1

pénitence

 Définition et Synonymes - Définition Mediadico

pénitence(nom féminin)

Repentir du pécheur.
L'un des sept sacrements de l'Eglise catholique par lequel les péchés sont remis.
Ce que le prêtre impose en expiation des péchés.
Punition, châtiment d'une faute.

Les synonymes Mediadico de pénitence :

Les synonymes Word de pénitence :

Les synonymes WordNet de pénitence :

Les antonymes de penitence :

récompense, impénitence, prime


2

Définition du dictionnaire Littré

> PÉNITENCE
Prononciation : pé-ni-tan-s'
s. f.
Sens 1
Retour du pécheur à Dieu, avec une ferme résolution de ne plus pécher à l'avenir.
Ordre de la pénitence de la Madeleine, congrégation de femmes repentantes.
Sens 2
Le sacrement de la pénitence, ou, simplement, la pénitence, l'un des sept sacrements de l'Église, institué par Jésus-christ lorsqu'il donna à ses apôtres le pouvoir de lier et de délier, et celui de remettre les péchés, et par lequel le prêtre remet les péchés à ceux qui les confessent.
Le tribunal de la pénitence, le prêtre qui confesse ; le lieu où il confesse.
Sens 3
Tout ce que le prêtre impose, en expiation des péchés.
Pénitence publique, sorte d'expiation que l'Église imposait autrefois aux grands criminels, retenus dans l'état d'excommunication.
Lettres de pénitence, se disait des lettres que recevaient de leurs évêques les pénitents auxquels des pèlerinages étaient imposés.
Libelle de pénitence, libelle renfermant divers articles de pénitence que des individus coupables d'hérésie ou de prévarication s'engageaient à observer
Sens 4
Il se dit des jeûnes, des prières, des macérations, en un mot de toutes les austérités qu'on s'impose en expiation de ses péchés.
Fig. Faire pénitence de sa mauvaise conduite, en être puni par quelque malheur.
Fig. et familièrement. Faire pénitence, faire mauvaise chère. Vous venez dîner avec nous sans nous avertir, vous ferez pénitence.
Sens 5
Les psaumes de la pénitence, voy. PSAUME.
Sens 6
Punition, châtiment d'une faute. Voilà une rude pénitence pour une faute bien légère. Mettre un enfant en pénitence. Des pénitences d'enfant.
Sens 7
Il se dit, à certains jeux de société, des punitions infligées à ceux qui ont manqué aux règles. Votre pénitence sera de dire une chanson.
Sens 8
Pour pénitence, en pénitence, pour votre pénitence, loc. adv. En punition, pour peine ; se dit surtout par plaisanterie. Voyons, lui dit le confesseur : C'est le plaisir qui fait l'offense ; Que donnait-on ? - Le Déserteur. - Vous le lirez pour pénitence, PIRON, Épigr. contre Sédaine. Mortifiez vos goûts et vos plaisirs ; Et, si parfois vous avez des désirs, Demandez Gluck pour votre pénitence, Épigr. contre Gluck, sans nom d'auteur, dans l'Acanthologie ou Dictionnaire épigrammatique de Fayolle.
REMARQUE
Voltaire a dit : Devers Pâques on doit pardonner aux chrétiens qui font pénitence ; je la fais.... Lett. Cideville, 13 mars 1741. Suivant la règle, pénitence, sans article, ne devrait pas être représenté par la ; mais la phrase étant claire peut passer.
HISTORIQUE
XIe s.
XIIe s.
XIIIe s.
XVIe s.
ÉTYMOLOGIE
Bourg. pegnitance ; provenç. penitencia, penedensa, pentenza ; esp. penitencia ; ital. penitenzia ; du lat. poenitentiam, dérivé de poenitens. L'ancien français avait deux formes : penitence, calqué sur le latin, et peneance qui avait subi l'empreinte française. Peneance s'était contracté aussi en penance.
3

Anagrammes de pénitence

Nombre de lettres :
4

Usages de pénitence

pénitence


1 :

Pratiques de pénitence.
Sacrement, sept psaumes, rituel de la pénitence.
Par pénitence.
Pour ta pénitence tu copieras cette phrase cent fois.
Être en pénitence.
Expier ses péchés par la pénitence.
Faire pénitence.
Faire quelque chose par pénitence.
Imposer une pénitence à quelqu‘un.
Infliger une pénitence à quelqu‘un.
Mettre quelqu‘un en pénitence.
Se flageller pour faire pénitence.
S‘imposer une pénitence.