1

prise

 Définition et Synonymes - Définition Mediadico

prise(nom féminin)

Action de prendre.
Ce que l‘ on prend.
Moyen de prendre.

Etre aux prises se battre avec.

Prise de courant dispositif destiné à brancher un appareil sur le circuit électrique.

Prise de son, prise de vues enregistrement de sons, d‘ images.
Finance Syndicat de prise ferme : ensemble de banques ou de sociétés financières réunies pour participer à une émission obligataire (emprunt syndiqué), quels que soient l'émetteur, la monnaie et la place, en s'engageant à souscrire une part déterminée de l'emprunt, ce qui garantit l'émetteur de recevoir le produit de son émission, même en cas de placement difficile dans le public.Un tel syndicat peut être aussi constitué à l'occasion d'une augmentation de capital, notamment préplacée.Le terme employé est plutôt syndicat de garantie.(Anglais: pool, underwriting group)

Difficultés orthographiques
des prises de bec.
des prises de contact.
une prise d‘ armes.
des prises de courant.
des prises de son.
une prise de vue( photographie).
une prise de vues( cinéma, télévision).
des prises en charge.

Les synonymes Mediadico de prise :

3 : judo: clé.

7 : prise de sang: prélèvement.

Les synonymes Word de prise :

Les synonymes WordNet de prise :

Les antonymes de prise :

abdication, cession, bradage, délaissement, démission, désistement, désuétude, fatalisme, lâchage, largage, infidélité, plaquage, rancart, régurgiter, reniement, renoncement, renonciation, résignation, rétrocession, testament, rendu, offrande, offre, prodigalité, oblation, largesse, gratification, don, donation, cadeau,eaux, dation, charisme, concession, aumône, donnée, subside, subvention, pourboire, reddition, détachement, instinct, cessation, défection, isolement, sacrifice, délestage, capitulation, bienfait, libéralité, pot-de-vin, octroi, distribution, débandade, livrée, suppression, coupée, amour


2

Définition du dictionnaire Littré

> PRISE
Prononciation : pri-z'
s. f.
Sens 1
Action de prendre, de s'emparer.
Lâcher prise, lâcher, abandonner ce qu'on tenait.
Fig. Lâcher prise, cesser une poursuite, une dispute, un combat, etc.
Lâcher prise, signifie aussi rendre malgré soi ce qu'on a pris. Il s'était emparé du bien d'autrui ; mais on lui a fait lâcher prise.
On dit de même : quitter prise.
Sens 2
Action de prendre un navire ; navire capturé. Amener une prise dans le port. Le code des prises.
De bonne prise, se dit des navires appartenant à l'ennemi ou chargés de contre-bande.
Par extension, dans le langage général. Une chose de bonne prise, chose qui peut être ou qui est prise avec justice.
Fig. Il peut se dire d'heureux emprunts que fait un écrivain.
Part de prise, la somme d'argent qui revient à chaque marin d'un navire qui en a pris un autre, après la vente du navire et de la cargaison, et après le procès qui a décidé de la validité de la prise.
Conseil des prises, commission extraordinaire établie autrefois en temps de guerre, pour juger les prises de navires capturés sur l'ennemi.
Sens 3
Se dit à l'hombre, du fonds que chaque joueur est obligé de faire ou d'avoir devant lui, avant de commencer le jeu.
Sens 4
Facilité de prendre de saisir. Avoir, trouver prise. Il n'y a point de prise pour saisir ce ballot.
Fig.
Cette chose est en prise, elle est exposée à être prise.
Cette chose est hors de prise, on ne peut la dérober, on ne saurait y toucher, y atteindre.
Fig.
Au jeu d'échecs, il se dit d'une pièce qu'une autre pièce peut prendre. Mettre une pièce en prise. Votre dame est en prise.
Au billard, il se dit d'une bille exposée à être blousée.
S'ôter de prise, se mettre à l'abri d'être pris.
Sens 5
Fig. Capacité à saisir, à comprendre.
Possibilité d'exercer une action intellectuelle ou morale.
Possibilité d'attaquer, de nuire.
Avoir de la prise sur, modifier les sentiments.
Avoir prise, trouver prise sur quelqu'un, avoir sujet de le reprendre, etc.
Avoir prise sur quelqu'un, pouvoir l'arrêter, lui faire sentir de la peine ou du plaisir.
Donner prise sur soi, ou, simplement, donner prise, s'exposer à être repris.
Donner prise à la critique, s'exposer à être critiqué.
Donner prise, permettre de saisir afin de profiter contre....
Sens 6
Dispute, querelle.
Familièrement. Prise de bec, querelle en paroles.
En venir, en être aux prises, se saisir, se combattre. Les deux armées, les deux combattants en sont aux prises. Deux chiens qui sont aux prises.
Par plaisanterie, en venir aux prises, attaquer un bon diner.
Fig. Être aux prises, en être aux prises, se dit de personnes qui disputent les unes contre les autres.
On dit de même : je les ai mis aux prises, je les ai laissés aux prises.
Être aux prises, en être aux prises, se dit aussi de personnes qui jouent les unes contre les autres. Nos joueurs en sont aux prises, sont aux prises.
Fig. Être aux prises avec soi-même, être dans un déchirement intérieur.
Fig. Être aux prises avec la mort, être en grand danger de mourir, être a l'agonie.
Fig. Être aux prises avec la mauvaise fortune, être dans l'adversité.
Sens 7
Terme de musique. Prise du sujet, l'instant où une partie s'empare du sujet de la fugue pour faire son entrée.
Sens 8
Terme de vétérinaire. Prise de longe, voy. LONGE.
Sens 9
Prise d'essai, morceau de monnaie pour essayer.
Sens 10
Ancien terme de jurisprudence criminelle. Prise de corps, action d'arrêter un homme en vertu d'un acte du juge.
La sentence elle-même qui ordonne la prise de corps.
Sens 11
Terme de procédure. Prise à partie, le recours qu'exercent les plaideurs contre leurs juges, dans les cas prévus par la loi. (La locution signifie : prise du juge comme partie, comme adversaire du plaideur.)
Sens 12
Terme de droit. Prise de possession, acte solennel par lequel on se met en possession d'une charge, d'un emploi, d'une contrée.
Sens 13
Prise d'habit, cérémonie, dite aussi vêture, qui se pratique quand on entre dans un ordre religieux.
Sens 14
Prise d'eau, action de détourner d'une rivière, d'un étang, une certaine quantité d'eau pour un certain usage.
Concession qui donne ce droit.
L'eau elle-même qui est détournée.
Prise d'air, action de percer une ouverture pour faire entrer l'air dans un endroit clos, et, particulièrement, dans un calorifère.
Prise de vapeur, appareil servant à conduire la vapeur de la chaudière d'une machine dans le cylindre.
Sens 15
Prise d'armes, action de prendre les armes, et de se réunir pour un service.
Fig. Soulèvement, insurrection.
Sens 16
Dose d'un médicament pour prendre en une fois. Une dose de quinquina en poudre divisée en six prises. Une demi-prise.
Sens 17
Prise de tabac, pincée de tabac.
Absolument. Prise de tabac. Donnez-moi une prise.
Sens 18
Dans les fabriques de soieries, nombre de cordes réunies qui composent une partie de fleurs ou de feuilles du dessin.
Sens 19
Action d'une substance qui se solidifie, qui se coagule.
Faire prise, se dit d'une substance coagulable qui commence à se coaguler. Quand le collodion fait prise.
On dit aussi en ce sens : prise de consistance.
Sens 20
Prise, ensemble des bassins d'évaporation compris dans une même enceinte de digues, Enquête sur les sels, 1868, t. I, p. 511.
HISTORIQUE
XIIIe s.
XIVe s.
XVe s.
XVIe s.
ÉTYMOLOGIE
Prov. presa, prisa, prea ; espagn. et ital. presa ; du lat. prensus, pris, de prehendere (voy. PRENDRE).
SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE PRISE. Ajoutez :
Sens 21
Se dit des bois de flottage qui sont pris par les sinuosités du ruisseau, qui s'y arrêtent.
3

Dictionnaire de L'académie française (8 ème édition)

> PRISE
n. f.
Faculté de prendre, de saisir. Avoir prise. Trouver prise. Les lutteurs se frottaient d'huile, afin de donner moins de prise sur eux.

Il s'emploie aussi figurément. La pitié n'a aucune prise sur ce peuple cruel.

Fig., Avoir prise, trouver prise sur quelqu'un, Avoir sujet, trouver occasion de le critiquer. On dit dans le même sens : Donner prise sur soi, donner prise à la critique, S'exposer à être repris, critiqué.

Cette chose est hors de prise, On ne peut la dérober ou On ne saurait y atteindre.

En termes de jeu d'Échecs, Cette pièce est en prise, est hors de prise, Une autre pièce peut la prendre ou ne peut pas la prendre.

Lâcher prise, Laisser aller ce qu'on tenait avec force. Se débattre pour faire lâcher prise à quelqu'un.

Fig., Lâcher prise, Cesser une poursuite, une dispute; un combat, etc.; ou Rendre malgré soi ce qu'on a pris. Ils ont disputé longtemps sans vouloir lâcher prise.

En termes d'Automobile, Prise directe, Disposition du mécanisme où l'arbre primaire transmet le mouvement à l'arbre secondaire sans l'intermédiaire d'engrenages.

PRISE se dit aussi de l'Action de prendre quelqu'un ou quelque chose. La prise d'une place de guerre. Se trouver à la prise du cerf.

Prise d'eau, Action de détourner d'une rivière, d'un étang, etc., une certaine quantité d'eau, soit pour faire tourner un moulin, soit pour quelque autre usage. Il se dit aussi de la Concession qui est faite pour détourner ainsi de l'eau, et quelquefois aussi de l'Eau même qui est détournée.

Prise d'air, Action de percer une ouverture pour faire entrer l'air dans un endroit clos, dans un calorifère. dans une cheminée, etc.

Prise de vapeur, Appareil servant à conduire la vapeur de la chaudière d'une machine dans le cylindre.

Prise d'habit, Cérémonie au cours de laquelle un religieux, une religieuse prend l'habit religieux. On dit dans le même sens pour une religieuse : Prise de voile.

Prise d'armes, Manoeuvre, revue, pour laquelle une troupe prend les armes. Il y aura aujourd'hui une prise d'armes aux Invalides.

En termes de Médecine, Prise de sang, Opération qui consiste à prendre une petite dose de sang à une personne, pour l'analyser.

En termes de Droit, Prise de possession, Acte par lequel une personne prend possession d'une charge, d'un emploi, d'un héritage, d'une terre.

En termes de Jurisprudence, Prise de corps, Action par laquelle on se saisit d'un homme, en vertu d'un acte du juge. Un décret, une ordonnance de prise de corps. Il y a plusieurs décrets de prise de corps contre lui. Il se dit aussi de l'Arrêt ou de la sentence qui ordonne la prise de corps. Il y a prise de corps contre lui. On a décerné une prise de corps contre lui.

En termes de Procédure, Prise à partie, Recours qu'exercent les parties contre leurs juges, dans les cas prévus par la loi.

Prise de bec, Lutte entre deux oiseaux. Il se dit aussi, figurément et familièrement, d'une Querelle de paroles. Ces deux adversaires ont en une violente prise de bec.

PRISE désigne spécialement, en termes de Marine, l'Action de s'emparer d'un navire, et aussi le Navire capturé. Amener une prise dans un port.

Conseil des prises, Conseil établi pour juger de la validité des prises. On dit dans un sens analogue : Code international des prises.

Navire de bonne prise, Navire qui a été pris justement. Ce bâtiment portait des armes aux ennemis, il a été déclaré de bonne prise.

PRISE se dit aussi, dans le langage courant, de la Chose qui a été prise. Une prise importante. Ils sont allés à la chasse et ils sont revenus avec une belle prise.

En parlant de Médicaments et de drogues, il se dit de la Dose qu'on prend en une fois. Deux prises de rhubarbe. Une demi-prise. On dit aussi Prise de tabac et absolument Prise, Pincée de tabac. Prendre une prise.

PRISE se dit encore de la Solidification de certaines matières comme le plâtre, le ciment, la chaux, etc. Le degré de prise.

PRISES, au pluriel, se dit de l'Action de combattre. On ne l'emploie guère en ce sens que dans les locutions suivantes :

En venir aux prises, Se prendre des mains, se saisir mutuellement, se jeter l'un sur l'autre. Après avoir brisé leurs épées, ils en vinrent aux prises.

Être aux prises, Combattre, se battre. Les deux armées, les deux combattants sont aux prises. Il se dit aussi de Deux ou de plusieurs personnes qui disputent ou qui jouent les unes contre les autres. Nos joueurs sont aux prises, en sont aux prises. Les deux avocats sont aux prises. On dit de même : Je les ai mis aux prises, je les ai laissés aux prises.

Fig., Être aux prises avec la mort, Être en grand danger de mourir, être à l'agonie. Fig., Être aux prises avec la mauvaise fortune, Être dans le malheur, dans l'adversité.

4

Anagrammes de prise

Nombre de lettres :
5

Usages de prise

prise


1 :

Prise électrique, mâle, femelle, péritel, multiple.
Prise directe.
Prise répétée.
Prise trois broches.
Prise de vue( s), de son, de conscience, de tête, de poids.
Prise de position, de bec, de contact, de possession.
Prise de participation.
Prise de sang.
Prise d' air, d‘ eau.
Prise de courant, d‘ antenne, de télévision, de téléphone.
Prise de terre.
Prise de judo, de catch.
Prise de navire, de cargaison.
Prise de corps.
Prise d‘habit, de voile.
Prise d‘ otages, d‘ armes.
Prise du béton, du mortier.
Prise d‘ une ville, d‘ une prison.
Prise d‘ une pièce, d‘ un pion( aux échecs, aux dames).
Prise d‘ une maçonnerie.
Prise à partie.
Prise dans un rocher, dans une paroi.
Prise en charge.
Prise qui s' opère.
Bonne, mauvaise, belle prise.
Cache-prise.
Barrage de prise.
Énergie, force d‘ une prise.
Fiches, bouton isolant, douilles d‘ une prise.
Ciment à prise rapide.
Troisième vitesse en prise.
Aux prises avec quelqu‘un ou quelque chose.
En prise.
Ne laissez pas les enfants jouer avec les prises électriques.
Accélérer la prise( d‘ une maçonnerie).
Apprendre une prise( de judo).
Augmenter la prise( d‘ une maçonnerie).
Avoir prise sur quelque chose ou quelqu‘un.
Avoir une prise pour attraper( ou tenir) quelque chose.
Brancher( une lampe) sur une prise.
Chercher une prise.
Desserrer sa prise.
Donner prise à quelque chose.
Effectuer une prise( de judo).
Enficher un cache-prise dans une prise.
Enficher une prise mâle dans une prise femelle.
Être aux prises avec quelqu‘un ou quelque chose.
Être en prise.
Être en prise directe sur la réalité, sur son temps.
Faire une( belle) prise.
Faire lâcher prise à quelqu‘un.
Introduire une prise mâle dans une prise femelle.
Lâcher prise.
Mettre la prise directe.
Mettre aux prises deux choses ou deux personnes.
Mettre( une pièce) en prise( aux échecs).
N' avoir aucune prise sur quelque chose ou sur quelqu‘un.
Quitter prise( pour une ancre).
Se faire électrocuter en mettant les doigts dans une prise.
Serrer sa prise.
Se sentir aux prises avec quelque chose ou quelqu‘un.
Se tenir à une prise.
Se trouver aux prises avec quelqu‘un ou quelque chose.
Tenter une prise sur quelqu‘un.
Trouver prise.


Mots précédents
priorité
pris,e
priscillianisme

Mots suivants
prisée
priser
priseur