1

quoi

 Définition et Synonymes - Définition Mediadico

quoi(pronom relatif)

C'est à quoi il pense.
Il a de quoi vivre.
Quoi que vous fassiez.
Quoi qu‘ il en soit.
Quoi qu‘ on dise.

quoi(pronom interrogatif)

A quoi le voyez-vous?

Homonymes - paronymes
coi( tranquille, silencieux).

Les synonymes Word de quoi :

Les synonymes WordNet de quoi :

2

Définition du dictionnaire Littré

> QUOI
Prononciation : koi
, pronom conjonctif indéclinable, signifiant quelle chose ou laquelle chose, servant pour les deux genres et les deux nombres, mais employé comme complément et non pas comme sujet ; on ne s'en sert pas en parlant des personnes ; il ne prend l'emploi de sujet que dans la locution composée quoi que, quoi qui.
Sens 1
Il s'emploie avec les noms indéterminés. Ce à quoi nous pensons. Ce sur quoi nous disputons. C'est en quoi vous vous trompez. Il n'est rien à quoi je ne sois disposé.
Sens 2
Il s'emploie d'une manière indéterminée aussi, pour représenter toute une proposition. Vous avez cité Cicéron, en quoi vous vous êtes trompé.
En termes de palais, quoi faisant, en quoi faisant, en faisant laquelle chose.
Le tout quoi, tout ce dont il s'agit.
Sens 3
L'Académie dit que quoi s'emploie quelquefois pour le pronom relatif lequel, laquelle, tant au singulier qu'au pluriel, tant au masculin qu'au féminin.
On s'en sert avec les mots chose, point, qui ont quelque chose d'indéterminé.
On s'en sert aussi quand on peut assimiler la chose ou l'idée dont il s'agit à quelque chose d'indéterminé.
Enfin, dans le XIIe siècle, en n'hésitait pas à employer quoi avec tous les noms de chose comme le conjonctif ordinaire, et cet usage, loin d'être à rejeter, est aussi logique qu'élégant et rapide.
Sens 4
Quoi non précédé d'un substantif, s'emploie pour joindre deux propositions. Dites-moi en quoi je puis vous servir.
Absolument.
Ne connaître qui ni quoi (proprement, ni quelle personne, ni quelle chose), ne faire attention à rien.
Ni quoi ni qu'est-ce, aucune chose. Il ne dit ni quoi ni qu'est-ce.
Sens 5
De quoi...., ce qui est nécessaire pour.... capable de...
Avoir de quoi, avoir le pouvoir de, avec un nom de chose pour sujet.
Absolument.
Il n'y a pas de quoi, se dit, dans le langage familier, pour se défendre d'un remercîment qu'on trouve trop grand.
De quoi, pris substantivement.
Sens 6
De quoi, ce qui suffit.
Populairement. Avoir de quoi, être dans l'aisance.
Substantivement. De quoi, l'avoir. L'on ne m'a pas donné depuis trois années la moitié de ce qu'il m'a fallu pour subsister, et j'ai consommé mon petit de quoi, Lettres de Chénier, ingénieur des mines, à Colbert, 20 nov. 1668, Lettres, etc. de Colbert, IV, 582.
Sens 7
De quoi, de ce que.
Voilà bien de quoi ! ce n'est pas la peine de tant se récrier.
Est-ce là tant de quoi ? est-ce une chose si grave ? est-ce là de quoi faire tant de bruit ?
Sens 8
Comme quoi, voy. COMME, n° 4.
Sens 9
Je ne sais quoi, voy. SAVOIR.
Sens 10
Quoi que, quelque chose que, toutes les choses que. Quoi qu'il arrive. Quoi qu'il en soit.
Quoi que, avec de et un substantif.
Cet arrêt ne peut être ratifié. La tournure est logique et bonne.
Quoi que ce soit, avec une négation, rien. Il n'a pu réussir à quoi que ce soit.
Sens 11
Quoi qui, quelque chose qui. Il est dommage que cette tournure soit tombée en désuétude.
Sens 12
Quoi interrogatif, quelle chose ? En quoi différons-nous d'avis ? à quoi de fâcheux devons-nous nous attendre ?
Quoi.... que ? quelle chose.... si ce n'est... ?
De quoi, pourquoi, d'où ? (locution vieillie).
De quoi, pour en quoi ? (locution vieillie).
Sens 13
Quoi pris elliptiquement peut être considéré comme sujet. Quoi ? que dit-il ? On sait ce que c'est, quoi ? Quoi de plus heureux que ce qui vous arrive ? Dict. de l'Acad.
C'est cet usage qui justifie Lamartine d'avoir fait de quoi un sujet dans une phrase où il n'est pas pris elliptiquement : Quoi donc était hier ce qu'il sera demain ? Jocel. 2e époque.
Sens 14
Quoi ! interjection qui marque l'étonnement, l'indignation, etc.
On y ajoute quelquefois l'interjection eh. Eh quoi ! vous n'êtes pas encore parti !
REMARQUE
1. Ce pronom quoi a donné occasion à plusieurs de la compagnie de demander si cette manière de parler ordinaire à plusieurs auteurs : quoi de plus noble ? quoi de plus glorieux ? devait être tolérée, Acad. observ. sur Vaugel. p. 68, dans POUGENS. L'Académie condamna cette locution ; condamnation qui n'a pas été ratifiée.
2. Corneille l'a dit d'une personne, avec un sens indéterminé : Voy. à l'historique des exemples de cet emploi dans Perceforest, dans Commines et dans Montaigne.
HISTORIQUE
XIe s.
XIIe s.
XIIIe s.
XIVe s.
XVe s.
XVIe s.
ÉTYMOLOGIE
Bourg. quei ; du lat. quid (portant l'accent tonique), neutre de quis, qui.
3

Dictionnaire de L'académie française (8 ème édition)

> QUOI
Pronom relatif invariable
, qui tient lieu de Lequel, laquelle, tant au singulier qu'au pluriel, lorsqu'il est précédé d'une préposition; il ne se dit que des Choses. Ce sont des choses à quoi vous ne prenez pas garde. Il n'y a rien sur quoi l'on ait tant disputé. La raison pour quoi.

Il s'emploie aussi absolument et signifie Quelle chose. Voilà de quoi je voulais vous parler. Je devine à quoi vous pensez. Il y a dans cette affaire je ne sais quoi qui me semble louche. Dites-moi en quoi je puis vous servir. Voici sur quoi je veux le questionner.

Il a manqué à son ami, à son bienfaiteur, en quoi il est doublement coupable, En cela il est doublement coupable. C'est en quoi vous vous trompez, C'est en cela que vous vous trompez.

De quoi, Ce qui est nécessaire pour, ce qu'il faut pour. J'ai de quoi vous répondre. Cette prétention a de quoi me surprendre. Donnez-moi de quoi écrire. Nous avons de quoi vivre, de quoi nous amuser.

Pop., Avoir de quoi, Avoir de l'argent, être dans l'aisance. C'est un homme qui a de quoi.

Il n'y a pas de quoi me remercier, Il n'y a pas un sujet suffisant de me faire des remerciements. On dit aussi familièrement dans ce sens : Il n'y a pas de quoi.

Moyennant quoi, À cette condition. On a demandé à ce prisonnier sa parole de ne pas s'évader, moyennant quoi il a été laissé en liberté.

En termes de Procédure, Quoi faisant, en quoi faisant, En faisant laquelle chose.

Je ne sais quoi ou, substantivement, Un je ne sais quoi, se dit d'une Qualité, d'un sentiment indéfinissable. Elle a un je ne sais quoi, ce je ne sais quoi qui charme, qui séduit. Je ne sais quoi m'avertissait que je devais me défier de lui.

Fam., Comme quoi, Comment. Prouvez-lui comme quoi il se trompe.

Quoi que, Quelque chose que. Quoi qu'il arrive. Quoi qu'il en soit. Quoi que vous fassiez. Quoi qu'on en dise.

QUOI est aussi pronom interrogatif et signifie Quelle chose? Quoi de plus heureux que ce qui vous arrive? De quoi est-il question? À quoi pensez-vous? En quoi puis-je vous être utile? Sur quoi vous fondez-vous? Absolument, Quoi? que dites-vous? Eh bien, quoi?

À quoi bon? À quoi cela sert-il? Pourquoi? À quoi bon l'interroger? Il ne répondra rien.

QUOI est aussi exclamatif et sert à marquer l'étonnement, l'indignation, etc. Quoi! vous avez fait cette imprudence! Quoi donc! vous osez me braver en face! On y ajoute quelquefois l'interjection Eh. Eh quoi! vous n'êtes pas encore parti!

4

Anagrammes de quoi

Nombre de lettres :
5

Mots Proches de quoi

Mots précédents
qui-vive
quiz
quôc-ngu

Mots suivants
quoique
quolibet
quorum