1

soumettre

 Définition et Synonymes - Définition Mediadico

soumettre(verbe pronominal, verbe transitif)

Les synonymes Mediadico de soumettre :

Les synonymes Word de soumettre :

Les synonymes WordNet de soumettre :

Les antonymes de soumettre :

cabrer, perdre, abandonner, contrevenant,e, contrevenir, enfreindre, renoncer, timbrer, transgresser, violer, tolérer, viole, permettre, dispenser, autoriser, désobéir, oblitérer, timbre, libérer, subir, désenchaîner, décharger, exempter, affranchir, délivrer, désobéissant,e, émanciper, agiter, violent,e, attiser, sauver


2

Définition du dictionnaire Littré

> SOUMETTRE
Prononciation : sou-mè-tr'
v. a.
Il se conjugue comme mettre.
Sens 1
Mettre sous la puissance, sous l'autorité ; mettre dans un état de dépendance.
Se soumettre quelque chose ou quelqu'un, le soumettre à soi.
Sens 2
Il se dit des femelles mises sous le mâle.
Sens 3
Fig. Faire obéir, en parlant de choses abstraites.
Sens 4
Soumettre à, suivi d'un infinitif, dans le sens de contraindre à.
Sens 5
Fig. Il se dit de l'acte de déférence à la décision de quelqu'un. Soumettre une chose au jugement, à la censure, à la critique de quelqu'un.
Soumettre ses idées à celles d'un autre, les subordonner à celles d'un autre.
On dit dans le même sens : soumettre ses lumières, ses opinions, ses sentiments à ceux d'autrui.
Soumettre une chose à quelqu'un, à l'attention, à l'examen de quelqu'un, appeler l'attention de quelqu'un sur une chose, la lui faire examiner. Permettez-moi de vous soumettre une observation.
Sens 6
Fig. Il se dit des moyens logiques qu'on emploie pour juger quelque chose. Soumettre une question à l'examen.
Soumettre une chose au calcul, la déterminer à l'aide du calcul.
Soumettre une chose à l'analyse, l'analyser, la décomposer, pour connaître de quels éléments elle est formée.
Sens 7
Faire subir une opération, pour analyser, disséquer.
Sens 8
Se soumettre, v. réfl. Se ranger sous l'autorité. Se soumettre à la raison.
Se soumettre aux ordres, à la volonté de quelqu'un, y conformer ses actions, ses sentiments.
Absolument. Se soumettre, reconnaître l'autorité, accepter la dépendance.
Se soumettre à une chose, à souffrir une chose, consentir à la subir. Je me soumets à payer ce que l'on voudra, si cela est.
Se soumettre à un jugement, l'accepter, en reconnaître la validité.
SYNONYME
SOUMETTRE, SUBJUGUER. Il y a dans subjuguer le mot joug qui donne à subjuguer une idée plus dure qu'à soumettre.
HISTORIQUE
XIIe s.
XIIIe s.
XVe s.
XVIe s.
ÉTYMOLOGIE
Provenç. sobmetre, sotzmetre ; catal. sometrer ; espagn. someter ; portug. sometter ; ital. sottomettere ; du lat. submittere, de sub, sous, et mittere, mettre.
3

Dictionnaire de L'académie française (8 ème édition)

> SOUMETTRE
(Il se conjugue comme METTRE.) v. tr.
Réduire, ranger sous la puissance, sous l'autorité, mettre dans un état de dépendance. Soumettre à l'obéissance d'un souverain. Soumettre une province à ses lois, à son empire. Soumettre tout un pays. Soumettre les rebelles. Après une longue résistance, les provinces révoltées se soumirent.

Il s'emploie aussi figurément et signifie Subordonner. Un projet qui reste soumis aux circonstances. Je soumets cette proposition à votre agrément. L'Écriture oblige les hommes à soumettre leur esprit à Dieu.

Soumettre ses idées à celles de quelqu'un, Subordonner ses idées à celles d'un autre, être prêt à s'en désister, s'il y est contraire. Je soumets dans cette affaire mes idées aux vôtres. On dit dans le même sens : Soumettre ses lumières, ses opinions, ses sentiments à ceux d'autrui.

Soumettre une chose au jugement, à la critique de quelqu'un, S'engager à déférer au jugement qu'il en portera. Je vous prie de lire toute la pièce, je la soumets à votre jugement. Se soumettre à un jugement arbitral.

Se soumettre aux ordres, à la volonté de quelqu'un, Y conformer ses actions, ses sentiments. Nous devons nous soumettre entièrement à la volonté de Dieu.

Se soumettre à quelque chose, à souffrir quelque chose, S'engager, consentir à subir quelque chose. Je me soumets à tout ce qu'il vous plaira. On dit de même : Se soumettre à une intervention chirurgicale.

SOUMETTRE signifie encore, figurément, Remettre, livrer à l'examen, à la décision de quelqu'un. Soumettre une chose à quelqu'un, à l'attention de quelqu'un. Permettez-moi de vous soumettre une observation. Je lui soumettrai votre demande. Soumettez-lui votre article, votre manuscrit. Ce projet fut soumis à l'examen d'une commission.

Soumettre une question à l'examen, La considérer en détail, pour la juger.

Soumettre une chose à l'analyse, L'analyser, la décomposer, pour connaître de quels éléments elle est formée.

Le participe passé
SOUMIS signifie adjectivement Qui est disposé à l'obéissance ou qui en a pris le parti après avoir résisté. Des sujets soumis. Un fils soumis et respectueux. Les tribus, hier encore rebelles, et maintenant soumises. On dit, dans un sens analogue : Un air soumis, des paroles soumises.

Fille soumise, Prostituée inscrite à la police.

4

Anagrammes de soumettre

Nombre de lettres :
5

Mots Proches de soumettre