1

profane

 Définition et Synonymes - Définition Mediadico

profane(adjectif, nom)

Qui n'appartient pas à la religion.
Personne qui n'appartient pas un ordre religieux.
Personne qui ne fait pas partie d'un groupe.
Personne qui n‘ est pas initiée à une science, à un art.

Les synonymes Mediadico de profane :

Les synonymes Word de profane :

Les synonymes WordNet de profane :

Les antonymes de profane :

bénit,e, biblique, couronne, dédié,e, hiératique, inviolable, sacral,ale,aux, savant,e, tabou, vénérable, sacro-saint, blessed, hallowed, dive, érudit,e, céleste, inviolé,e, occupé,e, saint,e, auguste, prosélyte, spirituel,elle, souverain, respectable, adepte, solennel,elle, paradisiaque, imposant,e, belle, dévoué,e, beau, fête, majestueux,euse, religion


2

Définition du dictionnaire Littré

> PROFANE
Prononciation : pro-fa-n'
adj.
Sens 1
Qui n'appartient pas à la religion. Les auteurs profanes. Les histoires profanes.
Poétiquement et dans le sens ancien, qui n'est pas sanctifié.
Substantivement. Le profane, les choses profanes. Mêler le sacré au profane.
Sens 2
Qui est contre le respect qu'on doit aux choses sacrées. Une conduite, une vie profane.
Sens 3
Substantivement. Celui qui n'appartient pas à l'ordre religieux.
Chez les anciens, celui qui n'était pas initié à des mystères. Éloignez les profanes !
Fig. Celui qui n'est pas initié aux mystères de quelque science, des lettres, des arts. Il ne comprend rien en peinture, c'est un profane.
Familièrement. Personne qu'on ne veut point admettre dans une société.
Sens 4
Celui qui manque de respect pour les choses de la religion.
HISTORIQUE
XIVe s.
XVIe s.
ÉTYMOLOGIE
Lat. profanus, de pro, en avant, et fanum, temple (voy. FANATIQUE) : quod pro fano est, ce qui est devant le temple, en dehors, livré au public, et de là profane.
3

Dictionnaire de L'académie française (8 ème édition)

> PROFANE
adj. des deux genres
Il se dit des Choses qui n'appartiennent pas à la religion, par opposition à Celles qui la concernent. Les auteurs profanes. Les histoires profanes. Faire servir les choses sacrées à des usages profanes.

Il signifie encore Qui va contre le respect qu'on doit aux choses sacrées. C'est une action profane et impie. Discours profane.

PROFANE s'emploie aussi comme nom et désigne Celui qui manque de respect pour les choses de la religion. Il n'y a qu'un profane qui puisse parler de la sorte.

Il se disait particulièrement, chez les Anciens, de Celui qui n'était pas initié à des mystères. Éloigner les profanes.

Il se dit figurément de Celui qui n'est pas initié à une science, aux lettres, aux arts. Il n'appartient pas à un profane de parler sur ce sujet. Il n'admire pas ces monuments, c'est un profane. Le profane vulgaire. Dans ce dernier exemple, Profane est employé adjectivement.

Ce sont choses dont l'intelligence est interdite aux profanes, Que ne peuvent comprendre ceux qui n'y sont pas initiés.

PROFANE se dit encore, substantivement et absolument, des Choses profanes. Mêler le profane au sacré.

4

Anagrammes de profane

Nombre de lettres :
5

Usages de profane

profane


1 :

Profane en peinture.
Profane qui n' est pas initié à une religion, à un art, à une science.
Profane qui n' est pas initié à une technique, à un mode de vie.
Appareil, objet à l' usage des profanes.
Aux yeux du profane.
Éviter de mêler le profane et le sacré.
Initier un profane.