1

plein,e

 Définition et Synonymes - Définition Mediadico

plein(nom masculin)

plein(adverbe, préposition)

Difficultés orthographiques
avoir des billets plein ses poches.

Homonymes - paronymes
plain, e( se dit d‘ un écu sans meubles. De plain-pied).
plaine( étendue plate).

plein,e(adjectif)

Difficultés orthographiques
à pleins bords.
à pleins bras.
le plein emploi.
à pleines mains.
ils sont pleins d‘ imagination.
en plein vent.
de plein droit.
en plein air.
en plein cintre.

Les synonymes Mediadico de plein :

1 : grosse.

2 : [ fam] ivre: saoul, rond[ fam], parti[ fam], bourré[ fam].

Les synonymes Word de plein :

7 : farci,e

10 : garni, meuble

Les synonymes WordNet de plein :

Les antonymes de plein :

incomplet,ète, inoccupé,e, profond,e, vide, sépulcral,ale,aux, sourd,e, vacant,e, ébauche, partiel,elle, inachevé,e, alvéolaire, désert,e, dépeupler, modeste, inhabité,e, insignifiant,e


2

Définition du dictionnaire Littré

> PLEIN, EINE
Prononciation : plin, plè-n'
adj.
Terme de blason. Armes pleines, celles qu'on porte telles qu'elles sont, sans écartelure ni brisure.
Écu plein, écu rempli d'un seul émail. Cette maison porte son écu d'or plein, de gueules plein.
ÉTYMOLOGIE
Ici plein est une faute, et il faudrait écrire plain, plaine, c'est-à-dire tout uni (voy. PLAIN 1).
> PLEIN, EINE
Prononciation : plin, plè-n'
adj.
Sens 1
Qui contient tout ce qu'il est capable de contenir, par opposition à vide. Une bouteille pleine de vin.
Quand plein est mis devant son substantif, il donne une sorte d'énergie à l'expression. Une pleine bourse de louis. Un plein pot de confitures.
Un verre plein, un verre qui est plein. Un plein verre, la quantité que contient un verre plein.
Plein comme un oeuf, très plein.
Terme de minéralogie. Géode pleine, celle dont l'intérieur se trouve rempli par une matière qui y adhère et qu'à l'oeil l'on distingue de celle de la géode.
Bête pleine, bête qui porte des petits dans son ventre.
Terme de pêche. Hareng plein, celui qui n'a pas encore perdu ses oeufs ou sa laite.
Cet homme est plein de vin, il est ivre.
Avoir le ventre plein, être bien repu.
Populairement. Elle a toujours le ventre plein, se dit d'une femme qui est souvent grosse, Dictionnaire de l'Académie.
Pouls plein, voy. POULS.
Sens 2
Où il n'y a pas d'intervalles vides.
Tige pleine, tige qui ne renferme aucune cavité.
Fleur pleine, celle dont la corolle ou les pétales se sont multipliés par la transformation totale des étamines.
Bois plein, bois compacte et à tissu serré.
Terme de menuiserie. Ouvrages en plein bois, tous ouvrages dans la construction desquels il n'y a point d'assemblages à tenon, mais dont toutes les pièces sont collées les unes sur les autres à joints droits.
Bois plein, forêt bien garnie d'arbres.
Terme de marine. Un navire est construit à mailles pleines, lorsqu'il n'y a pas d'intervalle entre ses couples, ou que ces intervalles sont remplis.
Sens 3
Par exagération. Qui contient une grande quantité.
Sens 4
Qui abonde en quelque chose que ce soit. Un habit plein de taches. Un chien plein de puces.
Sens 5
Fig. Qui abonde, en parlant des personnes, en choses que l'on compare à celles qui remplissent matériellement.
Un homme plein de difficultés, un homme qui cherche des difficultés à tout.
Un homme plein d'expédients, un homme qui trouve des expédients pour toute chose.
Être plein de loisir, avoir tout son temps à soi, n'avoir point d'affaires.
Il est plein de vie, il vit encore et se porte bien.
Dans le style biblique, plein de jours, qui est dans un age avancé.
Sens 6
Fig. Il se dit des choses, dans le même sens.
Entièrement occupé de personnes. Pleine de vie.
Entièrement occupé de personnes.
Il est plein de lui-même, se dit d'un homme qui a trop bonne opinion de lui-même.
Entièrement occupé de choses.
Absolument.
Avoir le coeur plein, avoir des sujets de tristesse ou de joie, qu'on éprouve le besoin de confier à d'autres.
Sens 7
Fig. Qui est rassasié.
Rebondi, replet, gras.
En termes de manége, jarrets pleins, jarrets gras. Flancs pleins, flancs qui ne sont ni creux, ni retroussés, ni coupés.
Sens 8
Fig. De durée ou d'étendue complète. Il fut absent trois jours pleins.
Un jour plein, les vingt-quatre heures tant du jour que de la nuit.
Pleine vendange, pleine récolte, vendange, récolte qui donne autant qu'on peut en attendre.
Plein rapport, état d'une propriété qui rapporte autant qu'elle peut rapporter. Un domaine en plein rapport.
En musique, plein jeu, voy. JEU, n° 22.
Chez les confiseurs, plein sucre, voy. SUCRE.
Terme de chronologie. Année pleine, année lunaire de 354 jours, par opposition à l'année cave de 353.
Mois plein, se dit du mois de 31 et de 30 jours, par opposition au mois cave de 28 et de 29 jours.
Pleine lune, la lune quand elle présente l'aspect d'un cercle entier, c'est-à-dire quand toute la partie éclairée par le soleil est tournée vers nous.
Fig. C'est une pleine lune, c'est une personne qui a le visage large et plein.
On dit de même : un visage de pleine lune.
Tout l'espace qui est depuis le quatorzième jusqu'au vingt et unième jour de la lune. Nous sommes dans la pleine lune.
Pleine mer, la mer loin du rivage, le large (plein est pris ici dans le sens de milieu, non de rempli).
Pleine mer, pleine marée, le moment du flux où la mer est la plus haute.
De plein en plein, d'une pleine mer à une autre pleine mer. Le 15 août, nous aurons pleine mer à sept heures dix minutes ; l'Amsterdam partira de plein en plein, Lett. écr. du Havre, 24 juill. 1844, dans JAL.
Terme de marine. Plein bois, la partie du navire qui est au-dessus de l'eau. Des deux vaisseaux, l'un tirait en plein bois, l'autre à démâter.
Terme de billard. Prendre une bille pleine, l'atteindre avec la sienne de centre à centre.
Terme de blason. Pleines armes, ensemble des pièces qui composent les armoiries d'un seigneur de haubert.
Sens 9
Fig. Qui a de la plénitude, de l'ampleur.
Voix pleine, voix nette et forte qu'on entend bien.
Style plein et nourri, style abondant, et qui fait naître beaucoup d'idées.
Un ouvrage plein, un ouvrage d'esprit où l'on trouve tout ce qu'il doit contenir.
Une vie pleine, vie très activement employée.
En termes de dévotion, des oeuvres pleines, des oeuvres auxquelles il ne manque rien pour sanctifier.
Sens 10
Entier, absolu, complet ; en ce sens, il se met avant son substantif.
Il se met quelquefois après son substantif.
Il s'y met régulièrement quand il est joint à quelque terme modificatif.
De notre certaine science, pleine puissance et autorité royale, formule dont le roi se servait dans ses édits et ses déclarations.
Sens 11
Pleines armes, voy. PLEIN 2.
Sens 12
Plein, précédé de la préposition en, forme diverses locutions qui, avec plus d'énergie, signifient au milieu de.
En plein air, exposé de tout côté à l'air, hors des maisons.
En plein hiver, au plus fort de l'hiver.
Un arbre en plein vent, voy. VENT.
Un arbre en pleine terre, voy. TERRE.
En pleine campagne, loin des habitations.
En plein champ, au milieu des champs.
Peint en pleine pâte, voy. PÂTE, n° 10.
L'armée est en pleine marche, la plus grande partie des troupes qui composent l'armée sont en mouvement.
L'ennemi est en pleine retraite, l'ennemi exécute sa retraite sur tous les points.
L'ennemi est en pleine déroute, sa déroute est complète.
Cette province est en pleine révolte, en pleine insurrection, la révolte y est complète, l'insurrection y est générale.
Tailler en plein drap, voy. DRAP, n° 1.
Sens 13
Plein, construit avec la préposition à, sert à former diverses locutions qui marquent le haut degré de la chose dont il s'agit. Boire à plein verre. Crier à pleine tête. La rivière coulait à pleins bords.
À pleines mains, voy. MAIN, n° 11.
Cette étoffe est à pleine main, voy. MAIN, n° 39.
Ce cheval a une bouche à pleine main, voy. MAIN, n° 41.
À pleine bouche, de manière à remplir la bouche. Ce vin sent la frambroise à pleine bouche.
Terme de marine. Noeud à plein poing, noeud fait très promptement ou sans égard à la netteté de l'ouvrage.
À pleines voiles, voy. VOILE, s. f.
Sens 14
Plein, précédé de la préposition de, entre dans quelques locutions.
De plein droit, sans que le droit puisse être contesté. Il peut faire cela de plein droit.
De plein saut, voy. SAUT.
De plein fouet, sans sauts, ni ricochets, en parlant d'un boulet.
Sens 15
S. m. Terme de physique. Le plein, l'espace que l'on suppose entièrement rempli de matière.
Dans le langage général, ce qui est rempli.
Une étoffe brodée tant plein que vide, une étoffe dont une partie est brodée et dont l'autre ne l'est pas.
Terme de marine. Porter plein, gouverner de manière que les voiles ne soient pas dans le cas de fasier.
Gouverner près et plein, serrer le vent.
Porter bon plein, gouverner de manière à avoir toujours du largue dans les voiles.
Plein la voile ! ordre au timonier d'avoir toujours du largue dans les voiles, de ne pas chicaner le vent.
En architecture, les pleins et les vides, les parties solides, continues, et les espaces sans construction, ainsi que les jours.
Terme de maçon. Tant plein que vide, en tenant compte, dans le toisé, aussi bien de l'espace où sont les portes et les fenêtres, que des gros murs.
Sens 16
Le plein d'un mur, le massif d'un mur.
Sens 17
Le plein de la lune, le temps où la lune est pleine.
Terme de marine. Plein de la mer, moment où la marée est arrivée à sa plus grande hauteur.
Battre son plein, se dit de la marée qui, arrivée à son plus haut point, reste stationnaire quelque temps avant de redescendre.
En pleine marée, quand le flux est le plus haut.
En pleine mer, loin des côtes.
Sens 18
Le plein d'un bois, d'un taillis, le milieu.
Sens 19
Terme de calligraphie. La plus grande largeur ou grosseur du trait de plume, selon que la plume est maniée différemment. On distingue le plein parfait, le plein imparfait, le demi-plein et le délié.
Terme de chirurgien. La partie moyenne d'une bande roulée à deux chefs.
Sens 20
Mettre dans le plein, mettre en plein, envoyer une balle, une flèche au milieu du but où l'on vise.
Sens 21
Terme de jeu de trictrac. Faire son plein, couvrir de deux dames les six flèches d'une des tables.
On dit aussi : conserver son plein. Tenir son plein. Rompre son plein.
Au jeu de biribi, mettre l'argent qu'on joue au milieu d'un chiffre ; lorsque ce chiffre arrive, on retire 64 fois sa mise ; et cela s'appelle gagner un plein.
Mettre en plein, au jeu de hoc, mettre l'argent que l'on joue au milieu d'un chiffre : lorsque ce chiffre sort, on retire 27 fois autant qu'on a mis.
Sens 22
Plein, prép. Autant que la chose dont on parle peut en contenir. Avoir de l'argent plein ses poches. Avoir plein ses poches d'argent.
Sens 23
En plein, tout en plein, complétement, pleinement. Le soleil donnait en plein sur nous.
Terme de marine. Navire chargé en plein, chargé autant que possible.
Sens 24
À plein, même sens.
À pur et à plein, voy. PUR.
Sens 25
Tout plein, loc. adv. Beaucoup (il est du style familier). Quand le vase est trop plein, il faut bien qu'il déborde, se dit de passions, de sentiments qui finissent par éclater, quoi qu'on en ait.
HISTORIQUE
XIe s.
XIIe s.
XIIIe s.
XIVe s.
XVe s.
XVIe s.
ÉTYMOLOGIE
Bourguig. pien ; provenç. plen ; catal. ple ; espagn. pleno, lleno ; portug. pleno ; ital. pieno ; du lat. plenus, plein, plere, emplir ; slave, plunu (les deux u accent bref) ; sanscr. prana (1er a long), purna (u long), plein ; radical sanscrit, par, emplir.
SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE 1. PLEIN. Ajoutez :
Sens 27
Terme de grammaire. Dans les langues isolantes, mot plein, mot qui, dans un composé, a gardé sa valeur, par opposition à mot vide, mot qui l'a perdue et qui ne joue plus qu'un rôle de suffixe.
Sens 28
Sens 29
En termes de jeu, numéro plein, numéro unique, par opposition à numéros multiples.
3

Dictionnaire de L'académie française (8 ème édition)

> PLEIN, EINE
adj.
Qui contient tout ce qu'il est capable de contenir; il est opposé à Vide. Un tonneau plein de vin. Une bouteille pleine. Cela est si plein, qu'il n'y peut rien tenir de plus. Cela n'est pas plein, n'est pas tout plein, n'est plein qu'à demi, n'est qu'à demi plein. Un boisseau plein de noix. Un plein pot de confitures.

Fam., Plein comme un oeuf, Extrêmement plein.

Prov., Quand le vase est trop plein, il faut bien qu'il déborde, Une extrême douleur, un long ressentiment qu'on s'est efforcé de contenir éclate à la fin, malgré qu'on en ait.

PLEIN s'emploie, par exagération, pour signifier Qui contient une grande quantité. Il a ses greniers pleins de blé, et ses caves pleines de vin. La salle est pleine de monde. Parler la bouche pleine.

Fam., Cet homme est plein de vin, Il est ivre, il est pris de vin.

Fam., Avoir le ventre plein, Être repu abondamment, être rassasié.

Bête pleine, Bête qui porte des petits. Une chatte pleine. Une chienne pleine. Une jument pleine.

PLEIN signifie aussi Qui abonde en quelque chose que ce soit. C'est un pays plein de tout ce qui est nécessaire à la vie. Un jardin plein de fruits. Une rivière pleine de poisson. Un habit plein de taches, plein de boue. Une écriture pleine de ratures. Un champ plein de chardons. Un grenier plein de rats. Un chien plein de puces.

Il s'emploie figurément dans la même signification. Un livre plein d'érudition, plein de bonnes choses, plein de sottises. Un écrit plein de fautes. Un homme plein d'esprit, plein de bonté, plein d'orgueil. Il a la tête pleine de visions, de chimères. Il est plein de santé. Il est plein de vie. Dans l'Écriture sainte, la Vierge est appelée Pleine de grâce. Ses yeux sont pleins de douceur. La vie est pleine de misère. Une situation pleine de danger. Un logement plein d'incommodités.

Un homme plein de difficultés, Un homme difficultueux. Un homme plein d'expédients, Un homme qui trouve des expédients pour tout.

Un homme plein de lui-même, Un homme qui a beaucoup de vanité, qui a trop bonne opinion de sa personne.

Être plein d'une chose, En avoir l'imagination tout occupée. Il est si plein de son idée, qu'il en est fatigant. Être plein de son sujet.

Avoir le coeur plein, Avoir des sujets de mécontentement ou de satisfaction, de tristesse ou de joie, qu'on éprouve le besoin de déclarer, de confier à d'autres. J'ai le coeur trop plein, il faut enfin que je m'ouvre à vous.

Une vie pleine, Une vie très activement employée.

Une voix pleine, Une voix dont le son a de la rondeur, du volume.

Un style plein, Un style qui contient beaucoup d'idées. On dit de même Un livre plein, une histoire pleine, Un livre, une histoire où abondent les faits et les idées.

En style de l'Écriture, Mourir plein de jours, Mourir dans un âge fort avancé.

PLEIN signifie encore Qui est gras, replet, rebondi. Cet homme a le visage plein. Cette femme a la gorge pleine. Des joues bien pleines.

Bois plein, Bois compact dont le tissu est serré.

En termes de Manège, Jarrets pleins, Jarrets gras. Flancs pleins, Flancs qui ne sont ni creux, ni retroussés, ni coupés. Les flancs d'un cheval doivent être pleins à l'égal des côtes.

PLEIN signifie aussi Qui est entier, complet. Une semaine pleine. Une pleine semaine. Un plein mois. Un mois plein.

Un jour plein, Les vingt-quatre heures, tant du jour que de la nuit.

Pleine lune, La lune lorsqu'elle présente l'aspect d'un cercle entier, c'est-à-dire quand toute la partie éclairée par le soleil est tournée vers nous. Nous aurons pleine lune tel jour.

Il se dit aussi de Tout l'espace qui est depuis le quatorzième jour jusqu'au vingt et unième de la lune. Nous sommes dans la pleine lune.

Fig. et fam., C'est une pleine lune, se dit d'une Personne qui a le visage large et plein. On dit de même Avoir un visage de pleine lune.

Pleine vendange, pleine récolte, Une vendange, une récolte abondante. On a fait cette année une pleine récolte, une pleine vendange.

Plein rapport, État d'une propriété, d'une terre qui rapporte autant qu'on peut le désirer. Cette propriété, cette vigne est maintenant en plein rapport.

En termes de Jeu, Numéro plein, Numéro unique sur lequel on met tout son enjeu.

En termes de Blason, Armes pleines, Celles qu'on porte telles qu'elles sont, sans aucune écartelure, ni brisure. La branche aînée de cette maison portait les armes pleines. On dit aussi Cette maison porte son écu d'or plein, de gueules plein, etc., Elle ne porte dans l'écu de ses armes qu'un émail, ou qu'une couleur, comme l'or, etc., sans aucune pièce ni meuble.

En termes de Marine, Plein bois, La partie du navire qui est au-dessus de l'eau. Tous les boulets ont porté en plein bois.

En termes de Billard, Prendre une bille pleine, La viser et l'atteindre avec la sienne de centre à centre.

PLEIN signifie aussi, figurément, Qui est entier, complet, absolu. Un plein succès. Il parla avec une pleine franchise. Il a une pleine connaissance de l'affaire. Il a pleine autorité. Il a pleine puissance d'en disposer comme il jugera à propos. Il a pleine liberté d'aller où il voudra. J'en ai une pleine et entière conviction. Remporter une pleine victoire.

En termes de Jurisprudence et de Diplomatie, Plein pouvoir, Pleins pouvoirs, Autorisation de traiter au nom de la personne ou de la puissance qu'on représente. Il a plein pouvoir de son maître. Le roi a donné plein pouvoir à son ambassadeur. Les ambassadeurs se communiquent réciproquement leurs pleins pouvoirs. Donner pleins pouvoirs à son avoué.

PLEIN est aussi employé comme nom masculin. En termes de Philosophie, il désigne l'Espace que l'on suppose entièrement occupé par la matière, par opposition au Vide. Le plein et le vide.

Il désigne aussi l'État de ce qui est plein. La mer bat son plein.

Fig., Battre son plein, Être complet, entier, être au plus haut point. La révolte bat son plein.

La lune est dans son plein, Elle nous paraît éclairée en entier.

Faire le plein, Remplir entièrement. Faire son plein d'essence, Remplir complètement le réservoir d'essence d'une automobile, d'un avion.

PLEIN désigne encore la Partie pleine. Le plein d'un mur, Le massif d'un mur, la partie où il n'y a ni portes ni fenêtres.

En termes d'Architecture, Les pleins, Les parties solides, continues d'une construction, par opposition aux Vides, qui sont les parties ajourées.

PLEIN se dit, en termes de Calligraphie, de la Partie d'une lettre, d'un caractère d'écriture ou d'imprimerie, qui est formée d'un trait plus gros, plus large que le reste. Il est opposé à Délié. La lettre O a deux pleins et deux déliés.

PLEIN sert quelquefois de préposition, et alors il signifie Autant que la chose dont on parle peut en contenir. Avoir du vin plein sa cave, du blé plein ses greniers. Avoir de l'argent plein ses poches. Avoir plein ses poches d'argent. En avoir plein les mains.

PLEIN se construit souvent avec la préposition en et sert à former différentes locutions adverbiales de lieu et de temps, qui signifient Au milieu de, mais qui ne servent véritablement qu'à donner plus de force et d'expression à ce qu'on dit. Il harangua en plein parlement. Cela fut dit en pleine assemblée. César fut tué en plein sénat. Il l'insulta en pleine rue, en plein marché. Ils ont été volés en plein jour, en plein midi. Il a passé la nuit en plein air. Il boit chaud en plein été. Il se baigne dans la rivière en plein hiver. En pleine paix. En pleine vendange, en pleine récolte.

Un arbre en plein vent, planté en plein vent, Un arbre exposé au vent de tous côtés, par opposition à un arbre en espalier. Un arbre en pleine terre, Un arbre qui n'est point renfermé dans une caisse. On dit dans le même sens Un arbre de plein vent, un arbre de pleine terre. On dit de même Des pêches de plein vent.

En pleine mer, Loin des côtes. En plein champ, Au milieu des champs. En pleine campagne, Dans les champs, loin des habitations. On dit aussi, sans la préposition, La pleine mer, La pleine campagne. On dit encore, par analogie, Le plein ciel. Faire une pleine eau, Se baigner à distance du rivage.

En plein soleil, Au plus fort du soleil. En plein air, Dans un lieu non abrité. On dit aussi Le plein air. Les exercices de plein air.

En termes de Peinture, L'École du plein-air.

L'armée est en pleine marche, La plus grande partie des troupes qui la composent est en marche. L'ennemi est en pleine retraite, en pleine déroute, La retraite de l'ennemi se poursuit, sa déroute est complète. Cette province est en pleine révolte, en pleine insurrection, Elle est tout à fait révoltée, l'insurrection y est générale.

Tailler en plein drap, Tailler à même dans une pièce de drap; et, figurément et familièrement, Avoir amplement et abondamment tout ce qu'il faut pour l'exécution d'un dessein. On dit de même, au sens propre, Sculpter en plein bois.

Peindre en pleine pâte. Voyez PÂTE.

PLEIN se construit aussi avec les prépositions à et de, et sert à former plusieurs locutions adverbiales qui marquent l'intensité, l'abondance, le haut degré de la chose dont il s'agit. Crier à pleine tête, à pleine gorge. Voguer à pleines voiles. Boire à plein verre. De l'eau qui vient à plein tuyau. Un ruisseau qui coule à pleins bords. Une femme grosse à pleine ceinture. Des chevaux qui tirent à plein collier. Du vin qui sent la framboise à pleine bouche. Il a fait cela de plein gré, de son plein gré. À marée pleine, Quand le flux est le plus haut.

Fig., À pleines mains, Abondamment, libéralement. Donner, répandre de l'argent à pleines mains.

En termes de Manège, Ce cheval a un appui, une bouche à pleine main, Il a la bouche bonne.

En termes de Guerre, Tir de plein fouet, Tir sous un angle très aigu.

En termes de Jurisprudence, De plein droit, Sans conteste, sans qu'il soit nécessaire de recourir à une décision.

EN PLEIN, loc. adv.
Pleinement, complètement. Le soleil donnait en plein sur nous. Donner en plein dans un piège.

À PLEIN, loc. adv.
Entièrement. De cette colline, on découvre à plein toute la vallée. Il sent à plein le traître.

TOUT PLEIN, loc. adv.
On trouve tout plein de gens qui pensent que.... Il y a tout plein de monde dans les rues. Il y en a tout plein. Il est très familier.

4

Anagrammes de plein,e

Nombre de lettres :
5

Usages de plein,e

plein,e


1 :

Plein de carburant, d' énergie, d‘ eau, d‘ essence.
Plein de l' eau, de la mer.
Plein de la Lune.
Plein d‘ une construction.
Plein d‘ une lettre, d‘ un chiffre.
À plein.
En plein.
En plein dedans.
En plein dessus.
En plein dans quelque chose.
En plein sur quelque chose.
Il faut deux pleins pour aller de Paris à Marseille.
Battre son plein.
Donner son plein.
Faire le plein de quelque chose.
Ouvrir quelque chose en plein.
Porter à plein( pour un argument).
User de quelque chose en plein.


6

Mots Proches de plein,e