1

retenue

 Définition et Synonymes - Définition Mediadico

retenue(nom féminin)

Action de garder, de retenir.
Modération, discrétion.
Somme qu‘ on retient, prélèvement.
Chiffre reporté et ajouté dans la colonne suivante.
Punition qui consiste à priver un élève de récréation, de sortie.
Eau retenue dans un réservoir, derrière un barrage.

Les synonymes Mediadico de retenue :

Les synonymes Word de retenue :

Les synonymes WordNet de retenue :

Les antonymes de retenue :

adjudication, attribution, bonification, bakchich, dévolution, distribution, élan, envolée, gracieuseté, guelte, impulsion, lancée, pourboire, poursuivre, poussée, prime, propulsion, pot-de-vin, relâché,e, essor, impudicité, laisser, libéré,e, récompense, effronterie, assignation, fond, excité,e, culot, octroi, prérogative, exaspérer, emportement, dépravation, dérèglement, bamboche, beuverie, cadeau,eaux, bacchanale, amoralité, accentué,e, lubricité, luxure, nomination, inconduite, intempérance, stupre, lâché,e, céder, frasque, abandonner, déborder, dépassé,e, corruption, ardeur, fonds, déverser, empressement, immoralité, accélérer, active, ferveur, perdition, couru,e, crapulerie


2

Définition du dictionnaire Littré

> RETENUE
Prononciation : re-te-nue
s. f.
Sens 1
Terme de marine. Cordage employé à maintenir dans sa position un bâtiment abattu en carène, un objet qui pourrait se renverser.
Câble de retenue, câble employé à retenir à l'ancre un navire.
Sens 2
Espace entre deux écluses, où l'eau est retenue.
Retenue de chasse, vaste espace fermé par une écluse, qu'on ouvre à la mer montante dans les hautes marées, et qu'on ferme aussitôt que la mer commence à baisser, pour la rouvrir tout à coup quand elle sera tout à fait basse ; l'eau, se précipitant alors avec une grande violence, chasse le galet ou les sables qui obstruent l'entrée des ports.
Réservoir où l'on retient de l'eau.
Sens 3
Terme de collége. Punition qui consiste à retenir l'élève, c'est-à-dire à le priver de récréation ou de sortie. Mettre un écolier en retenue. Il est en retenue.
Sens 4
Terme de finance. Ce qu'on retient en vertu de la loi ou d'une stipulation sur un traitement, sur une rente, sur un salaire.
Une pension sans retenue, exempte de retenue, une pension sur laquelle on ne retient aucune imposition.
Sens 5
Anciennement, brevet de retenue, grâce que le roi accordait, quand, sur une charge qui n'était point héréditaire, il assurait par un brevet au titulaire une somme payable par celui qui lui succéderait dans la charge.
Sens 6
Ancien terme de jurisprudence. Faculté que le seigneur avait, en vertu de quelques coutumes, de retenir l'héritage qui était dans la censive et qui avait été vendu par le censitaire, moyennant restitution du prix de la vente à l'acquéreur.
Sens 7
Fig. Acte moral par lequel on se retient, on se contient.
Sens 8
Ce que la mémoire retient.
Sens 9
Ancien terme de marine. Retenue de poupe, gentilshommes désignés sur les galères pour défendre avec le capitaine la poupe et l'étendard. Que le général et les capitaines fassent leur retenue de poupe en la galère, où ils pourront retenir tel frère qu'ils voudront.... et que ceux ainsi retenus ne puissent durant le combat sortir de la poupe sans en avoir ordre exprès dudit général ou du capitaine, Statuts de l'ordre de St-Jean de Jérusalem, XX, 34, dans JAL.
SYNONYME
RETENUE, MODESTIE. L'homme qui a de la retenue se retient, se contient ; l'homme qui a de la modestie se garde de faire valoir les avantages qu'il possède.
HISTORIQUE
XIIIe s.
XVe s.
XVIe s.
ÉTYMOLOGIE
Retenu ; wall. ritnow ; prov. retenguda. Retenue au sens de suite a donné l'angl. retinue.
3

Dictionnaire de L'académie française (8 ème édition)

> RETENUE
n. f.
Action de retenir. Il se dit spécialement, en termes de Finance et de Comptabilité, de Ce qu'on retient, en vertu de la loi ou d'une stipulation convenue, sur un traitement, un salaire, ou sur une rente. La retenue est de tant pour cent. Subir une retenue. Retenue légale. Franc et quitte de toute retenue. Dix mille francs, nets de toute retenue.

En termes d'Arithmétique, il désigne le Chiffre, le nombre que l'on retient. La retenue est deux. Il a oublié la retenue.

En termes de Collège, il se dit d'une Privation de sortie, infligée à un écolier comme punition de quelque faute. Cet enfant est en retenue. On l'a mis en retenue. Faire sa retenue.

RETENUE se dit aussi d'un Réservoir où l'on retient de l'eau. Pour arroser son jardin, il avait une retenue d'eau.

Il se dit encore de l'Espace entre deux écluses où l'eau est retenue.

Retenue de chasse, Sorte d'écluse dans certains ports de mer, qui sert à retenir l'eau et que l'on ouvre tout à coup, de manière que le courant chasse les galets et le sable qui obstruent l'entrée du port.

RETENUE signifie, au figuré, Action de se retenir, modération, discrétion, modestie. Il ne s'emporte jamais, j'admire sa retenue. Il faut avoir de la retenue. Ne garder, ne mettre aucune retenue dans sa conduite.

4

Anagrammes de retenue

Nombre de lettres :
5

Usages de retenue

retenue


1 :

Retenue faite sur une paie, sur un salaire.
Retenue de bôme.
Retenue d' eau.
Retenue de dix pour cent.
Retenue d‘ une marchandise à la frontière.
Retenue à la source.
Retenue sur un salaire, sur un traitement.
Bassin de retenue d‘ un port.
Deux heures de retenue.
Deux kilomètres de retenue sur l' autoroute.
Hauteur, niveau d‘ une retenue( d‘ eau).
Barrage à faible retenue d‘ eau.
Avec( ou sans) retenue.
Moyennant une retenue.
Sans( aucune) retenue.
Afficher sa joie sans retenue.
Ajouter la retenue à la colonne suivante( dans une opération).
Effectuer une retenue sur quelque chose.
Être en retenue( pour un élève).
Exiger une certaine retenue.
Faire un retenue sur le salaire de quelqu‘un.
Faire preuve de retenue.
Infliger une retenue à quelqu‘un.
Manquer de retenue.
Montrer quelque chose sans retenue.
Opérer une retenue sur quelque chose.
Perdre toute retenue.
Rire sans retenue.
S‘adonner à quelque chose sans retenue.
Se conduire envers quelqu‘un avec retenue.
S‘exprimer avec retenue.


6

Mots Proches de retenue