1

permettre

 Définition et Synonymes - Définition Mediadico

permettre(verbe pronominal, verbe transitif)

Les synonymes Mediadico de permettre :

Les synonymes Word de permettre :

Les synonymes WordNet de permettre :

Les antonymes de permettre :

blâmer, commander, condamner, défendre, inhiber, intercéder, interdire, plaidant,e, plaider, murer, refuser, secourir, preclude, prohibit, proscribe, interdict, obliger, deny, prevent, stop, violenter, réprouver, sanctionner, embargo, engoncer, prohiber, repousser, commandant, commande, obligeant,e, mûre, soumettre, punir, assujettir, assujettissant,e, pourfendre, sauver, réprimande, vouer, stigmatiser, réprimander, gêner, désapprouver, exiger, gêne, serre, serrer, critiquer, gênant,e, blâme, exigeant,e, prélever, préserver, freiner, fortifier, juger, fortifiant,e, juge, critique


2

Définition du dictionnaire Littré

> PERMETTRE
Prononciation : pèr-mè-tr'
v. a.
Il se conjugue comme mettre.
Sens 1
Donner liberté, pouvoir de dire, de faire.
Permettre, avec que, veut le verbe au subjonctif. Cependant Bossuet a mis le futur de l'indicatif : Dieu permettra que l'union se rétablira, Sermons, Char. frat. 2.
Vous me permettrez ou permettez-moi de vous dire ou, simplement, permettez, formule de politesse quand on dit une chose contraire à l'opinion que quelqu'un vient de manifester.
Permettez, se dit aussi quand on dérange quelqu'un pour faire quelque chose.
S'il m'est permis de parler ainsi, se dit quand on se sert d'une locution qui n'est pas usitée, ou qui paraît trop forte dans une circonstance donnée.
Il est permis, les convenances ne s'opposent pas à ce que.
Il m'est permis, on me pardonnera, on m'excusera.
Il m'est permis, il est en mon pouvoir.
Il m'est permis, j'ai la facilité, la faveur, le loisir de.
Il n'est pas permis à tout le monde de, tout le monde n'a pas l'avantage de.
Que ne m'est-il permis ? est employé par les orateurs dans la figure de rhétorique dite prétérition.
Je vous permets de, se dit, par indifférence ou par mépris, pour : vous pouvez faire ou dire ce qu'il vous plaira, je ne m'en soucie pas.
On dit de même : pensez-en ce qu'il vous plaira, je vous le permets.
Sens 2
Se permettre, permettre à soi, s'accorder, se donner la liberté de.
Je me permettrai de vous dire, de vous représenter, formule de civilité ou d'adoucissement.
Sens 3
Autoriser à faire usage d'une chose. Les médecins lui ont permis le café. La loi de Mahomet permet la polygamie.
Sens 4
Tolérer. Il faut bien permettre ce qu'on ne peut empêcher.
Il signifie aussi tolérer ce qu'on pourrait empêcher.
Dieu a permis que, l'ordre de la Providence, de la justice divine a voulu que.
Si Dieu le permet, sorte d'exclamation qui condamne, réprouve, exprimant qu'il faudrait une permission de Dieu pour accepter ce dont il s'agit.
Sens 5
Donner le moyen, le loisir de, avec un nom de chose pour sujet.
Sens 6
Se permettre, v. réfl. Être permis. Ces choses-là ne se permettent pas.
REMARQUE
1. Quand permettre a un régime indirect, il demande de et l'infinitif : On nous permet de sortir. S'il n'a pas de régime, il demande que et le subjonctif : Votre père a permis que vous sortissiez.
2. Régnier a dit permettre sans de :
HISTORIQUE
XIVe s.
XVIe s.
ÉTYMOLOGIE
Bourguig. parmetire ; ital. permettere ; du lat. permittere, de per, et mittere (voy. METTRE).
3

Dictionnaire de L'académie française (8 ème édition)

> PERMETTRE
(Il se conjugue comme METTRE.) v. tr.
Donner liberté, pouvoir de faire, de dire. Il n'a fait que ce que la loi lui permettait. Les lois ne permettent pas l'exportation de telle denrée, ne permettent pas le port de certaines armes. Il n'est pas permis de se venger soi-même. Permettez que je m'absente.

Vous me permettrez ou Permettez-moi de vous dire, de vous faire remarquer, Formule de politesse dont on fait usage en disant à quelqu'un une chose contraire au sentiment, à l'opinion qu'il vient de manifester. On dit aussi simplement, dans le même cas, Permettez. On adresse encore cette formule à une Personne à laquelle on cause quelque dérangement.

S'il m'est permis de parler ainsi se dit Quand on se sert d'un mot, d'une manière de parler qui n'est pas usitée, qui peut surprendre et qu'on hasarde.

Fam., Il n'est pas permis à tout le monde de, Il n'est pas donné à tout le monde, tout le monde n'a pas l'avantage de. Il n'est pas permis à tout le monde d'avoir du génie, du talent. Il n'est pas permis à tout le monde de s'élever si haut.

Fam., Permis à vous, Vous pouvez faire tout ce qu'il vous plaira, je ne m'en soucie point. Il se dit ordinairement par indifférence ou par mépris. Permis à vous de le penser, de vous fâcher. On dit à peu près dans le même sens Je vous permets d'en penser ce qu'il vous plaira ou Pensez-en ce qu'il vous plaira, je vous le permets.

PERMETTRE signifie encore Autoriser à faire usage d'une chose. Les médecins lui ont permis le café. La loi de Mahomet ne permet pas le vin.

Il signifie aussi Tolérer. Il faut bien permettre ce qu'on ne peut empêcher. La société permet certains désordres, afin d'en prévenir de plus grands. Dieu permet souvent que les méchants prospèrent.

Dieu a permis que, L'ordre de la Providence, de la justice divine a voulu que. C'était une famille opulente, Dieu a permis qu'elle soit tombée tout d'un coup dans la misère. Dieu permit qu'après tous ces crimes il tombât enfin entre les mains de la justice.

PERMETTRE se dit aussi des Choses; et alors il signifie Donner le moyen, la commodité, le loisir, etc. J'irai vous voir dès que mes affaires me le permettront. Ma santé ne m'a pas permis de sortir. L'état de la mer ne leur a pas permis de s'embarquer.

SE PERMETTRE signifie Se donner la licence de faire des choses dont on devrait s'abstenir. C'est un homme qui se permet beaucoup de choses, qui se permet tout. Elle s'est permis de tenir des propos contre moi. Vous ne devriez pas vous permettre un pareil langage devant une jeune fille.

Je me permettrai de vous dire, de vous faire remarquer, Formule de civilité ou d'adoucissement.

4

Anagrammes de permettre

Nombre de lettres :
5

Mots Proches de permettre