1

planter

 Définition et Synonymes - Définition Mediadico

planter(verbe pronominal, verbe transitif)

Mettre une plante, des graines en terre.

Ficher, enterrer planter un piquet.
Installer: planter une tente, un décor.


Planter là quelqu‘un {familier}
l'abandonner, le quitter.

Se planter se tenir debout, se poster.
{familier} Se tromper.

Les synonymes Mediadico de planter :

Les synonymes Word de planter :

Les synonymes WordNet de planter :

Les antonymes de planter :

arracher, extraire, virus, baisser, balancer, cahotant,e, cahoter, rester


2

Définition du dictionnaire Littré

> PLANTER
Prononciation : plan-té
v. a.
Sens 1
Mettre un végétal en terre pour qu'en prenant racine il croisse. Planter des saules, des choux, des salsifis.
Planter un bois, une avenue, une allée, planter des arbres de manière qu'ils forment un bois, une avenue, une allée.
Fig. Il est allé planter ses choux chez lui, il est allé planter ses choux ou planter des choux, c'est-à-dire il s'est retiré à la campagne.
Fig. On l'a envoyé planter des choux, ses choux, se dit de quelqu'un qui a été relégué à la campagne.
Fig. Planter des lauriers, s'est dit (par une métaphore qui ne s'est pas accréditée) pour remporter des victoires.
Absolument.
Fig. et populairement. Vienne qui plante, sont des choux, ou, simplement : Vienne, arrive qui plante ! se dit d'une chose qu'on veut faire à tout hasard (locution qui paraît signifier, au propre : vienne quelqu'un qui plante, et voilà que ce sont des choux qu'il plante). Arrive qui plante, Sancho Pança est gouverneur, D. Quichotte, dans LE ROUX, Dict. comique.
Sens 2
Semer, en parlant des noyaux, des pepins, des pois, etc. qu'on met en terre. Planter des noyaux, des pepins, des fèves, des haricots.
Sens 3
Garnir un terrain de végétaux. Planter un terrain de vignes, d'oliviers.
Sens 4
Fig. Il se dit quelquefois, dans un style familier d'ailleurs, des hommes mis quelque part comme des plantes.
Sens 5
Fig. Fixer en terre ou ailleurs, comme une plante qu'on met dans le sol. Planter un poteau.
Fig. et familièrement. Planter le piquet en quelque lieu, voy. PIQUET.
Planter des échelles à une muraille, y appliquer des échelles.
Planter un étendard, un drapeau, l'arborer sur les remparts d'une ville prise d'assaut.
Fig. Planter l'étendard de la croix, planter la foi dans un pays, y introduire la religion chrétienne.
Sens 6
Poser, placer, enfoncer.
Planter un baiser, appliquer fortement un baiser sur la joue de quelqu'un.
Populairement. Planter un soufflet sur la joue de quelqu'un, lui donner un soufflet.
Fig. et familièrement. Planter quelque chose au nez de quelqu'un, lui dire quelque chose d'incongru, et aussi lui faire quelque reproche en face.
Fig. Planter des cornes, faire porter des cornes à un mari.
En planter, planter des cornes.
Sens 7
Terme d'architecture. Planter un édifice, faire les premiers travaux pour le construire.
Fig.
Sens 8
Planter une personne en quelque endroit, l'y aposter.
Fig. Planter là quelqu'un, l'abandonner, le quitter.
Planter là quelqu'un pour reverdir, ou, simplement, le planter là, le laisser en quelque endroit, sans venir le reprendre, quoiqu'on le lui ait promis.
Il se dit aussi de la rupture des liens d'affection.
Planter là, signifie aussi laisser dans l'abandon. Ce gueux a planté là sa femme et ses enfants.
Planter là une chose, ne plus s'en occuper.
Sens 9
En sucrerie, planter les formes, les distribuer sur plusieurs files dans la pièce destinée à cet usage.
Planter le sucre, dresser les formes sur les pots, pour que l'eau contenue dans la terre traverse tout le pain.
Sens 10
Se planter, v. réfl. Être planté. Cet arbre se plante au printemps.
Être garni d'arbres, en parlant d'un terrain.
Sens 11
Fig. Se poster.
Se loger.
HISTORIQUE
XIIe s.
XIVe s.
XVe s.
XVIe s.
ÉTYMOLOGIE
Bourguig. piantai ; provenç. et espagn. plantar ; ital. piantare ; du lat. plantare, de planta, plante (voy. PLANTE).
3

Dictionnaire de L'académie française (8 ème édition)

> PLANTER
v. tr.
Fixer une plante en terre pour qu'elle prenne racine et qu'elle croisse. Planter un arbre. Planter des choux. Planter de la chicorée, de la laitue. Planter des fleurs. Planter au cordeau. Planter en quinconce.

Fig. et fam., Il est allé planter ses choux chez lui, ou simplement Il est allé planter ses choux, se dit d'un Homme qui se retire à la campagne après avoir vécu dans le monde, après avoir exercé des emplois. On l'a envoyé planter ses choux, On lui a ôté sa place, son emploi, il n'a plus qu'à vivre dans la retraite.

PLANTER signifie encore Garnir d'arbres. Planter un bois, une allée.

PLANTER se dit aussi absolument. Il aime beaucoup à planter.

Fig. et pop., Vienne qui plante, arrive qui plante, se dit en parlant de Quelque chose qu'on veut faire, au hasard de ce qui peut en arriver. Il est vieux.

PLANTER se dit également en parlant des Noyaux, des pépins, des amandes, des noix, et généralement de Toutes les graines qu'on met en terre l'une après l'autre avec la main, au lieu de les semer confusément. Planter des noyaux, des pépins. Planter des oignons. Planter des pois, des fèves, etc.

PLANTER se dit encore de Certains objets qu'on enfonce en terre et dont on laisse paraître une partie en dehors. Planter des bornes. Planter un poteau. Planter un pilier. Planter une croix. Planter un piquet. Planter des jalons. Planter une tente.

Planter un étendard, un drapeau, L'arborer sur les remparts d'une ville prise d'assaut, au moment où l'on y entre.

Fig., Planter l'étendard de la croix dans un pays, Y introduire la religion chrétienne.

Fig., Planter sa tente, S'établir quelque part. Il est allé planter sa tente ailleurs.

En termes de Théâtre, Planter un décor, Disposer un décor sur la scène.

En termes d'Architecture, Planter un édifice, Faire les premiers travaux pour la construction d'un édifice.

Fig. et fam., Être planté quelque part, Être dans quelque lieu sans en bouger ou s'en éloigner. J'étais planté là à vous attendre. On dit aussi Planter une personne en quelque endroit, L'y aposter, l'y mettre en observation.

Fig. et fam., Planter là quelqu'un, Le quitter, l'abandonner, se séparer de lui, ne vouloir plus avoir affaire à lui. Son domestique s'en est allé sans rien dire et l'a planté là. Si vous ne voulez pas faire ce que je vous dis, je vous planterai là et ne me mêlerai plus de vos affaires. On le dit aussi en parlant des Choses. Il a planté là les vers, la musique. Il a aussitôt planté là son travail et s'en est allé.

Fig. et fam., Se planter devant quelqu'un, Se mettre au-devant de lui, se poster devant lui. Il est venu se planter devant moi.

Le participe passé
PLANTÉ s'emploie dans diverses locutions :

Une terre bien plantée, Une terre où il y a beaucoup de belles avenues d'arbres. C'est la terre du monde la mieux plantée.

Une maison bien plantée, Une maison bâtie dans une situation agréable.

Fig., Des cheveux bien plantés, Des cheveux bien placés sur le front.

Fig., Être bien planté sur ses pieds, sur ses jambes, se dit d'une Personne qui se tient solidement campée.

Fig., Un garçon bien planté, une fille bien plantée, Un garçon, une fille de belle santé et d'aspect solide.

En termes de Maréchalerie, Poil planté, Poil hérissé et lavé. Ce cheval dépérit, il a un mauvais poil, un poil planté.

4

Anagrammes de planter

Nombre de lettres :

Mots précédents
plantaire
plantation
plante

Mots suivants
planteur
planteuse
plantigrade