1

sien, f.sienne

 Définition et Synonymes - Définition Mediadico

sien, f.sienne(adjectif possessif, pronom possessif)

Qui est à lui, à elle.
Le sien, la sienne.
{nom masculin} Ce qu‘ il, ce qu‘ elle possède.

Mettre du sien dans une affaire y contribuer par son travail, sa peine, ses efforts, son argent.

Les siens {au pluriel} ses proches.

Faire des siennes faire des folies, des bêtises.

Les synonymes Mediadico de sien, f.sienne :

Les synonymes WordNet de sien, f.sienne :

2

Définition du dictionnaire Littré

> SIEN, SIENNE
Prononciation : siin, si-è-n' ; au masculin, l'n se lie quand sien précède son substantif : un siin-n ami ; l'n ne se lie pas dans les autres cas : le siin est meilleur ; au XVIe s. d'après Palsgrave, p. 3, sienne se prononçait sianne
adj. poss. relatif à la troisième personne du singulier
Sens 1
Avec l'article, le, la, les.
Sens 2
Il s'emploie sans article, et signifie à soi.
Sens 3
Familièrement, avec l'article un, une.
Au lieu de un, une, on met parfois quelque.
Sens 4
S. m. Le sien, son bien. Chacun le sien n'est pas trop.
Fig. Mettre du sien dans une affaire, y contribuer de son argent, de sa peine, de son imagination.
Familièrement, mettre du sien, ajouter à un récit des détails imaginaires. Il a mis du sien dans cette histoire.
Ajouter du sien à un texte, y ajouter des choses qui n'appartiennent pas à ce texte.
Sens 5
Au pluriel, tous ceux qui sont en relation avec celui dont on parle, à quelque titre que ce soit (parents, descendants, héritiers, soldats, domestiques, partisans). On n'est jamais trahi que par les siens, c'est-à-dire par ceux à qui on se fie le plus.
Sens 6
Dans le langage de l'Écriture, les siens, en parlant de Dieu, ceux qui se consacrent, se dévouent à lui. Dieu connaît les siens.
Sens 7
Familièrement, au féminin pluriel. Faire des siennes, faire des fredaines, des folies, des tours, soit de jeune homme, soit de fripon.
Fig.
HISTORIQUE
XIe s.
XIIe s.
XIIIe s.
XIVe s.
XVe s.
XVIe s.
ÉTYMOLOGIE
Berry, sen, senne ; saintong. son : o n'est grain tout son, ce n'est pas tout sien. Voy. MIEN (l'opinion que mien, tien, sien sont des formes diphthonguées de mon, ton, son, ou men, ten, sen, appartient à M. Baudry).
3

Dictionnaire de L'académie française (8 ème édition)

> SIEN, IENNE
pron. possessif de la troisième personne
Ce n'est pas mon livre, c'est le sien. Mes intérêts et les siens sont les mêmes. Quiconque se charge des affaires d'autrui est souvent obligé de négliger les siennes. Il croyait ne travailler que pour son profit, mais chacun y trouvera le sien. Il s'intéresse à votre gloire comme à la sienne propre.

LE SIEN s'emploie quelquefois comme nom et désigne Ce qui appartient en propre à une personne. Il ne demande que le sien. Il y a mis du sien.

Il signifie aussi Ce qui vient d'une personne. Il vous a rapporté la chose telle qu'elle s'est passée, il n'y a rien ajouté du sien.

Y mettre du sien, Contribuer à quelque chose. Il signifie aussi, figurément, Faire des concessions, s'imposer des sacrifices. Pour conclure cet accord, il a fallu que chacun y mette du sien.

LES SIENS se dit comme nom masculin pluriel des Proches, des alliés, de ceux qui appartiennent en quelque façon à quelqu'un. C'est un excellent père de famille, qui ne vit que pour les siens. Il a stipulé pour lui et pour les siens. Ce général fut abandonné par les siens.

Prov., On n'est jamais trahi que par les siens se dit lorsqu'On éprouve un mauvais procédé de la part de quelqu'un de ses parents, de ses amis, de ses partisans.

Dans le langage de l'Écriture, Dieu connaît, protège les siens, éprouve les siens, Ceux qui se consacrent, qui se dévouent à lui.

Fam., Faire des siennes, Faire des folies, jouer de mauvais tours, avoir de mauvais procédés qui sont bien dans le caractère, dans les habitudes de celui qui s'en est rendu coupable. Ce jeune homme a fait des siennes. Il va faire encore des siennes. Tout allait bien : il a fallu que ce triste individu vînt tout gâter en faisant des siennes.

SIEN, SIENNE s'employait dans l'ancienne langue comme adjectif possessif. Il se dit encore ainsi dans quelques expressions. Un sien neveu, un sien ami, Un neveu qu'il a, un de ses amis. Il fait siennes les idées des autres, Il les considère comme ses propres idées.

4

Anagrammes de sien, f.sienne

Nombre de lettres :
5

Usages de sien, f.sienne

sien, f.sienne


1 :
6

Mots Proches de sien, f.sienne

Mots précédents
siège
siéger
siemens

Mots suivants
siennois,e
sieste
sieur