1

restituer

 Définition et Synonymes - Définition Mediadico

restituer(verbe transitif)

Rendre ce qui a été pris.
Rétablir.

Les synonymes Mediadico de restituer :

Les synonymes Word de restituer :

Les synonymes WordNet de restituer :

Les antonymes de restituer :

prendre, soustraire, accaparer, chaparder, chiper, dérobé,e, dérober, gripper, plagier, cacher, grippe, piller, déposséder, cache, saisi,e, saisir, saisie, saisissant,e


2

Définition du dictionnaire Littré

> RESTITUER
Prononciation : rè-sti-tu-é
, je restituais, nous restituions, vous restituiez ; que je restitue, que nous restituions, que vous restituiez, v. a.
Sens 1
Rétablir, remettre dans son premier état ; il se dit surtout de textes.
Restituer un ouvrage perdu, le refaire d'après les indications qui en restent.
Terme d'architecture. Restituer un monument, un édifice, faire le plan, la représentation d'un édifice en ruine.
Sens 2
Terme de palais. Remettre une personne dans l'état où elle était avant un jugement, avant un acte qui est annulé. Se pourvoir par requête civile pour être restitué contre un jugement. Se faire restituer contre son obligation, contre sa promesse.
Sens 3
Rendre ce qui a été pris ou ce qui est possédé indûment.
Absolument.
Restituer l'honneur à quelqu'un, lui rendre l'honneur. Cet arrêt lui a restitué l'honneur.
Sens 4
Les lieux donnés à loyer doivent être restitués par le locataire tels qu'il les a reçus, ils doivent être remis, rétablis et rendus dans le même état.
Sens 5
Se restituer, v. réfl. Être remis en son premier état.
Sens 6
Revenir auprès de.
HISTORIQUE
XIVe s.
XVe s.
XVIe s.
ÉTYMOLOGIE
Prov. et esp. restituir ; ital. restituire ; du lat. restituere, de re, et stituere, pour statuere, dans les verbes composés, placer (voy. STATUER).
SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE RESTITUER.
Sens 1
Ajoutez :
Remettre en honneur, en usage.
> RESTITUÉ, ÉE
Prononciation : rè-sti-tu-é, ée
part. passé de restituer
Sens 1
Rétabli en son premier état. Texte restitué par la critique.
Dont on a fait la représentation, en parlant d'un monument détruit.
Médaille restituée, voy. RESTITUTION.
Sens 2
Rendu à qui de droit. Un bien mal acquis et restitué à la mort.
3

Dictionnaire de L'académie française (8 ème édition)

> RESTITUER
v. tr.
Rendre ce qui a été pris ou ce qui est possédé indûment, injustement. Restituer le bien d'autrui. Je le forcerai bien à me restituer ce qu'il m'a pris. Il a été condamné par arrêt à restituer cette somme et tous les intérêts, à restituer tous les fruits de cette terre.

Il s'emploie aussi absolument. Il ne sert de rien de confesser un vol, si l'on ne restitue.

Il signifie encore Rendre ce qui avait été perdu. Cet arrêt lui a restitué l'honneur. Restituer à une nation vaincue son ancien prestige.

En parlant de Textes altérés, il signifie En retrouver la teneur originale. Il a restitué fort heureusement plusieurs passages de Tacite. Restituer une inscription incomplète.

Il signifie aussi, dans un sens analogue, Rendre sa forme originelle à une statue, à un monument mutilés. Restituer une statue.

En termes d'Architecture, Restituer un monument, un édifice, Représenter en plan, élévation, etc., d'après des documents, un édifice détruit. Ce monument a été restitué d'après la description des anciens écrivains.

RESTITUER signifie, en termes de Procédure, Remettre une personne dans l'état où elle était avant un acte ou un jugement qui est annulé. Il a obtenu un jugement qui le restitue en entier. Se faire restituer contre son obligation, contre sa promesse. Se pourvoir par requête civile pour être restitué contre un jugement.

En termes de Numismatique, Médaille, monnaie restituée. Voyez RESTITUTION.

4

Anagrammes de restituer

Nombre de lettres :