1

retourner

 Définition et Synonymes - Définition Mediadico

retourner(verbe intransitif, verbe pronominal, verbe transitif)

Tourner de nouveau.
Tourner dans un autre sens.
Renvoyer, réexpédier.
{sens figuré} Emouvoir, bouleverser.
Aller de nouveau, revenir.

En retourner être question de.

Se retourner se tourner dans un autre sens.

S‘en retourner revenir à l‘endroit d'où l'on est parti.

Les synonymes Mediadico de retourner :

Les synonymes Word de retourner :

Les synonymes WordNet de retourner :

2

Définition du dictionnaire Littré

> RETOURNER
Prononciation : re-tour-né
Sens 1
V. a. Tourner dans un autre sens. Retourner une rôtie.
Retourner un habit, le découdre et le refaire en mettant en dehors l'envers du drap quand l'endroit est usé.
Sens 2
Aux jeux, retourner une carte, tourner une carte de manière qu'on en voie la figure.
Retourner coeur, pique etc. se dit, à certains jeux, de la carte qu'on retourne, après que tous les joueurs ont eu les cartes qu'ils devaient avoir.
Impersonnellement et neutralement. Il retourne coeur. Le coup précédent il a retourné pique. Qu'est-ce qui retourne ? De quoi retourne-t-il ?
Fig. et familièrement. Vous ne savez pas de quoi il retourne, vous ne savez ce qui se passe, quel est l'état des affaires.
Voyons de quoi il retourne, voyons de quoi il est question, voyons ce qui se passe.
Populairement. De quoi il retourne, ce qui se produit de nouveau. Voici de quoi il retourne pour le quart d'heure.
Sens 3
Terme de tailleur de pierres. Retourner une pierre, lui faire un second parement opposé au premier, de sorte qu'ils soient parallèles entre eux.
Sens 4
Retourner la salade, remuer la salade dans le saladier, jusqu'à ce qu'elle ait bien pris tout l'assaisonnement.
Sens 5
Terme d'agriculture. Retourner le sol, le bêcher profondément.
On dit dans le même sens : retourner de la luzerne, du gazon, bêcher un terrain semé de luzerne, de gazon.
Sens 6
Donner une seconde trempe à la chandelle à la baguette.
Sens 7
Tourner en arrière.
Sens 8
Fig. et familièrement. Retourner quelqu'un, lui faire changer d'avis, de parti.
On dit de même : il s'est laissé retourner.
Tourner et retourner quelqu'un de tous sens, prendre différents biais pour le faire parler.
Retourner quelqu'un, signifie aussi lui causer une vive émotion. Votre récit m'a tout retourné.
Sens 9
Tourner et retourner quelque chose, l'examiner à différents points de vue.
Sens 10
Retourner une chose, la redire de plusieurs façons différentes.
Sens 11
Rétorquer. Celui qui se sert d'un dilemme doit prendre garde qu'on ne le puisse retourner contre lui-même, Logique de Port-Royal, V, 15.
Familièrement. Retourner à quelqu'un les paroles dans la bouche, se servir contre lui des mêmes raisons que celles dont il se sert contre nous.
Sens 12
Terme de commerce. Retourner des effets de commerce, des marchandises, les renvoyer à un correspondant.
Sens 13
V. n. Aller de nouveau dans un lieu. Retourner en arrière. Vous êtes déjà allé à Lyon ; retournez-y.
Aller là d'où on était venu.
Retourner, avec un infinitif.
Sens 14
Il se dit de ce qui est comparé à un retour.
Retourner en arrière, renoncer à une entreprise dont on est rebuté.
Retourner à Dieu, se convertir.
En un sens opposé.
Retourner à son vomissement, voy. VOMISSEMENT.
Sens 15
Retourner à. Recommencer à. Retourner au travail, au combat.
Retourner à, avec un infinitif.
Par manière de réprimande. N'y retournez plus, ne retombez plus dans la même faute.
Sens 16
S'occuper de nouveau de, penser à, parler de.
Sens 17
Retourner sur, retomber sur.
Dans un sens opposé.
Sens 18
Être renvoyé, être répété, être mentionné dans une réponse.
Sens 19
Être restitué à, faire retour à. Terres qui doivent retourner au propriétaire qui en a disposé.
Sens 20
Terme de maçon. Retourner d'équerre, établir une perpendiculaire en un point d'une ligne droite réelle ou fictive.
Retourner, v. n. se conjugue avec être ; rarement avec avoir ; cependant il y en a des exemples.
Sens 21
Se retourner, v. réfl. Se tourner dans un autre sens. Il est si faible qu'il ne peut se retourner dans son lit.
Fig.
Sens 22
Fig. et familièrement. Prendre d'autres mesures.
Absolument. Il saura bien se retourner.
Sens 23
Se retourner d'équerre, mener une perpendiculaire sur une ligne effective ou supposée.
Sens 24
S'en retourner, s'en aller.
S'en retourner comme on est venu, faire un voyage, une visite, une tentative inutiles.
C'est le ventre de ma mère, je n'y retourne plus, se dit d'une chose qu'on se repent d'avoir faite.
REMARQUE
Ne dites pas : je me suis en retourné ; mais : je m'en suis retourné.
HISTORIQUE
IXe s.
XIe s.
XIIe s.
XIIIe s.
XIVe s.
XVe s.
XVIe s.
ÉTYMOLOGIE
Re..., et tourner ; bourg. retonnai ; Berry, ratourner, artourner ; wallon, ritourné ; provenç. et espagn. retornar ; ital. ritornare.
3

Dictionnaire de L'académie française (8 ème édition)

> RETOURNER
v. intr.
Aller de nouveau en un lieu. Retournez-vous cet été à Deauville? Je retourne cette semaine à Marseille. Il y a longtemps que je n'y suis allé, je serai content d'y retourner.

Il signifie aussi Revenir au lieu d'où l'on est venu. Il est retourné dans son pays. Il veut retourner aux colonies. Retourner sur ses pas. Retourner en arrière.

Fig., Retourner en arrière, Abandonner une entreprise dont on est rebuté.

Fig., Retourner à Dieu, Se convertir.

RETOURNER signifie encore Recommencer à faire les mêmes choses, les mêmes actions. Retourner à l'ouvrage. Retourner au travail. Retourner au combat. Retourner à la charge.

En termes de Jurisprudence, il signifie Faire retour. Les biens, en certains cas, retournent au propriétaire qui en a disposé.

RETOURNER s'emploie aussi comme verbe transitif et signifie Tourner d'un autre côté. Retourner une crêpe. Retourner du foin pour qu'il sèche.

Retourner un vêtement, Le refaire, en mettant en dehors l'envers du tissu quand l'endroit est usé.

Retourner la salade, La remuer en tous sens pour lui faire prendre l'assaisonnement.

En termes d'Agriculture, Retourner la terre, le sol, Bêcher un terrain pour le disposer à recevoir une culture. On dit dans le même sens : Retourner de la luzerne, du gazon, Bêcher un terrain semé de luzerne, etc.

Fig., Retourner une situation, Rendre bonne une situation qui était mauvaise, ou inversement.

Fig., Retourner à quelqu'un le poignard dans le coeur, lui retourner le poignard dans la plaie. Voyez POIGNARD.

Fig. et fam., Retourner quelqu'un, Lui faire changer d'avis, de parti. Il était de notre avis, mais on l'a retourné. Il s'est laissé retourner.

Fig. et fam., Je l'ai tourné et retourné en tous sens et le n'en ai pu tirer aucun éclaircissement. J'ai pris différents biais, je lui ai tenu différents discours pour le faire parler, sans qu'il ait jamais voulu rien dire.

RETOURNER signifie encore Renvoyer. Retourner un envoi. Fig., Retourner un compliment.

Il signifie encore, figurément et familièrement, Émouvoir. Cette nouvelle m'a tout retourné.

RETOURNER se dit, en termes de jeu de Cartes, de la Carte qu'on montre à la fin de la distribution. Il faut retourner une carte. J'ai retourné carreau.

Fig. et fam., Vous ne savez pas de quoi il retourne, Vous ne savez pas ce qui se passe, quel est l'état des choses. Voyons de quoi il retourne, Voyons de quoi il est question, voyons ce qui se passe.

SE RETOURNER signifie Se tourner dans un autre sens. Quand je l'appelai, il se retourna vers moi, il se retourna. Il ne fait que se tourner et se retourner dans son lit.

Il signifie figurément et familièrement Prendre d'autres moyens, prendre d'autres arrangements en rapport avec des circonstances, des conditions nouvelles. Ses affaires traversent une crise; mais il saura bien se retourner. Laissez- lui le temps de se retourner.

S'EN RETOURNER signifie S'en aller. Retourne- t'en. Retournez-vous-en. Il s'en retourna comme il était venu. Elle s'en est retournée.

4

Anagrammes de retourner

Nombre de lettres :