1

retrancher

 Définition et Synonymes - Définition Mediadico

retrancher(verbe pronominal, verbe transitif)

Oter une partie d'un tout, supprimer.
Fortifier par des retranchements.

Se retrancher se protéger par des retranchements.
{sens figuré} Invoquer des prétextes.

Les synonymes Mediadico de retrancher :

Les synonymes Word de retrancher :

Les synonymes WordNet de retrancher :

Les antonymes de retrancher :

maintenir, suicider, totalisant,e, totaliser, donner, additionner, ajoute, écarter, enchérir, enter, préfixé,e, préfixer, rajouter, renchérir, évader, exagérer, appondre, adjoindre, intercaler, surajouter, fuir, exagéré,e, échapper, allonger, esquiver, insérer, éluder, accepter, ajouter, compléter, induire, augmenter, aggravant,e, aggravée, aggraver, agrandir, accroître, grossir, amplifier, assemblé, assembler, assemblée, assorti,e, assortir, accru, accrue


2

Définition du dictionnaire Littré

> RETRANCHER
Prononciation : re-tran-ché
v. a.
Sens 1
Ôter quelque chose d'un tout.
Il se construit avec la préposition de ou à. Retrancher des rameaux à un arbre.
On ne se sert que de à quand le régime indirect est une personne.
Sens 2
Ôter entièrement.
Absolument.
Les médecins lui ont retranché le vin, ils lui ont interdit l'usage du vin.
Sens 3
Il se dit quelquefois des amputations chirurgicales. Retrancher un doigt surnuméraire.
Sens 4
Faire des réductions, des économies. Retrancher une dépense.
Absolument.
Fig. et absolument.
Sens 5
Se retrancher quelque chose, retrancher, ôter quelque chose à soi-même.
Sens 6
Retrancher quelqu'un, le supprimer, le faire disparaître.
Retrancher de la communion des fidèles, excommunier.
Sens 7
Terme de marine. Retrancher un homme à bord d'un bâtiment, le priver d'une partie de sa ration pour le punir de quelque faute.
Sens 8
Réduire à, borner à.
Sens 9
Terme de guerre. Fortifier par des retranchements.
Sens 10
Se retrancher, v. réfl. Se réduire à, se restreindre à. Il s'est retranché à ne plus voir que peu de monde.
Sens 11
Absolument. Se retrancher, faire des économies.
Sens 12
Terme de guerre. Se fortifier par des retranchements.
On dit de même : se retrancher derrière une haie, derrière un mur, derrière un fossé, dans un village, etc.
Sens 13
Il se dit aussi d'une position que l'on prend comme une espèce de fortification. Il se retrancha dans le fond de l'appartement.
Fig.
Sens 14
Fig.
HISTORIQUE
XIIe s.
XVe s.
XVIe s.
ÉTYMOLOGIE
Re..., et trancher ; provenç. retronchar.
3

Dictionnaire de L'académie française (8 ème édition)

> RETRANCHER
v. tr.
Séparer une partie du tout, ôter quelque chose d'un tout. Il faut retrancher plusieurs branches de cet arbre. Il y a plusieurs passages à retrancher dans ce livre. On lui a retranché le tiers de ses appointements. Il a retranché de ses dépenses pour payer ses dettes.

Retrancher quelqu'un de la communion des fidèles, L'excommunier.

En termes d'Arithmétique, Retrancher un nombre d'un autre, En faire la soustraction.

RETRANCHER signifie aussi Ôter entièrement, supprimer. On lui a retranché sa pension.

En termes de Guerre, il signifie Munir une place, une troupe de fossés, de tranchées et autres travaux, pour arrêter les attaques de l'ennemi. Les ennemis avaient retranché leur camp. Il avait retranché son armée sur une hauteur. Les troupes se retranchèrent à l'approche de l'ennemi. Ils se sont si bien retranchés qu'ils ne craignent pas qu'on les force. Un camp retranché.

SE RETRANCHER se dit figurément dans une acception analogue. Il s'est retranché dans cette seule défense, dans ce seul argument. Il se retranche dans un silence mystérieux.

Il signifie encore Se restreindre, se réduire. Il voyait autrefois beaucoup de monde, il s'est retranché à ne recevoir que peu de personnes.

Il s'est retranché à la moitié de sa dépense. Il est vieux en ce sens.

4

Anagrammes de retrancher

Nombre de lettres :