heureux comme un coq dans un panier).
Sens 2
Pâtes d'Italie, pâtes faites de farine auxquelles on donne différentes formes et dont on fait des potages, des ragoûts. Le vermicelle, le macaroni sont des pâtes d'Italie.
Sens 3
Diverses choses qui sont mises en une masse et comme pétries ensemble. La pâte de ce fromage est fort bonne. Pâte d'amande.
Pâte à laver les mains, pâte faite d'amandes pilées.
Sens 4
Terme de pharmacie. Nom donné à certaines préparations médico-alimentaires formées de gomme, de sucre, d'eau et d'un principe médicinal le plus souvent émollient. Pâte de jujube. Pâte de guimauve. Pâte de lichen. Pâte de réglisse.
On a étendu le nom de pâtes à des composés qui ne contiennent ni sucre ni gomme, et qui n'ont de commun avec les vraies pâtes que leur consistance pâteuse. Pâte arsenicale. Pâte de Canquoin, faite de chlorure de zinc. Pâte caustique de Vienne : potasse caustique, 50 parties ; chaux vive, 60.
Sens 5
Diverses matières broyées et mêlées qu'on emploie à différents usages dans les arts. Pâte de carton. Cette porcelaine est d'une pâte très fine.
Pâte longue, pâte qui possède à un haut degré la faculté de prendre toutes les formes sous la main de l'ouvrier.
Pâtes doublées ou pâtes sur pâtes, nom donné à un nouveau procédé usité par les fabricants de porcelaine, qui consiste à appliquer, sur les fonds unis blancs ou de couleur, et en suivant les contours d'un dessin tracé d'avance, des pâtes colorées d'autres nuances, afin d'obtenir ainsi, sans le secours de la peinture, une décoration polychrome inaltérable.
Pâte, le vieux linge détrempé, pilé, broyé dans l'eau avec lequel on fait le papier.
Eau et farine de seigle mêlées ensemble dont les cordonniers se servent pour coller.
Pâte de riz, pâte dont les Chinois font des vases très beaux et très solides.
Pâte de fourneaux, nom que donnent les chimistes à la terre dont ils font leurs fourneaux.
Pâte de la Chine ou du Japon, pâte que l'on obtient en imprégnant du papier mâché d'eau de gomme bien forte et dont on fait des vases de toute espèce.
Pâte de reliques, pâte où il entre quelques particules de reliques.
Sens 6
Métal en pâte, métal qui est près de fondre.
Sens 7
Pâte se dit de la matière qui fait la partie essentielle d'une roche.
Sens 8
Terme d'imprimerie. Cette forme est tombée en pâte, les caractères en sont tombés et se sont brouillés.
Sens 9
Sens 10
Terme de peinture. L'ensemble des couleurs d'un tableau.
Peindre dans la pâte, charger sa toile de masses épaisses de couleurs et les fondre ensuite les unes dans les autres. Les dessinateurs opèrent par couches successives, les coloristes peignent dans la pâte.
On dit aussi : peint en pleine pâte.
Tableau tout d'une pâte, tableau qui semble fait d'une seule haleine.
Terme de gravure. Estampe de belle pâte, dont les tailles ont de la souplesse, et surtout du moelleux et de la couleur. Se dit surtout quand tous ces mérites ont été bien conservés dans l'opération du tirage.
Sens 11
Fig. et familièrement. Complexion, constitution.
Il se dit, d'une façon analogue, du caractère et des dispositions morales.
Quand on a la main à la pâte, il en demeure quelque chose aux doigts, c'est-à-dire quand les personnes ont un grand maniement d'argent, il leur en reste ordinairement quelque profit.
HISTORIQUE
XIIIe s.
XIVe s.
XVe s.
XVIe s.
ÉTYMOLOGIE
Wallon, pâss, paûss ; prov. esp. et ital. pasta ; du lat. pasta (dans M. Empiricus), du grec signifiant, plat de mets broyés ensemble, du grec, bouillie d'orge, et du grec, répandre sur, saupoudrer.
> PÂTÉ
Prononciation : pâ-té
s. m.
Sens 1
Sorte de pâtisserie qui renferme de la chair ou du poisson. Les pâtés de foie gras de Strasbourg. Les pâtés au gibier de Chartres.
Hacher menu comme chair à pâté, mettre en pièces, hacher par morceaux.
Pâté en pot, hachis de viande assaisonné d'épices, de marrons, etc. et cuit dans un pot.
Pâté en terrine, voy TERRINE.
Pâté de veille, se disait d'un pâté que le maître donnait à ses apprentis, le jour où commençaient les veillées.
Par plaisanterie. Pâté d'ermite, figue sèche dans laquelle on a enfermé une noix, une noisette ou une amande.
Sens 2
Petit pâté, sorte de petite pâtisserie renfermant un peu de viande et qu'on sert, dans les dîners, après le potage.
C'est un prix fait comme celui des petits pâtés, c'est-à-dire c'est un prix réglé, connu de tout le monde.
Je mangerais des petits pâtés sur ta tête, c'est-à-dire je suis beaucoup plus grand que toi.
Elle crie les petits pâtés, se dit d'une femme qui, en travail d'enfant, crie beaucoup (autrefois les marchands criaient dans la rue leurs petits pâtés).
Anciennement. Pâté de requête, sorte de petits pâtés chauds.
Sens 3
Fig. et familièrement. Un gros pâté, un enfant gros et gras.
Sens 4
Fig. Goutte d'encre tombée sur du papier.
Sens 5
Terme d'imprimerie. Caractères mêlés et confondus par la rupture d'une forme, ou d'un paquet, ou même d'une ligne.
Terme de gravure. Se dit des endroits noirs qui se trouvent dans les ombres par la confusion que l'eau forte fait sur les hachures serrées et croisées.
Sens 6
Terme de fortification. Espèce de plate-forme, ou de terre-plein, d'une figure irrégulière, et bordée d'un parapet, qui se construit pour couvrir la porte d'une place.
Sens 7
Assemblage de maisons, ou édifice isolé, ayant une forme arrondie ou carrée, comme les pâtés.
Sens 8
Dans les académies de jeu, faire le pâté, arranger les cartes par tricherie pour se donner beau jeu. Il met tous les rois ensemble et il se les donne ; il a fait le pâté.
Sens 9
Terme de joaillier. Assemblage de plusieurs pierres précieuses de nature et de forme différentes que l'on expose en vente.
Chez les brocanteurs, plusieurs petites curiosités qu'on assemble pour vendre ou acheter en bloc.
Sens 10
Assemblage de lames de vieux fer qu'on soude et qu'on corroie ensemble.
Sens 11
Masse de plâtre à laquelle on donne une forme convexe, et qui sert à construire une voûte sphérique ou autres constructions curvilignes.
Sens 12
Pâtés de grenades, se dit de pots remplis de poudre de guerre et de grenades.
Sens 13
Petit ustensile de brodeur à plusieurs cases.
Sens 14
Espèce de came, coquille. Croûte de pâté vaut bien pain.
REMARQUE
On dit des petits pâtés, et non de petits pâtés, parce que l'adjectif fait corps avec le substantif.
HISTORIQUE
XIIIe s.
XIVe s.
XVIe s.
ÉTYMOLOGIE
Bourg. patai. Pasté a la forme d'un participe passif formé de paste, pâte : ce qui a été pasté, fait avec la pâte.
3

Dictionnaire de L'académie française (8 ème édition)

> PÂTE
n. f.
Farine détrempée et pétrie pour faire du pain ou quelque autre mets, gâteau ou friandise. Pétrir la pâte. Faire lever la pâte. Pâte fine. Pâte sans levain. Cette pâte n'est pas assez légère.

Fig. et fam., Mettre la main à la pâte, Ne pas s'en remettre à d'autres du soin de faire quelque chose, y travailler soi-même. On dit, dans un sens analogue, Avoir la main à la pâte.

Mettre de la viande en pâte, La mettre dans la pâte préparée pour la faire cuire au four. Mettre un lièvre, des perdrix, des canards en pâte.

Fig. et fam., Être comme un coq en pâte, Être dans une situation très agréable, par suite des soins dont on est entouré.

Pâtes d'Italie, pâtes alimentaires, Pâtes faites de farine, auxquelles on donne différentes formes et dont on fait des potages, des timbales, des plats divers.

Fig., C'est une bonne pâte d'homme, une excellente pâte d'homme, la meilleure pâte d'homme que l'on connaisse, C'est un homme doux, accommodant, plein de bonté.

PÂTE se dit aussi de Plusieurs choses qui sont mises en une masse et pétries ensemble. Pâte d'amandes. Pâte de guimauve. Pâte de fruits. Pâte de groseilles, d'abricots, de coings.

PÂTE se dit encore de Certaines matières broyées et mêlées dans les proportions convenables et qu'on emploie à différents usages dans les arts. Pâte de porcelaine. Cette porcelaine est d'une pâte très fine. Pâte dure. Pâte tendre. Pâte de verre. Pâte de papier. Pâte à papier. Pâte de carton.

Carton-pâte, Pâte de carton dont on fait des objets, des ornements moulés, etc.

En termes d'Imprimerie, Cette forme est tombée en pâte, Elle s'est brisée par accident, les caractères en sont tombés et se sont brouillés.

PÂTE, en termes de Peinture, se dit d'une Masse de couleurs fraîches préparées sur la palette pour être posées sur la toile. Peindre en pleine pâte, Charger sa toile d'une épaisseur de pâte qu'on modèle et étend quand elle est encore fraîche, ce qui permet des modelés plus souples et des tons plus fondus que ne pourraient faire des touches superposées. Les grands coloristes ont peint dans la pâte parce que ce moyen permet plus de richesse dans l'exécution et plus d'imprévu dans les modèles. Vélasquez peignait en pleine pâte et c'est à ce procédé aussi que Rembrandt a dû d'être le roi du clair- obscur.

> PÂTÉ
n. m.
Sorte de pâtisserie qui renferme de la viande ou du poisson. Pâté chaud. Pâté froid. Petit pâté. Pâté de canard, de perdrix, de lièvre. Pâté de veau, de jambon. Pâté de foie gras. Pâté de saumon. Croûte de pâté. Ouvrir, entamer un pâté.

Fig. et fam., Hacher menu comme chair à pâté, Mettre en pièces, hacher par morceaux.

Fig. et fam., C'est un prix fait comme les petits pâtés, se dit en parlant d'une Chose dont le prix est réglé, fixe et connu de tout le monde.

Pâté en terrine ou simplement Terrine, Viande assaisonnée d'épices, de truffes, etc., et cuite dans une terrine, où on la laisse pour la servir froide.

Fig. et fam., Un gros pâté, Un enfant gras et potelé. Viens ici, gros pâté!

PÂTÉ se dit aussi d'une Petite masse de sable comprimé que font les enfants pour s'amuser, à l'aide de petits seaux. Les enfants s'amusaient dans le jardin à faire des pâtés.

Il se dit aussi, figurément et familièrement, d'une Goutte d'encre tombée sur du papier. Il ne saurait écrire trois lignes sans faire un pâté.

PÂTÉ, en termes d'Architecture militaire, désigne une Sorte d'ouvrage avancé, placé dans un terrain inondé ou entouré d'eau. Le pâté de Blaye.

Pâté de maisons se dit aussi, en Architecture civile, d'un Assemblage de maisons formant un groupe compact. Faire le tour d'un pâté de maisons.

PÂTÉ, en termes d'Imprimerie, se dit d'une Certaine quantité de caractères mêlés et confondus sans aucun ordre, ce qui arrive quand une forme se brise par quelque accident.

4

Anagrammes de pâté

Nombre de lettres :
5

Usages de pâté

pâté


1 :

Pâté impérial.
Pâté pur porc.
Pâté de foie, de campagne, de canard, de lapin.
Pâté de sable.
Pâté de maisons.
Pâté à la viande, au saumon.
Pâté à consommer froid.
Pâté en croûte.
Pâté en boîte.
Petit pâté.
Morceau, tranche de pâté.
Chair à pâté.
Sandwich au pâté.
Lapin dans un( ou en) pâté.
Entamer un pâté.
Faire du pâté.
Faire un( ou des) pâté( de sable).
Faire des pâtés en écrivant.
Faire le tour du pâté de maisons.
Jouer à faire des pâtés.
Manger du pâté.


2 :

Pâte feuilletée, brisée, sablée, briochée.
Pâte amincie sous le rouleau.
Pâte molle, dure, cuite, fermentée, persillée, pressée.
Pâte malléable, liquide, ferme, légère, non cuite, fine.
Pâte aromatisée, extrudée, colorée, onctueuse.
Pâte céramique.
Pâte dentifrice.
Pâtes alimentaires, fraîches, italiennes, farcies.
Pâtes façonnées en petites couronnes torsadées.
Pâtes pectorales.
Pâte d' émail, de porcelaine, de verre, de minium.
Pâte de guimauve.
Pâte de poisson.
Pâte d‘ amandes, de fruits.
Pâte d‘ un fromage, d‘ un gâteau.
Pâte d‘ un peintre.
Pâte à pizza, à pain, à beignets, à choux, à crêpes, à gaufres.
Pâte à tartre, à nouilles.
Pâte à papier.
Pâte à frire, à modeler.
Pâte à polir les casseroles.
Pâtes à potage, à la bolognaise.
Pâtes aux oeufs, au gratin, à la sauce tomate.
Pâtes à farcir.
Pâte qui lève, repose, fermente, gonfle.
Pâte qui subit le bouillissage.
Pâte qui casse sous les doigts.
Bonne pâte.
Carton-pâte.
Colle de pâte.
Fond, abaisse de pâte.
Boîte, bâton de pâte à modeler.
Chutes, enveloppe de pâte.
Consistance, légèreté d‘ une pâte.
Paquet, sortes de pâtes.
Fabrication des pâtes.
Fromage à pâte molle, dure.
Coq en pâte.
Gâteau en pâte feuilletée.
En pleine pâte.
Abaisser la pâte au rouleau.
Acheter des pâtes.
Amincir une pâte.
Beurrer une( ou de la) pâte.
Couvrir d‘ une pâte.
Cuire une pâte.
Cuire des pâtes.
Découper la pâte.
Étendre une( ou de la) pâte au rouleau.
Être fait d‘ une pâte fine.
Être comme un coq en pâte.
Faire une pâte.
Faire des pâtes.
Faire cuire des pâtes.
Faire gratiner des pâtes.
Feuilleter de la pâte.
Former une pâte.
Fouler la pâte.
Fourrer une pâte.
Fourrer avec de la pâte d‘ amande.
Fraiser une pâte.
Incorporer de la levure dans une pâte.
Incruster de la pâte d‘ émail.
Laisser lever la pâte.
Laisser reposer la pâte.
Malaxer une( ou la) pâte.
Manger des pâtes.
Mettre une pâte en pastilles, en blocs.
Mettre la main à la pâte.
Obtenir une pâte.
Pétrir une( ou la) pâte.
Plier une( ou la) pâte.
Préparer une pâte.
Réduire( des chiffons) en pâte.
Servir des pâtes.
Traiter la pâte à papier.
Travailler une pâte.