1

pincer

 Définition et Synonymes - Définition Mediadico

pincer(verbe transitif)

Les synonymes Mediadico de pincer :

2 : [ fam] arrêter: cueillir[ fam], prendre, épingler[ fam], surprendre.

Les synonymes Word de pincer :

Les synonymes WordNet de pincer :

Les antonymes de pincer :

écarter, desserrer, coller, blottir


2

Définition du dictionnaire Littré

> PINCER
Prononciation : pin-sé. Le c prend une cédille devant a et o : pinçant, pinçons
v. a.
Sens 1
Serrer la peau entre les doigts ou autrement.
Absolument.
Fig.
Je vous pince sans rire, sorte de jeu qui se joue ainsi : on fait asseoir sur un siége un homme de la compagnie ; un autre se noircit les doigts d'encre ou de charbon, et pince l'autre en divers endroits du visage, en disant : je vous pince sans rire. L'impression des doigts fait un masque risible, et, si quelqu'un se met à rire, il est obligé de se mettre à la place du barbouillé.
Fig. Pincer sans rire, offenser, faire du mal sans en avoir l'air ; dire quelque chose de piquant sans paraître en avoir l'intention.
Substantivement. Un pince-sans-rire, un homme qui raille sans en avoir l'air, un homme malin et sournois.
Sens 2
Saisir, couper, arracher.
Fig. Pincer la matière, l'effleurer à dessein, ne pas l'approfondir.
Populairement, en pincer, y prendre part, en goûter. Je suis sûr qu'il en a pincé.
Sens 3
Terme de jardinage. Couper avec les ongles l'extrémité des jeunes rameaux pour les arrêter en faveur des autres branches ou des fruits.
Sens 4
Terme de musique. Faire vibrer les cordes d'un instrument, en les tirant vivement avec le bout d'un doigt. Il a pincé ce passage sur son violon, au lieu de le jouer avec l'archet.
Pincer se dit des instruments à cordes que l'on touche de l'extrémité des doigts, tels que la guitare, le luth, la harpe ; en cet emploi, il est ordinairement neutre (on dit toucher des instruments qui ont des touches). Pincer de la harpe, du luth, de la guitare, du téorbe.
Sens 5
Serrer fortement avec une pince, avec des tenailles ou autres instruments semblables. Pincer une bûche, une barre de fer rouge.
Absolument. Vos tenailles sont faussées, elles ne pincent plus.
Sens 6
Pincer les lèvres, les rapprocher l'une contre l'autre ; ce qui est un signe de mécontentement, de pruderie.
On dit de même : pincer le bec.
Rendre plus mince en serrant. Pincer les livres.
Cette robe lui pince bien la taille, elle lui dessine bien la taille, la lui fait paraître fine.
Terme de marine. Pincer un bâtiment, lui donner des formes ou des façons aiguës ou fines.
Sens 7
Terme de manége. Approcher l'éperon du flanc du cheval, sans donner coup ni appuyer.
Sens 8
Familièrement. Arrêter, saisir. On pinça le voleur.
Sens 9
Par extension de l'action de pincer à la sensation que cette action produit, causer une sensation vive et désagréable. Le coup de fouet a pincé ce cheval. Le vent me pinçait le visage.
Sens 10
Fig. et familièrement. Saisir, surprendre en faute. Cet enfant va voler du fruit dans le jardin du voisin ; on le pincera. Si je te pince, tu ne m'échapperas pas.
Sens 11
Se faire pincer, être pincé, être puni de quelque imprudence, de quelque faute. Il s'est fait pincer à des spéculations de bourse.
Sens 12
Fig. Critiquer, railler.
Pincer en riant, faire la critique de quelqu'un, sans amertume et d'une manière agréable.
Sens 13
Chez les planeurs, former l'angle qui règne autour d'une pièce de vaisselle au-dessus du bouge.
Terme de reliure. L'ouvrier doit bien faire attention à ce que son marteau tombe bien aplomb sur la battée, sans cela il risquerait de pincer et couperait la battée, Manuel du relieur, p. 55, Roret, 1827.
Sens 14
Terme de monnaie. Marquer plus fortement les monnaies ou les médailles dans les endroits où l'empreinte n'est pas assez forte.
Sens 15
Terme de marine. Pincer le vent, s'approcher du lit du vent, se tenir le plus près du vent, aussi près que possible.
Il se dit aussi dans les autres cas où l'on a besoin du vent.
Sens 16
Se pincer, v. réfl. Se faire un pinçon. En fermant cette porte je me suis pincé.
HISTORIQUE
XIIIe s.
XVe s.
XVIe s.
ÉTYMOLOGIE
Wallon, pissî ; espagn. pizcar et pinchar ; ital. pizzicare ; Venise, pizzare ; angl. to pinch ; du germanique d'après Diez : bavarois, pfitzen ; holland. pitsen. Il faut rejeter pinceau ; le verbe tiré de ce substantif serait pinceler, et non pincer.
SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE
PINCER. - HIST. Ajoutez : XIIe s.
3

Dictionnaire de L'académie française (8 ème édition)

> PINCER
v. tr.
Presser, serrer la superficie de la peau entre les doigts ou autrement. Pincer quelqu'un fortement. Pincer jusqu'au sang. Ce perroquet lui a pincé le doigt avec son bec. Cette porte m'a pincé les doigts.

Il signifie aussi Serrer fortement avec une pince, avec des tenailles ou autres instruments semblables. Pincez bien cette barre de fer pour la mettre au feu. Vos tenailles sont faussées, elles ne pincent plus.

Il signifie encore Rapprocher en serrant fortement. Pincer les lèvres pour ne pas rire.

Il signifie encore Causer une douleur, produire une sensation vive et désagréable. Un froid qui pince.

PINCER se dit figurément pour Surprendre, saisir, prendre sur le fait. Si je te pince, tu ne m'échapperas pas. Il y a quelqu'un qui vole mes fruits, je le pincerai. Quelque jour il se fera pincer. Il est familier.

Fig. et fam., Se faire pincer, être pincé, Être puni de quelque imprudence qu'on a faite. Il a voulu jouer gros jeu, il s'est fait pincer, il a été pincé. Il a fait des spéculations de Bourse et il y a été pincé.

Fig. et fam., Être pincé, Être amoureux.

PINCER, en termes de Musique, signifie Faire vibrer les cordes d'un instrument en les pinçant avec les doigts. Pincer de la harpe, de la guitare.

En termes d'Agriculture, il signifie Couper avec le bout des doigts ou avec l'ongle les bourgeons ou l'extrémité des jeunes branches d'un arbre à fruit, pour empêcher qu'il ne pousse trop. Pincer les petits bourgeons d'un arbre.

En termes de Manège, il signifie Approcher l'éperon du flanc du cheval, sans donner de coup ni appuyer. Pincer du droit, du gauche. Pincer des deux.

En termes de Marine, Pincer le vent, Aller au plus près du vent.

Le participe passé
PINCÉ s'emploie adjectivement et signifie Qui a un air contraint, raide, dédaigneux. Un air pincé. Des manières pincées.

4

Anagrammes de pincer

Nombre de lettres :