1

pavillon

 Définition et Synonymes - Définition Mediadico

pavillon(nom masculin)

Tente militaire ronde ou carrée.
Maison de dimensions modestes avec un jardin.
Construction légère située dans un parc et destinée à servir d'abri.
Partie extérieure de l'oreille.
Extrémité évasée d‘ un instrument à vent.
Toit, partie supérieure de la carrosserie d‘ une voiture.
Drapeau sur un navire.
Etoffe pour recouvrir le ciboire ou le tabernacle.
Héraldique Ce qui enveloppe les armoiries des souverains, et qu'ils ont seuls le droit de porter.

Les synonymes Mediadico de pavillon :

Les synonymes Word de pavillon :

Les synonymes WordNet de pavillon :

2

Définition du dictionnaire Littré

> PAVILLON
Prononciation : pa-vi-llon, ll mouillées, et non pavi-yon
s. m.
Sens 1
Logement portatif qu'on peut dresser partout et pour toutes sortes de personnes, mais employé plus particulièrement au campement des gens de guerre. L'arbre, les cordages d'un pavillon.
Poétiquement. Ciel, pavillon de l'homme, admirable nature, Salut pour la dernière fois ! , GILBERT, Ode imitée de plusieurs psaumes.
Terme de blason. Pavillon se dit de ce qui enveloppe les armoiries des souverains, et qu'ils ont droit seuls de porter. Il est composé de deux parties, qui s'appellent les courtines et le comble.
Sens 2
Terme de tapisserie. Tour de lit plissé par en haut et suspendu au plafond ; on dit aujourd'hui couronne.
Tour d'étoffe dont on couvre le tabernacle dans quelques églises.
Tour d'étoffe qu'on met sur le saint ciboire.
Sens 3
Terme d'architecture. Corps de bâtiment, ordinairement carré, dont la forme est semblable aux pavillons d'armée.
Corps de bâtiment lié à d'autres constructions en retraite, au-dessus desquelles il s'élève ordinairement de la hauteur du comble ou de l'attique qui le couronne. Le pavillon de l'Horloge, le pavillon de Marsan, aux Tuileries.
Pavillon double, pavillon dans lequel il y a deux appartements adossés.
On appelle aussi pavillons les extrémités angulaires d'un bâtiment, soit sur la rue, soit sur les jardins.
Corps de logis seul, qui se fait dans un jardin, loin de la maison principale.
Ancien terme de marine. Petite construction de forme ronde ou quadrangulaire qu'on établissait, comme aujourd'hui les bouteilles, aux angles de la poupe.
Sens 4
Extrémités évasées d'une trompette, d'un cor, d'un hautbois, d'une clarinette, etc. et aussi du porte-voix.
Pavillon chinois, petit cône de métal garni de clochettes, et attaché à l'extrémité d'une hampe, que l'on agite en frappant sur les temps forts de la mesure, dans la musique militaire.
Extrémité évasée d'une sonde, d'une algalie. La sonde entra dans la vessie jusqu'au pavillon.
Partie évasée d'un entonnoir.
Pavillon de la tuyère, son ouverture extérieure.
Sens 5
Terme d'anatomie. Pavillon de l'oreille, espèce de cornet ou d'entonnoir formé par la conque.
Extrémité libre évasée et froncée de la trompe de Fallope.
Sens 6
Étendard, drapeau.
Sens 7
Terme de marine. Quadrilatère d'étoffe, généralement plus large que haut, s'attachant par un de ses côtés à un mât ou à une drisse qui le porte soit à l'extrémité de la vergue d'artimon, soit au sommet d'un mât, JAL., Sa Majesté ayant été informée qu'encore que, par son règlement du 12 juillet 1670, il ait été ordonné que les pavillons, cornettes, flammes et autres marques de commandement de ses vaisseaux de guerre seraient toujours blancs, tant dans les navigations que dans les combats, quelques-uns des officiers commandant lesdits vaisseaux n'ont pas laissé d'arborer, dans les jours de combat, des pavillons et enseigne de poupe rouges.... Ordres du roi, 1678, dans JAL.
Chaque pavillon est distingué par le nom du lieu où on le place, ou de l'usage auquel il sert. Pavillon de poupe, pavillon de beaupré, pavillon de conseil, etc.
Placé au mât de l'arrière, il indique à quelle nation appartient le bâtiment ; placé à d'autres mâts, il indique le rang de l'officier général de mer qui commande.
En général, le pavillon blanc est un signe de paix ; le pavillon rouge est un signe de guerre, c'est aussi celui des bâtiments ou bateaux employés pour le transport des poudres en rade ; le pavillon jaune est un signe de maladies contagieuses ; le pavillon noir est celui des pirates et des forbans.
Pavillon noir, signe de deuil aux XVIe et XVIIe siècles.
Le pavillon couvre la marchandise, c'est-à-dire le commerce des neutres doit être respecté par les puissances belligérantes ; et fig. cela est sous la responsabilité de telle ou telle personne.
Trafiquer sous le pavillon neutre, sous pavillon neutre, employer, en temps de guerre, des bâtiments neutres pour le transport de ses marchandises.
Assurer son pavillon, tirer un coup de canon en arborant le pavillon de sa nation.
Mettre le pavillon en berne, le plier dans sa hauteur, de manière qu'il ne fasse qu'un faisceau ; c'est un signal de détresse pour demander du secours, et aussi un signe de deuil.
Amener le pavillon, le baisser par déférence ou par force.
Amener son pavillon, se dit d'un vaisseau qui se rend.
Fig. Baisser le pavillon, baisser pavillon, mettre pavillon bas, reconnaître son infériorité.
Fig. Se ranger sous le pavillon de quelqu'un, se mettre sous sa protection.
Sens 8
Il se dit des pavillons qui sont employés dans les signaux de mer.
Sens 9
Anciennement. Vaisseau pavillon, ou, simplement, pavillon, vaisseau portant le pavillon d'un officier général.
Être sous tel pavillon, être sous tel commandant.
Sens 10
Fig. Les vaisseaux, l'armée navale, la puissance maritime d'une nation. Le pavillon anglais domine sur ces mers.
Sens 11
Pavillon de guerre, se dit, dans l'histoire d'Italie, d'un pavillon attaché à un char orné des armes de l'État, qu'on promenait pour annoncer que la guerre était déclarée.
Sens 12
Par extension, marque apparente. Chaque page était marquée par un signet, ou un pavillon, qui rappelait sommairement le sujet.
Sens 13
Au jeu de trictrac, marque façonnée en étendard qui annonce qu'on a la bredouille, et qui est prise par le joueur qui fait ses trous le second, jusqu'à ce que l'autre, en les faisant à son tour, lui ôte le pavillon.
Sens 14
Tas de bois à vendre, dit ainsi de sa forme, et fait, sur place, avec les copeaux des arbres abattus et façonnés.
Sens 15
Désigne quelquefois l'étendard des fleurs papilionacées.
Sens 16
Planche qui cache toutes les planchettes d'une jalousie, lorsque celle-ci est relevée.
Sens 17
Facette qui termine la culasse du diamant taillé en brillant.
Sens 18
Pavillon d'or, monnaie qui fut frappée en 1329 par Philippe de Valois.
Sens 19
Pavillon d'orange, coquille de prix, du genre volute.
HISTORIQUE
XIIe s.
XIIIe s.
XVIe s.
ÉTYMOLOGIE
Provenç. papallo, pabalho, pavallo ; cat. pabello, pavello ; esp. pabellon ; ital. padiglione ; du lat. papilionem, ainsi dit de la ressemblance avec un papillon (voy. ce mot). Le pavillon, tente, se dit de tentures, et de là passa au sens d'étendard.
3

Dictionnaire de L'académie française (8 ème édition)

> PAVILLON
n. m.
Il se disait d'une Sorte de tente de forme ronde ou carrée, et terminée en pointe par en haut, qui servait jadis au campement des gens de guerre. Les pavillons étaient ordinairement faits de coutil. L'arbre ou le mât d'un pavillon. Les cordages d'un pavillon. Tendre un pavillon.

Il se dit aussi d'un Tour d'étoffe dont on couvre le tabernacle, dans quelques églises.

Il se dit également du Tour d'étoffe qu'on met sur le saint ciboire.

Il désigne, en termes d'Architecture, un Bâtiment isolé ou un Corps de bâtiment ordinairement carré, appelé ainsi, à cause de la ressemblance de sa forme avec celle des pavillons d'armée. Un pavillon de chasse. Il a bâti un pavillon au bout de son jardin. Un corps de logis entre deux pavillons.

Il désigne aussi l'Extrémité évasée d'une trompette, d'un cor, d'un porte-voix, etc.

En termes d'Anatomie, Le pavillon de l'oreille, Le cornet formé par la conque de l'oreille.

PAVILLON désigne, en termes de Marine, une Sorte de drapeau ou d'étendard, de forme rectangulaire, et dont le principal usage est de faire connaître à quelle nation appartient le bâtiment sur lequel il est arboré. Quand il a cet usage, on le place au mât de l'arrière : placé à d'autres mâts, il sert à indiquer le rang de l'officier général de mer qui commande. Il n'y a que l'amiral qui porte le pavillon au grand mât. Le pavillon de France. Le pavillon français. Un vaisseau battant pavillon anglais. Naviguer sous le pavillon des États-Unis. Arborer le pavillon. Hisser le pavillon. Mettre le pavillon bas. Baisser le pavillon. Rentrer le pavillon, Le faire descendre au moment du coucher du soleil.

Amener le pavillon, Le faire descendre avant de se rendre à l'ennemi. Le vaisseau étant fortement endommagé, on dut amener le pavillon.

Assurer son pavillon, Tirer un coup de canon en arborant le pavillon de sa nation.

Pavillon en berne, Pavillon hissé, déployé à mi-distance entre le sommet du mât et le pont du navire, soit en signe de deuil, soit comme signal de détresse, soit lorsqu'un homme vient de tomber à la mer. Mettre le pavillon en berne.

Pavillon de compagnie, Insigne distinctif d'une compagnie de navigation.

Capitaine de pavillon, Officier commandant un vaisseau monté par un amiral.

Mât de pavillon, Mât spécial placé à l'arrière du navire et sur lequel on hisse le pavillon national.

Fig. et fam., Baisser pavillon ou Mettre pavillon bas, Céder et se reconnaître inférieur à la personne à qui l'on se trouve comparé, avec qui l'on est en concurrence, en contestation. Pour cela, je baisse pavillon, et je reconnais que vous l'emportez sur moi. C'est un homme éminent, devant qui il faut mettre pavillon bas. Vos raisons sont meilleures que les miennes, je cède et je baisse pavillon. Je lui ferai baisser pavillon.

Fig., Se ranger sous le pavillon de quelqu'un, Se mettre sous sa protection.

PAVILLON s'emploie quelquefois, figurément, pour désigner les Vaisseaux, l'armée navale, la puissance maritime d'une nation. On est protégé, dans les parages étrangers, par le pavillon de sa nation. Le pavillon anglais domine sur ces mers. Cet amiral, dans la dernière guerre, a soutenu l'honneur du pavillon français.

Le pavillon couvre la marchandise, Le commerce des neutres doit être respecté par les puissances belligérantes. Il signifie aussi que Le transport d'une marchandise est légitimé par le pavillon que porte le navire qui la transporte. Il se dit encore, figurément, d'une Chose qui a pour garantie le nom de celui qui l'a produite, le crédit de l'endroit d'où elle provient. Je ne sais ce que contient ce livre, mais le pavillon couvre la marchandise.

Trafiquer sous pavillon neutre, Employer, en temps de guerre, des bâtiments neutres pour le transport de ses marchandises.

4

Anagrammes de pavillon

Nombre de lettres :
5

Usages de pavillon

pavillon


1 :

Pavillon français, britannique, national, haut, noir, ennemi.
Pavillon chinois, provincial.
Pavillon central.
Pavillon acoustique.
Pavillon d' armateur, de reconnaissance, de guerre.
Pavillon de pirates, de détresse, de quarantaine.
Pavillon de complaisance.
Pavillon d‘ angle( d‘ un édifice).
Pavillon de verdure, de chasse, de banlieue.
Pavillon de l' oreille.
Pavillon d‘ un navire.
Pavillon d‘ un instrument à vent, d‘ un cor, d‘ une trompette.
Pavillon d‘ un haut-parleur, d‘ un phonographe.
Pavillons d‘ un hôpital.
Pavillon d‘ un édifice.
Pavillon dans un jardin, dans un parc.
Pavillon à la tête de mort.
Pavillon qui signale quelque chose.
Pavillon qui indique la nationalité, la compagnie de navigation.
Le pavillon couvre la marchandise.
Abaissement du pavillon.
Cornet à pavillon évasé.
Navire battant pavillon espagnol.
Abaisser le pavillon.
Amener le pavillon.
Arborer le pavillon.
Arborer un pavillon pour se faire reconnaître.
Assurer le pavillon.
Baisser pavillon.
Baisser pavillon devant quelqu‘un.
Baisser le pavillon.
Baisser pavillon devant quelqu‘un.
Battre pavillon.
Clouer le pavillon.
Confectionner des pavillons dans une pavillonnerie.
Construire un pavillon.
Déferler un pavillon.
Déployer le pavillon.
Envoyer le pavillon.
Être composé, formé, dépourvu, pourvu de pavillons.
Être évasé en pavillon.
Faire des signaux avec un pavillon.
Faire construire un pavillon.
Fixer le pavillon au mât.
Habiter dans un pavillon.
Hisser le( ou un) pavillon.
Naviguer sous pavillon portugais, américain.


6

Mots Proches de pavillon