1

saigner

 Définition et Synonymes - Définition Mediadico

saigner(verbe intransitif, verbe pronominal, verbe transitif)

Difficultés orthographiques
saigner à blanc.

Les synonymes Mediadico de saigner :

2 : égorger: tuer.

Les synonymes Word de saigner :

Les synonymes WordNet de saigner :

Les antonymes de saigner :

sauver, épargner


2

Définition du dictionnaire Littré

> SAIGNER
Prononciation : sè-gné
v. n.
Sens 1
Rendre du sang, en parlant soit de la personne ou de l'animal qui perd du sang, soit de la partie dont il s'écoule. Laisser saigner une plaie. Le nez lui saigne. Son doigt saigne.
Fig.
Saigner comme un boeuf, rendre beaucoup de sang par la partie qui a été blessée, coupée.
Fig. Elle saigne encore, se dit d'une pièce d'or récemment rognée.
Saigner du nez, avoir du sang qui coule du nez.
Fig. Saigner du nez, manquer de courage dans l'occasion.
On dit dans le même sens : le nez lui saigne.
Saigner du nez, manquer à une promesse donnée. Il avait promis de me vendre sa maison, maintenant il saigne du nez.
En artillerie, saigner du nez, se dit d'une pièce dont la bouche s'abaisse dans le tir, par suite du poids insuffisant de la culasse.
Sens 2
Fig. Ressentir un mal comparé à une plaie saignante.
C'est une plaie qui saigne encore, c'est une offense, un malheur dont le souvenir est encore vif.
Le coeur me saigne, le coeur lui saigne, cela me blesse, m'afflige, le blesse, l'afflige profondément.
Sens 3
V. a. Tirer du sang en ouvrant une veine.
Saigner jusqu'au blanc, à blanc, tirer une telle quantité de sang, que le patient devienne blanc.
Absolument. Il saigne bien.
Sens 4
Tuer, égorger un animal. Saigner un porc.
Par extension. Saigner quelqu'un, lui donner un coup d'épée, le tuer d'un coup d'épée.
Saigner la viande, la purger du sang grossier. On n'a pas assez saigné cette viande.
Sens 5
Fig. Exiger, tirer de quelqu'un, plus qu'il ne croyait payer. Autrefois le gouvernement saignait de temps en temps les traitants.
Sens 6
Par analogie. Saigner un fossé, un marais, en faire écouler l'eau par des rigoles.
Saigner une rivière, détourner une partie de son cours.
Sens 7
Terme d'artillerie. Saigner une gargousse, en retirer de la poudre.
Sens 8
Se saigner, v. réfl. Être saigné. Le porc se saigne d'une manière très cruelle.
Sens 9
Fig. Se saigner, donner jusqu'au point de se gêner, faire un sacrifice d'argent. Cet homme se saigne pour ses enfants.
REMARQUE
Des grammairiens ont recommandé de dire saigner au nez pour exprimer l'écoulement du sang par le nez, et saigner du nez pour lâcher pied, reculer. Mais saigner au nez est une invention de ces grammairiens ; saigner au nez ne se trouve nulle part, ni au propre, ni au figuré. Quant à l'origine de la locution, on a dit qu'elle provenait de la peste noire du XIVe siècle, où les saignements étaient de mauvais augure. Mais cela ne s'appuie ni sur la tradition ni sur le sens. L'interprétation en est donnée par un passage de Lanoue cité dans l'historique : saigner du nez est une excuse pour ne pas agir, pour ne pas marcher à l'instant même, et cela a été dit figurément pour les cas où un homme recule devant une difficulté ou un péril. On dit aussi : le nez lui saigne, et cela s'explique par l'émotion vive qui cause un saignement ; voyez le passage d'Amyot, cité après Lanoue.
HISTORIQUE
XIe s.
XIIe s.
XIIIe s.
XVIe s.
ÉTYMOLOGIE
Sang ; picard, sainer, saner ; wallon, sainî, sôné ; prov. sangnar, sancnar, sagnar ; espagn. et portug. sangrar ; ital. sanguinare.
3

Dictionnaire de L'académie française (8 ème édition)

> SAIGNER
v. tr.
Tirer du sang en ouvrant une veine. Saigner un malade. Saigner à la jugulaire. Il a été saigné tant de fois. Saigner un cheval.

Il signifie, en termes de Boucherie et de Cuisine, Tuer, égorger. Saigner un porc, un veau, un mouton. Saigner un poulet.

Il signifie, figurément et familièrement, Exiger, tirer de quelqu'un une somme considérable. Les usuriers l'ont saigné à blanc. Certaines lois fiscales saignent les contribuables.

SAIGNER est aussi intransitif et signifie Perdre du sang. On le dit tant de la Personne ou de l'animal que de la partie d'où le sang coule. Ce blessé a saigné abondamment. Saigner du nez. Il faut laisser saigner la plaie. Le nez, le doigt lui saigne. Son front saigne.

Fam., Saigner comme un boeuf, Rendre beaucoup de sang par la partie qui a été coupée, blessée.

Fig. et pop., Saigner du nez, Manquer de résolution, de courage. Il signifie aussi Manquer à un engagement.

Fig., La plaie saigne encore, c'est une plaie qui saignera longtemps se dit en parlant d'une Offense, d'une injure, d'un malheur dont on conserve encore, dont on conservera longtemps le souvenir.

Fig., Le coeur me saigne, le coeur lui saigne se dit en parlant d'une Chose dont on est très touché. On ne peut voir telle chose que le coeur ne saigne. Cela fait saigner le coeur.

SE SAIGNER signifie, figurément et familièrement, Donner jusqu'à se gêner. Il faut que chacun se saigne dans les nécessités de l'État. Ces pauvres gens se sont saignés pour l'éducation de leurs enfants.

4

Anagrammes de saigner

Nombre de lettres :
5

Mots Proches de saigner

Mots précédents
saignant,e
saignée
saignement

Mots suivants
saigneur
saigneux,euse
saignoir